background preloader

Web sémantique, Web de données : présentation

Web sémantique, Web de données : présentation
On désigne généralement par le terme de Web sémantique un ensemble de technologies développé par le W3C (l'un des principaux organismes de normalisation du Web) visant à faciliter l'exploitation des données structurées, notamment en permettant leur interprétation par des machines. Le Web de données (Linked Data en anglais) combine les technologies du Web sémantique avec les principes fondamentaux du Web (protocole HTTP, identifiants URI), avec pour objectif la construction d'un réseau d'informations structurées, disponibles en ligne et facilement réutilisables dans de nombreux contextes. Le Web sémantique Le terme de Web sémantique a été proposé par Tim Berners Lee en 2001 (« The Semantic Web », Scientific American Magazine , May 17, 2001) pour désigner une évolution du Web qui permettrait aux données disponibles (contenus, liens) d’être plus facilement utilisables et interprétables automatiquement, par des agents logiciels . Le Web de données Autres ressources majeures :

http://www.bnf.fr/fr/professionnels/web_semantique_donnees/s.web_semantique_intro.html

Web sémantique : quelles applications aujourd'hui ? Conçues il y a quelques années pour enrichir la recherche et l'exploitation des résultats sur le web, les technologies derrière le web sémantique poursuivent leur ascension. Intégration progressive aux moteurs de recherche et réseaux sociaux, développement de moteurs de recherches dimensionnés aux besoins spécifiques des entreprises, adoption croissante par les sites d'e-commerce. Qu'il s'agisse d'optimiser l'accès aux informations pertinentes, d'améliorer le référencement d'un site, où d'optimiser le ciblage marketing, le web sémantique recoupe aujourd'hui des besoins transversaux et bénéficie de l'intérêt grandissant des principaux acteurs du web. Le point sur un marché en plein essor, et sur ses applications à l'horizon 2011. Les fondamentaux du web sémantique Les champs d'applications du web sémantique

Verbatim Tim Berners-Lee Pour finir ce week-end sous le signe du Web of data, je vous propose quelques extraits de l'excellente interview de Tim Berners-Lee dans le dernier numéro de la Recherche consacré à l'avenir d'Internet. Sur le terme Web sémantique Le terme sémantique prête un peu à confusion car la sémantique s'intéresse au sens du langage pour en déduire des constructions logiques. Du coup, certains ont pensé qu'il s'agissait d'un Web qui permettrait par exemple d'effectuer des recherches sur Internet en posant des questions sous forme de phrases, en langage naturel. Or ce n'est pas son but.

Le web intelligent prend forme : web sémantique, linked data 01Business le 16/10/09 à 00h00 sommaire Actuellement, quand nous utilisons un moteur de recherche, celui-ci ne comprend pas notre requête. Il trouve les pages où apparaissent les mots-clés cités dans notre demande mais ne nous garantit pas qu'elles y répondent vraiment. L'exploration des données à la portée des non-initiés En téléchargeant un module d'extension du tableur Excel développé par 11Ants, les TPE-PME peuvent accéder à des outils d'analyse mathématiques auparavant réservés aux seuls experts. Pour amener les petites et moyennes entreprises (PME) à se servir d'outils de modélisation mathématiques et de prévision statistique, il faut intégrer ceux-ci dans des logiciels qu'elles connaissent. En suivant cette logique, 11Ants propose une solution qui intègre des fonctions de calculs de probabilités et d'analyse prédictive à Excel. "Nous éliminons l'intimidation des non-initiés en intégrant des outils de 'data mining' à un environnement qui leur est familier", explique à L'Atelier Tom Fuyala, l'un des responsables du projet. Plus concrètement, les fonctions introduites correspondent à une série de techniques mathématiques développées par l'université néo-zélandaise de Waikato.

volution des catalogues : applications pour les bibliothèques On désigne généralement par le terme de Web sémantique un ensemble de technologies développé par le W3C (l'un des principaux organismes de normalisation du Web) visant à faciliter l'exploitation des données structurées, notamment en permettant leur interprétation par des machines. Le Web de données (Linked Data en anglais) combine les technologies du Web sémantique avec les principes fondamentaux du Web (protocole HTTP, identifiants URI), avec pour objectif la construction d'un réseau d'informations structurées, disponibles en ligne et facilement réutilisables dans de nombreux contextes. Le Web sémantique et les bibliothèques Dans la mesure où les technologies du Web sémantique s'adressent aux personnes ou aux organisations intéressées par la publication de données structurées sur le Web, les bibliothèques ont toujours eu vocation à s'intéresser à leur utilisation.

Un Web sémantique facile - 2003-02-17 Un Web sémantique facile There is a english translation done by Steph Tout le monde parle du Web sémantique, mais concrètement des modèles de fonctionnement pratique existent-t-ils ? Je veux le croire. Web 2.0 vs. Web 3.0, la suite... Web 2.0 vs. Web 3.0, la suite... Il y a plus d’un an déjà, je tentais une réflexion personnelle sur l’évolution du Web 2.0 vers le Web 3.0, d’abord sollicité par Jean-François Ruiz. Ce questionnement reste sous-jacent dans de nombreux débats que j’observe ici et là sur le Web, mais il a été relancé ces derniers jours par les déclarations d’Eric Schmidt, répondant à un auditeur qui lui demandait de définir le Web 3.0. Les déclarations du CEO de Google ont suscité pas mal de polémiques sur sa vision du Web 2.0 (un concept marketing) et sur ses prévisions concernant le Web 3.0. C’est ici qu’intervient Nicholas Carr, le « poil à gratter » de Didier Durand, dont le billet reprenant et analysant l’épisode à peine décrit m’a enthousiasmé.

Bernard Besson : Faites le bilan Intelligence Economique de votre d'Entreprise ! Jeudi 5 mai 2011 4 05 /05 /Mai /2011 15:38 Bernard Besson a lancé récemment un questionnaire pour tester la dynamique intelligence économique d'une entreprise. Ce peut être une première étape intéressante avant une analyse plus poussée. Présentation :

Modèles FRBR, FRAD et FRSAD FRBR, FRAD et FRSAD sont trois modèles conceptuels élaborés et approuvés par l'IFLA en 1997, 2009 et 2010 qui couvrent respectivement les données bibliographiques et d'exemplaires, les données d'autorité et la relation de sujet. Description du modèle FRBR Le modèle FRBR (Functional Requirements for Bibliographic Records / Fonctionnalités requises des notices bibliographiques) est un modèle conceptuel de données bibliographiques élaboré par un groupe d’experts de l’IFLA de 1992 à 1997. Il a été officiellement approuvé par le Comité permanent de la Section de catalogage de l’IFLA le 5 septembre 1997, et le rapport final du groupe d’experts a été publié dès l’année suivante aux éditions Saur.

Destination web sémantique Travaillant actuellement sur un projet de gestion sémantique de l’information, je me suis rendu compte que peu de personnes savent exactement de quoi il s’agit et que même les experts ne sont pas forcement d’accords sur la définition de cette discipline. Web sémantique & enrichissement sémantique Il faut d’abord bien faire la différence entre la notion de web sémantique et celle d’enrichissement sémantique de l’information. Le web sémantique est une évolution coordonnée du web (lancée entre autre par le W3C), une initiative collective dans laquelle chacun à son niveau travaille pour rendre les contenus web plus intelligibles, plus accessibles par les programmes et les machines.L’enrichissement sémantique de l’information est une méthode de travail consistant à donner du sens aux fichiers/informations afin qu’elles soient traitées plus intelligemment par les machines et les applications. L’enrichissement sémantique est une étape vers le web sémantique.

Related: