background preloader

Séries et géographie

Facebook Twitter

Articles sur géographie et séries

Tourisme et séries. Trépalium. Périurbain, suburbs... The Wire. Eden. Game of thrones. Villes américaines et séries. Une carte des séries américaines. Made in France Versailles - L'ambition et la démesure Dix Pour Cent - Du soap qui s'assume Au Service de la France - Parodie nostalgique.

Une carte des séries américaines

Image EU series TV TBACPRO. La ville des séries télé. ▼ Voir le sommaire du dossier ▼ Loin de s’apparenter à ce « chewing-gum mental » que dénonçait l’architecte Frank Lloyd Wright, reléguant le spectateur à la passivité et à l’impuissance, les séries apparaissent aujourd’hui comme un formidable moyen d’explorer la ville et l’urbanité états-uniennes que ne proposent pas d’autres médias, notamment en raison de leur traitement spécifique de l’espace et du temps.

La ville des séries télé

En nous confrontant régulièrement aux mêmes lieux, les séries posent un cadre d’analyse à partir duquel il est possible d’observer, de façon quasi sociologique, les faits et gestes des divers protagonistes. C’est le cas de The Wire où le long déclin de Baltimore constitue le véritable sujet de la série. Miami, un décor à l’envers. Géographie comparée de la métropole à travers « Miami Vice » et « Dexter » Dossier : La ville des séries télé « S’il reste des images et des récits aujourd’hui, autour des villes américaines, c’est à la télévision qu’on les trouve en priorité.

Miami, un décor à l’envers. Géographie comparée de la métropole à travers « Miami Vice » et « Dexter »

La télé reconstitue à sa manière la géographie de l’Amérique » – E. Higuinen et O. Joyard dans Jousse et Paquot (2005). Miami Beach, à l’endroit à l’envers ? Territoires urbains en série Les séries télévisées ont tendance à inscrire leur récit dans des espaces géographiques – notamment urbains – fortement marqués. Figure 1 : La ville états-unienne des séries. Un partage relativement récurrent des tâches apparaît cependant en fonction de l’ancrage dans certains espaces urbains et une typologie peut ainsi être dégagée (figure 1). Paris plein, Paris vide. Les paysages de périphéries dans les séries policières françaises. Dossier : La ville des séries télé Les grandes fictions télévisées américaines qui ont renouvelé le genre policier depuis trente ans (Hill Street Blues, NYPD Blue, Les Experts, The Shield...) ont inspiré depuis la fin des années 1990 de nombreuses séries françaises.

Paris plein, Paris vide. Les paysages de périphéries dans les séries policières françaises

Presque toutes ont adopté comme cadre Paris et sa région. Certaines passent d’un quartier à l’autre sans chercher à présenter la ville sous un jour particulier. Quelle géographie dans les séries modernes ? Présentation par Bertrand PLEVEN, Professeur à l’Espe Paris IV et doctorant à Géographie-Cités.Ce café géo a eu lieu le mardi 12 janvier 2016 au Saint James, Place du Vigan à Albi à partir de 18h30.

Quelle géographie dans les séries modernes ?

Présentation problématique : Les séries dites de « dernières générations » (M. Winckler) se caractérisent, notamment, par des univers spatiaux profonds. Elles reproduisent des imaginaires géographiques autant qu’elles créent des géographies imaginaires. Le café géographique se donne pour objectif de réfléchir aux « territoires » qu’elles produisent et qu’elles mettent en partage à l’échelle mondiale. Schématisation du générique de Hung, HBO. Bertrand Pleven. « Géographier aujourd’hui au collège et au lycée », avec Bertrand Pleven, PRAG à l’ESPE de Paris, doctorant, UMR Géographie-Cités, EHGO, au Bar de la Poste (FIG – Saint-Dié-des-Vosges) le dimanche 2 octobre 2016.

Bertrand Pleven

Sous la direction de Marie-Claire Robic et Muriel Rosemberg avec les contributions de Bertrand Pleven, Arnaud Brennetot, Julien Champigny, Guilhem Labinal, Caroline Leininger-Frézal, Didier Mendibil, Marielle Wastable, 340 pages, 30 € L’invité du dernier Café géographique de l’édition 2016 du Festival International de Géographie est Bertrand Pleven. Ses trois interventions de ce week-end ont fait apparaître ses multiples casquettes : celle d’un doctorant engagé dans la réalisation d’une thèse de géographie sur « les territoires urbains dans le cinéma contemporain », puis celle du professeur à l’ESPE de Paris, où il prépare les étudiants au CAPES de Géographie. (suite…) Urbanités africaines / Lagos, immensité et urbanité d’une ville d’Afrique subsaharienne fantasmée dans les séries télévisées.

Posted by urbanites on lundi, octobre 22, 2018 · Leave a Comment Pierre Denmat L’article de P.

Urbanités africaines / Lagos, immensité et urbanité d’une ville d’Afrique subsaharienne fantasmée dans les séries télévisées

Denmat au format PDF. Urbanités Denmat. 1erprix p denmat. [CdT 17] 16 - Pierre Denmat, Quand la fiction fait de la géographie. La géographie en séries TV - 12/01/2016. Les séries TV, miroirs obscurs de la géographie urbaine ? Café géo « Les séries TV, miroirs obscurs de la géographie urbaine ?

Les séries TV, miroirs obscurs de la géographie urbaine ?

», avec Pauline Guinard (ENS Ulm), David Buxton (Université Paris 10), Anne-Marie Paquet-Deyris (Université Paris 10, Crea), Amélie Flamand (ENSA Clermont-Ferrand, CRH-UMR Lavue) et Bertrand Pleven (IUFM Paris 4 – Paris 1), le mardi 28 mai 2013, à 19h30 au Café de Flore. « Les séries constituent ainsi de véritables terrains d’observations des villes nord-américaines et peut-être au-delà, des miroirs tantôt déformants, tantôt grossissants où se reflète une condition urbaine, dans laquelle nous nous reconnaissons confusément. On comprend alors mieux pourquoi elles nous fascinent, à défaut de nous rassurer. » (Philippe Simay et Stéphane Tonnelat, 2011, « La ville des séries télé », Métropoliques, 7 novembre 2011). Pour lancer ce café géo, Bertrand Pleven emprunte quelques lignes de l’ouvrageLes miroirs obscurs. . – de l’autre la verticalité de la tour de l’Ewing Oil Company. 3/ Envisager les séries comme un terrain urbain E.

Image EU series TV TBACPRO. Séries TV américaines et Histoire- Géo. En août 2006, Daniel Letouzey relevait un extrait du journal Libération: « La série les Experts n’est pas loin.

Séries TV américaines et Histoire- Géo

Certains ados, habitués de ces colos «où l’on apprend en s’amusant», sont venus découvrir un nouveau thème, et faire du sport ». c’est dans le nouveau Libé, dans la rubrique…… Education. 🙂 🙂 lien pour les abonnés : Sur une liste qui ne serait pas en vacance, il y aurait beaucoup à dire et à écrire […] sur les thèmes et les techniques de séries américaines, sur les choix faits par les patrons des chaînes TV hexagonales… sur le lien éventuel entre éloge de la police scientifique et discours politique sécuritaire… Daniel fut entendu : – Bruno Modica Je me suis aperçu que certaines séries TV devenaient de véritables références pour les élèves de lycée et qu’elles n’étaient pas inutiles comme référence pour comprendre les évolutions des États-Unis.

Quelques exemples dans les lieux géographiques des actions. – Hugues Vessemont.