background preloader

Femmes dans les médias : rôles de dames

Femmes dans les médias : rôles de dames

http://larevuedesmedias.ina.fr/series/femmes-dans-les-medias-roles-de-dames

Related:  A trierFemmes et médiasÉgalité filles-garçonsFemmes

A-t-on encore besoin des médiateurs ? Aujourd’hui, donc, le New York Times n’a plus de médiateur. Celui-ci a été remplacé par un reader center. Dans un post de blog, Cliff Levy, rédacteur en chef adjoint du New York Times, explique que ce nouveau service, dirigé par Hanna Ingber, une journaliste expérimentée, a pour mission d’établir des liens encore plus forts avec les lecteurs, et de permettre de « capitaliser sur les connaissances et l’expérience » de ceux-ci afin d’améliorer le travail des journalistes. Il s’agit d’accueillir et de valoriser les recommandations et les commentaires du public, ou même de transmettre des recommandations de sujets. « Le Reader center privilégie une logique qui se situe entre la co-production avec le public et le marketing éditorial », a expliqué le sociologue des médias Jean-Marie Charon dans une interview à Télérama.

Pour une histoire genrée des médias - Article 1Cette réponse à la contribution de Marlène Coulomb-Gully (2009) appuiera nombre de ses hypothèses, notamment sur les réticences des sciences de l’information et de la communication comme de l’ensemble des études médiatiques, qu’elles soient historiques, littéraires ou culturelles à se tourner vers les études de genre. Elle voudra également,à partir de réflexions faites à partir d’un programme de recherches « Masculin/féminin et presse au XIXe siècle » mené par Christine Planté et Marie-Ève Thérenty à Lyon et à Montpellier, insister sur l’utilité d’un regard historique et rétrospectif sur les médias, regard qui permettra non seulement de faire émerger des continents journalistiques oubliés par les histoires de la presse traditionnelle mais également de recadrer le rôle des médias dans la sexuation de notre société. 2Je commencerai par replacer mon intérêt relativement récent pour les gender studies dans mon parcours de chercheuse.

Module 2 : Promotion de la diversité et lutte contre les discriminations Sommaire Fiche ressource : Missions du CSA et obligations des médias.Fiche pédagogique 1 : Évaluer la part de la diversité dans les représentations médiatiques.Fiche pédagogique 2 : Identifier les représentations stéréotypées de la diversité dans les médias audiovisuels.Fiche pédagogique 3 : Lutter contre les discriminations. Quels sont les enjeux ? La lutte contre les discriminations et la promotion de la diversité dans les médias audiovisuels comptent parmi les sujets essentiels pour le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA). La loi du 30 septembre 1986 lui a confié le soin de garantir la liberté de communication audiovisuelle tout en veillant au respect, par l’ensemble des services de communication audiovisuelle d’un certain nombre de principes tels que :

«Les mâles du siècle», les hommes face à la remise en question de leurs privilèges Tenter d'observer l'influence des vagues féministes successives sur les hommes: c'est le pari ambitieux du documentaire Les Mâles du siècle, fruit de la collaboration entre le réalisateur Laurent Metterie et sa conseillère scientifique, Camille Froidevaux-Metterie, autrice, chercheuse et professeure de science politique. Un long-métrage dans lequel les hommes de différents profils et de différents horizons racontent comment ils se positionnent dans une société en proie à de profonds changements. Une radiographie sincère, montage d'entretiens réalisés avec des hommes filmés très simplement, dont le visionnage est riche d'enseignements. Un mercredi sur deux, Mansplaining observe les masculinités à travers des œuvres culturelles et des faits d'actualité. Parce que la parole masculine est dominante, sauf lorsqu'il s'agit d'interroger les privilèges des hommes.

RTS - les médias expliqués aux enfants (web-série) Quel profil ont les nouveaux journalistes ? Quelles compétences sont recherchées ? Comment les médias créent de nouveaux formats et se réinventent en 2020 ? A l'occasion de la Semaine des médias à l'école, la RTS a proposé une web série spéciale, associée à des quiz en ligne : huit portraits pour suivre des professionnels, découvrir leur pratique des outils numériques et comprendre que produire de l'information a un prix. / cgs 23.11.2020 Accéder aux épisodes de la série et aux quiz Série 2019 / Les usages médias des 7-11 ans

Le XIXe siècle est-il l'âge d'or de la presse féministe ? - Yannick Ripa par Yannick Ripa L'historienne annonce deux périodes favorables pour la parution de journaux féministes 1830/1848 et 1870/1914. Il est rappelé la définition du terme féministe : c'est un état d'esprit qui conduit à dénoncer les discriminations à l'égard des femmes. Après ce préalable, la conférencière pose la question : pourquoi ce siècle fut-il propice à une telle presse féministe ?

VIDEO. «No More clichés» la campagne choc contre le sexisme dans la pub - Le Parisien «Vous avez aimé la ménagère dévouée des années 50, vous avez été troublé par la femme-objet des années 90, vous allez adorer la femme d'aujourd'hui... quand elle mange une glace elle prend son pied !». Cette vidéo au contenu choc est réalisée à l'image d'une bande-annonce de film hollywoodien. Une voix grave énonce la succession de visions sexistes véhiculées par les publicités à la télévision depuis les années 50. Réalisée par le réseau «Toutes Femmes, Toutes Communicantes,» cette vidéo, soutenue par le Ministère des Affaires sociales et par le secrétariat d'Ã?tat aux Droits des femmes, épingle les marques qui continuent de rabaisser la femme à un rôle de ménagère ou de sex-symbol. VIDEO. luttons contre les clichés sexistes : No More Clichés

Une bibliothèque féministe mobile ! par Les Orageuses Le projet en 2 mots L’association Les Orageus.e.s souhaite construire un outil de médiation itinérant et participatif constitué d’un fond d’ouvrages (papier et numérique). Ce projet s’inscrivant dans notre axe culturel nommé Sur les pavés, celui-ci se nommera Sur les pavés, la bibliothèque mobile. Les 10-13 ans passent près de 15 heures en ligne par semaine. Voici ce qu’ils y font. Par Barbara Chazelle, France Télévisions, Media Lab et Prospective Pour s'inscrire sur les réseaux sociaux, il faut avoir 13 ans. Et 15 ans pour se passer du consentement parental selon les règles du RGPD. Mais ce n'est un secret pour personne que les pré-ados mentent sur leur âge pour accéder aux plateformes en ligne. Cette pratique les rendant invisibles, l'agence Heaven, en partenariat avec l’Association Génération Numérique*, interroge chaque année les 10-13 ans pour comprendre leurs comportements en ligne. Dans sa 4e édition de son baromètre* Born Social paru aujourd'hui, on apprend que si Snapchat et YouTube restent les chouchous des pré-ados, les plateformes de messagerie en lien avec les jeux en ligne font cette année une percée remarquable.

Décoder la représentation des filles et des garçons dans les médias - CLEMI Ressources Carina Louart, Pénélope Paicheler, Filles et garçons, la parité à très petits pas, Actes Sud Junior, 2015. Clara Mankowski, Y a-t-il encore des préjugés sur les filles ?, La Martinière Jeunesse, 2006. Genrimages est un site internet pédagogique pour sensibiliser les jeunes au décryptage des stéréotypes de genre : www.genrimages.org

Related: