background preloader

En finir avec les idées reçues

En finir avec les idées reçues
L’utilisation prolongée de masques médicaux*, dès lors qu’ils sont correctement portés, N’ENTRAÎNE PAS d’intoxication au dioxyde de carbone ni de manque d’oxygène. L’utilisation prolongée de masques médicaux peut être inconfortable, mais elle n’entraîne ni intoxication au CO2 ni manque d’oxygène. Au moment de porter un masque médical, veillez à ce qu’il soit correctement ajusté et qu’il soit suffisamment serré pour vous permettre de respirer normalement. Ne réutilisez pas un masque à usage unique et changez-le dès qu’il s’humidifie. * Les masques médicaux (aussi appelés masques chirurgicaux) sont plats ou plissés. Ils se mettent en place à l’aide de sangles ou disposent de lanières qui se glissent derrière les oreilles. La plupart des personnes qui contractent la COVID-19 en guérissent La plupart des personnes qui contractent la ‎COVID-19 ont des symptômes bénins ou ‎modérés et peuvent guérir grâce à un ‎traitement de soutien. Il existe de nombreuses causes de fièvre. Non. Non. Non.

https://www.who.int/fr/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/advice-for-public/myth-busters

Related:  Dossier spécial COVID-19COVID19Curiosités!!!!INFO / INTOXDésinformation coronavirus

Les 4 gestes barrières à adopter pour limiter la transmission des virus de l’hiver [Des personnes habillées en bordeaux déambulent dans une pièce.] Contre les virus de l’hiver, il y a des gestes simples à faire : [une dame éternue dans son coude, formant avec ses bras le geste de danse appelé "DAB", qui consiste à mettre sa tête dans le pli de son coude et à viser le ciel avec ses deux bras.

Trois conseils pour soigner sa réputation sur Internet Avant d'envoyer un contenu, toujours se rappeler que la personne en face ne gardera pas forcément le contenu pour elle et elle seule. Par ailleurs, Malik Amghar rappelle que c'est une légende urbaine de croire qu'une photo postée sur les réseaux sociaux ne vous appartient plus. "L'image vous appartient toujours, la photo de soirée, etc., vous appartiendra toujours, par contre elle devient publique", explique Malik Amghar. Par conséquent, lorsque l'image est publique, elle peut être réutilisée par d'autres "entités". Si vous avez des doutes quant au destinataire à qui vous souhaitez envoyer tel ou tel contenu, le plus simple est de ne pas l'envoyer.

INSERM - “Fake news” et désinformation autour du coronavirus SARS-CoV2 ©M.Rosa-Calatrava/O.Terrier/A.Pizzorno/E.Errazuriz-cerda Comme tous les sujets médiatiquement forts, le coronavirus SARS-CoV2 de 2019 n’échappe pas au sillon de la désinformation. Apparu dans la province chinoise du Hubei, l’épidémie provoquée par ce coronavirus – appelé désormais SARS-CoV2 et COVID-19 pour la maladie qu’il entraîne chez le patient–continue d’alimenter les médias, mais aussi le web et les réseaux sociaux, parfois dans de mauvaises directions. L’Inserm vous propose de revenir sur les différentes formes que prend cette vague de désinformation afin de couper court aux fausses informations et mieux se repérer sur l’océan médiatique. Info Coronavirus COVID-19 Informations sur les mesures nationales entre 19h et 6h (couvre-feu), partout sur le territoire, obligation de présenter une attestation dérogatoire au couvre-feu lors des déplacements. les sorties et déplacements sans attestations dérogatoires sont interdits de 19h00 à 06h00, sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive. les établissements autorisés à ouvrir ne pourront plus accueillir de public après 19h00. Par ailleurs, les contrôles sont renforcés sur la voie publique pour limiter les rassemblements et encadrer la consommation d’alcool.

#Coronavirus : la nature reprend ses droits ? - Vidéo Actualité Avec l’apparition du Covid-19, des milliers d’habitants du monde entier sont confinés et les activités touristiques et industrielles de beaucoup de pays sont au ralenti. Le but : freiner la propagation du coronavirus. Ces mesures ont un impact sur les hommes, mais aussi sur la faune et la flore. Cette période dramatique semble donc avoir quelques aspects positifs, notamment dans les milieux urbains. Mais est-ce si simple que cela ? Zoom est allé scruter de plus près ces bonnes nouvelles.

Contrôle d'accès par prise de température dans le cadre de l’épidémie à Covid-19 Dans le contexte de l’épidémie à Covid-19, le HCSP évalue la pertinence de mettre en place un contrôle d’accès, par prise de température, dans les établissements recevant du public (ERP), les entreprises et administrations, les points d’entrée du territoire, au départ et à l’arrivée des avions, les établissements médico-sociaux, les lieux de détention, … Après analyse des données disponibles notamment épidémiologiques, des textes juridiques, le HCSP recommande de : Lire aussi : Vaccin, le vrai du faux .... Parmi les rumeurs les plus partagées sur Facebook en 2017, on trouve l’affirmation selon laquelle le vaccin ROR, contre la rougeole, les oreillons et la rubéole, causerait l’autisme. Une fake news qui date de 1998. Comment cette fausse information, vieille de vingt ans, déjà démentie sur le plan scientifique à de multiples reprises, peut-elle continuer à prospérer sur le Web ? Une fausse information aux graves conséquences pour la santé publique. À Londres, le 27 février 1998, lors d'une conférence, le docteur Wakefield présente les conclusions d'une étude menée dans l'objectif de démontrer le lien entre le vaccin ROR et l'autisme.

Le coronavirus: les vérifications faites par l'AFP Copyright AFP 2017-2020. Droits de reproduction réservés. 324) "Covid, vaccin, la généticienne Alexandra Henrion-Caude nous dit tout" : attention, cette vidéo virale comporte de nombreuses fausses affirmations

Related:  CORONAVIRUS : GARE AUX FAUSSES INFO !