background preloader

Accro au jeu vidéo ?

Accro au jeu vidéo ?
Les jeux vidéo ont connu, ces dernières années, un développement considérable. Leur pratique peut comporter des risques liés en particulier à un usage excessif des jeux en ligne comme les MMORPG qui peut mener à une addiction aux jeux vidéo. L'addiction aux jeux vidéo Le caractère addictif et addictogène de l'usage des jeux vidéo concernent essentiellement les jeux en réseau sur Internet et plus particulièrement les MMORPG (Massevely Multiplayer Online Role Playing Game – Jeux de rôle massivement multi-joueurs).Des études ont montré que des joueurs excessifs de jeux vidéo (plus de 30 heures par semaine) pouvaient en être « addict ». Cette véritable addiction aux jeux vidéo ne concerne qu'une faible proportion de joueurs. La prévalence Les études épidémiologiques dans le domaine des jeux vidéo et plus largement de l'usage d'Internet sont très peu nombreuses.Il n'existe pas de questionnaires standardisés permettant une évaluation commune de l'addiction aux jeux vidéo. » Lire le point de vue

http://www.ifac-addictions.fr/accro-au-jeu-video.html

Related:  Jeu et addictionL’impact des jeux vidéo chez les jeunesLes comportements additifs liées à l'usage du numériqueDangers réseaux sociauxles comportements addictif liés à l'usage du numérique

Pourquoi devient-on dépendant? Le joueur qui a développé une dépendance aux jeux de hasard et d’argent finit le plus souvent par atteindre une phase de désespoir en voyant son univers s’écrouler. Il se retrouve isolé de sa famille, de son entourage et de son milieu de travail. Et c’est dans ces moments difficiles qu’il mesure pleinement les conséquences du jeu sur sa vie et qu’il entreprend une démarche pour s’en sortir. Mais avant d’en arriver là, plusieurs facteurs ont interagi pour développer et installer sa dépendance aux jeux de hasard et d’argent.

Cyberdépendance : "l’addiction au jeu est aussi féroce que celle aux substances" La journaliste Giannaccini réalise un dossier sur l’addiction aux jeux en ligne. Un réel problème de société mais aussi de santé publique dans le monde occidental. Nous n’en sommes pas encore là en Algérie quoique le problème de la cyberdépendance – pendant de l’addiction aux jeux en ligne – commence à être évoqué dans notre pays. Une association culturelle a organisé il y a quelques mois dans la commune d’Aghribs et à la maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou une rencontre dédié à ce problème qui commence, à la faveur de la démocratisation croissante d’internat, de se manifester. Cette association culturelle m’avait en ce temps demander d’animer une conférence à ce sujet. Ce que j’avais fait.

I - Addiction aux jeux I. L'addiction aux jeux Introduction : L’addiction aux jeux de hasard et d’argent En France, jouer à des jeux de hasard et d'argent, qu'il s'agisse des jeux de tirage, de grattage, des paris hippiques, des machines à sous dans les casinos...est une habitude communément partagée.Heureusement, pour la très grande majorité, elle ne pose aucun problème et demeure source de plaisir. On parle alors de pratique « sociale » ou « récréative ».Pour quelques personnes, cette activité va devenir « problématique » ou « excessive ». Qu'est-ce que le jeu pathologique

5 % des adolescents addicts aux écrans et jeux vidéo - 24 juin 2015 ALERTE. L'usage excessif des écrans et des jeux vidéo par les jeunes inquiète le Conseil économique, social et environnemental (CESE), qui réclame une meilleure prise en compte par les pouvoirs publics de cette pratique "pathologique" en progression, dans un rapport sur les addictions publié mercredi 24 juin 2015. Selon des chiffres publiés en 2014 par l'Observatoire français des drogues et de la toxicomanie (OFDT), l'usage problématique des écrans toucherait entre 1 et 2 % de la population générale et 5 % des adolescents, tandis qu'un élève sur huit ferait un usage excessif des jeux vidéos, soit trois élèves par classe en moyenne. Les jeux vidéo, 2e motif de consultation médicale après le cannabis

L'addiction aux jeux vidéo - Comment sortir de l'addiction ? La première étape indispensable consiste bien sûr à prendre conscience de son addition aux jeux vidéo. Parfois, le joueur sent qu'il perd, ou qu'il a perdu, le contrôle sur sa passion et demande lui-même de l'aide. Que l'on soit de sa famille ou simplement de ses amis, il importe alors de l'écouter avec bienveillance, de le rassurer en lui expliquant qu'il n'est pas seul et de lui dire qu'il peut compter sur nous pour trouver des solutions. Dans d'autres cas, c'est l'entourage du joueur qui tire la sonnette d'alarme. Si les raisons de s'inquiéter sont parfois très angoissantes (résultats scolaires en chute libre, épuisement physique et nerveux...), la dernière chose à faire est de vouloir raisonner, ou pire, de vouloir culpabiliser la personne concernée. Cela ne ferait que la braquer sur le sujet et l'isoler un peu plus.

Les addictions comportementales Depuis 20 ans, l'approche des addictions avec ou sans drogues se fait de façon globale.Il existe des similitudes neurobiologiques et psychopathologiques et surtout comportementales entre les addictions avec produit et les addictions comportementales : addiction aux jeux de hasard et d'argent ou jeu pathologique, addiction aux jeux vidéo, achats compulsifs, addictions alimentaires, dépendance à l'activité physique, dépendances sexuelles et affectives, dépendances sectaires... La définition Dans un article paru en 1990, le psychiatre Aviel Goodman proposait comme définition de l'addiction : « un processus par lequel un comportement, qui peut fonctionner à la foi pour produire du plaisir et pour soulager un malaise intérieur, est utilisé sous un mode caractérisé par l'échec répété dans le contrôle de ce comportement et la persistance de ce comportement en dépit des conséquences négatives significatives ». Les critères des addictions comportementales On peut y ajouter 9 critères secondaires :

II-Les conséquences - TPE Addiction aux jeux vidéos La dépendance à Internet et aux Jeux vidéos a plusieurs conséquences, de plusieurs ordres:A-Conséquences sociales quelques exemples de conséquences sociales : • rupture de communication ; • exclusion sociale ; • marginalisation ; • difficulté d'intégration dans la société. Soit, le joueur dépendant va se renfermer sur lui-même et se séparer de tout contact social . Il va préférer passer ses journées et ses soirées sur les jeux vidéos plutôt que de sortir et avoir une véritable vie sociale. Étude sur la cyberdépendance et ressources pour s'en sortir L'Institut universitaire sur les dépendances, le Centre Dollard Cormier, souligne la publication d'un ouvrage sur la cyberdépendance, un problème bien réel et qui est propre aux sociétés dans lesquelles Internet est au cœur du quotidien des gens. L'ouvrage en question dresse un portrait de ce problème qui touche de plus en plus d'internautes en soulignant les signes cliniques de cette dépendance, ses conséquences et les ressources pour la vaincre. D'autres professionnels se sont également penchés sur la question et offrent des outils sur le Web.Étude sur la cyberdépendance L'Étude intitulée «La cyberdépendance. État des connaissances, manifestations et pistes d'intervention», regroupe les différents éléments de recherche sur la cyberdépendance qui ont été recueillis jusqu'à ce jour. L'exercice a permis de mieux définir le problème et de préciser de quelles manières il se présente dans la vie des internautes, comment il influence leur quotidien et quels sont les moyens de s'en sortir.

Hôpital Marmottan L’équipe de Marmottan a publié environ 1300 documents dont vous trouverez les références sur la base de données. Les documents ci-dessous sont tous accessibles en texte intégral M. Blaise : « Ils ont voulu m’envoyer en cure. » De la bohème à l’artiste survivant, évolution de la figure du musicien drogué (2012) M. Valleur : Définir l’addiction : question épistémologique, conséquences politiques (2012) M. Valleur : L’addiction au jeu est-elle une vraie maladie ?

Information jeux d'argent De manière quasi invariable, on estime que cette pathologie concerne un peu plus de 2 % de la population adulte ; le consensus est admis sur ce chiffre par l’ensemble des études internationales. L’étude référence date de 1996 (Ladouceur, Jacques, Ferland et Giroux) et situe le taux de prévalence à 2.1 %. On remarque que les taux ont tendance à augmenter dans le temps signifiant aussi que plus il y a accès aux jeux de hasard, plus l’incidence augmente, comme tend à le démontrer l’expérience australienne, un pays qui détient un record en terme de nombre de loteries-vidéos et de joueurs pathologiques, estimés à 7 % de la population. A Las Vegas, capitale mondiale du jeu, on dénombre aussi plus de joueurs accros que dans la moyenne nationale… Seule certitude, on peut admettre que les joueurs en difficultés se recrutent majoritairement au sein des joueurs réguliers, dont les études de clientèles montrent clairement l’importance : Synthèse

Addiction aux jeux vidéos : Qu'en savons-nous au juste ? On parle souvent d’addiction aux jeux vidéos auprès des jeunes d’aujourd’hui. Il suffit qu’un jeune joue quelques parties sur sa console ou son PC, pour qu’il se face pointer du doigt et traiter de tous les termes péjoratifs et dégradants issus d’un lexique vulgarisé par la société marocaine. Le sujet, étant d’actualité, n’échappe pas aux médias locaux. C’est bien avec le JT du 12.45 de 2M que le public se retrouve face à ce dont ils qualifieront de « fléau social »… qui va rapidement être étiqueté également d « addiction aux jeux vidéos chez les jeunes ». Un traitement maladroit et peu documenté du sujet par les médias est à l’origine d’une grande polémique auprès des jeunes ciblés, à l’heure qu’il est… Avant de trancher sur l’existence d’une telle pathologie vidéo-ludique, revoyons d’abord les critères déterminants qui nous permettront de nous prononcer sur ce qui paraît être un handicap social de nos jours, ainsi que les points maladroitement traités par les spécialistes marocains.

Article intéressant. Personnellement, j'ai 2 proches dont les enfants et petits enfants sont addicts aux jeux vidéos ou aux réseaux sociaux. L'une d'elle a consulté un médecin mais la route est longue. by daujat_groupee_psy Mar 12

Merci pour ce partage. J'ai trouvé cet article particulièrement intéressant et enrichissant quant à la connaissance de l'addiction aux jeux vidéos. by berthouloux_groupeb_psy Mar 11

Lien : Institut Fédératif des Addictions Comportementales [en ligne]. Accro aux jeux vidéo ? [consulté le 01/03/2017]. Destiné à conseiller (les parents principalement), cet article de l'Institut Fédératif des Addictions Comportementales (IFAC) présente rapidement ce qu'est l'addiction aux jeux vidéo. Je trouve le contenu du site de l'IFAC intéressant puisque l'institut fait collaborer psychiatres, chercheurs et concepteurs de jeux. Néanmoins, ne voyant nulle part la mention "gouvernementale" et ayant cru comprendre que l'institut est au moins en partie financé par les dits concepteurs de jeux vidéos, je suppose que de possible conflits d'intérêts peuvent influencer le travail des chercheurs (note à l'équipe C2i "Les comportements addictifs liés à l'usage du numérique" : c'est à cause des conflits d'intérêts que j'ai déposé ce dodument dans les sources informelles). by mutez_grouped_psy Mar 1

Hello, A force leur cerveaux va se transformer en soupe ? Une addiction au jeux video c'est aussi nocif qu'etre addicte au tabac; Bonne journée les petits loups ! by fateyenkova_groupea_psy Feb 24

Bonsoir, Voici un article pertinant qui devrait intéresser plus d'un parent. La lutte contre l'addiction aux jeux vidéos est un véritable problème et s'inscrira dans les générations futures. by andric_grouped_psy Feb 21

comprendre les symptômes qui permettent de faire la différence entre la véritable addiction et le fait que les jeux vidéos ont remplacé beaucoup d'autre jeux dans l'univers des adolescents est important. Cet article aide à mieux comprendre la différence. by delacroix_groupea_psy Feb 15

Article intéressant qui nous informe des symptômes d'une addiction aux jeux vidéo et qui permettra sans doute d'éviter de tomber dans le piège. by leclercq_groupe1_psy Apr 9

Ayant des enfants qui adorent les jeux électroniques, je suis contente de pouvoir trouver des articles qui nous aident à gérer et à faire la part des choses dans ce domaine! by livia_groupe2_psy Apr 4

Related: