background preloader

Ouverture de la Conférence internationale métacognition et confiance en soi

Ouverture de la Conférence internationale métacognition et confiance en soi

https://www.reseau-canope.fr/notice/ouverture-de-la-conference-internationale-metacognition-et-confiance-en-soi.html

Related:  NeurosciencesNeurosciencessylviecasamenymenyMEMOIRE

Les 4C de la motivation (+ 20 stratégies pour créer un climat motivant en classe ou à la maison) Dans leur livre Parcours d’Education Positive et Scientifique, Ilona Boniwell et Laure Reynaud évoquent les 4C de la motivation, qui correspondent à quatre besoins fondamentaux à la base de la motivation. 1.Connexion ( = besoin d’appartenance sociale) Les êtres humains sont faits pour être en lien avec d’autres humains. 2.Choix ( = besoin d’autonomie) Les êtres humains ont besoin d’exercer et expérimenter leur autonomie, de se sentir exister et être libres, de prendre des décisions personnelles, d’avoir un pouvoir personnel sur les situations. 3.Compétence ( = besoin de confiance) La course à l'attention Regards croisés et pistes pédagogiques pour aborder la captation de l’attention, les algorithmes et la place de l’éducation Combien de temps vous faut-il pour lire cet édito ? 3 minutes ?

L'attention, ça s'apprend ! À propos du cours L'époque actuelle est caractérisée par une abondance de stimulations de toutes sortes et une intensification des échanges et des informations. L'attention, dont la fonction est de sélectionner à chaque instant ce que le cerveau doit traiter en priorité est donc sursollicitée, avec pour conséquences de plus en plus fréquentes des difficultés de concentration et des manques d'attention. Comme nous ne sommes pas près de revenir en arrière à un monde plus simple et moins sollicitant, mieux vaut comprendre ce qu'est l'attention et ses mécanismes biologiques, pour en déduire de bonnes pratiques permettant de revenir à plus de légèreté et de stabilité. C'est l'objet de cette formation qui vous fera découvrir, nous l'espérons, les grandes joies d'une attention bien posée. Nous vous proposons de suivre pendant ces quelques semaines une initiation à la maîtrise de l'attention et de la concentration à travers une découverte des mécanismes de ses fonctions dans le cerveau.

Programmes d’éducation à l’Attention ATOLE ADOLE. Vous souhaitez vous former sur ces programmes d’éducation à l’attention ?Vous souhaitez télécharger les programmes pédagogiques ATOLE et/ou ADOLE – INNOVATIONS EXPERIMENTATIONS Où trouver des informations ou l’accès aux programmes d’éducation à l’Attention ATOLE (destiné au primaire) et ADOLE (destiné secondaire, collège et lycée) ? Vous souhaitez vous former sur ces programmes d’éducation à l’attention ? – NOUVEAU, C’EST MAINTENANT : n’hésitez pas à vous inscrire au FUNMOOC en ligne « L’attention, ça s’apprend », entièrement gratuit, qui démarre cette semaine, et qui est à destination pour tout adulte qui souhaite découvrir comment mieux se concentrer et mieux transmettre cette « hygiène de vie » aux jeunes générations : voir ci-dessous pour en savoir plus, et vous pouvez diffuser cette proposition à tous, amis, collègues, famille, réseaux, sur vos blogs et sites internet, etc. ! Suivre ce MOOC vous permettra également déborder plus sereinement les programmes pédagogiques ATOLE et ADOLE, en vous étant déjà familiarisés, pour vous-même, aux outils d’aide à la concentration. Vous souhaitez télécharger les programmes pédagogiques ATOLE et/ou ADOLE ?

En guise d'introduction...Les neuromythes en éducation Un neuromythe est une croyance erronée sur le fonctionnement du cerveau. De récentes études ont mis en évidence que plusieurs de ces neuromythes sont répandus en éducation, particulièrement dans la population enseignante. Shutterstock / NLshop Jérémie Blanchette Sarrasin, étudiante à la maîtrise en éducation à l’UQAM, et son directeur Steve Masson, professeur à la Faculté des sciences de l’éducation à l’UQAM, présentent dans cet article les quatre neuromythes les plus fréquents en éducation. Un exemple de neuromythe bien connu est de croire que nous n’utilisons que 10 % de notre cerveau. Les styles d’apprentissage

10 stratégies pour la motivation intrinsèque (et pour éviter les facteurs de démotivation) Dans son livre La réussite scolaire par un apprentissage positif et ludique, Sophie Godard explique la démotivation par plusieurs causes : L’effet inefficace et nocif des récompenses Contrairement aux idées reçues, les récompenses peuvent avoir à moyen et long terme un effet démotivant.

Les neurosciences émotionnelles d'Antonio Damasio Les émotions sont à l'origine de la culture que nous sommes capables de fabriquer... Les arts, les sciences et les technologies viennent d'une nécessité de réponse qui vient des émotions. Antonio Damasio Antonio DAMASIO est professeur de neurosciences, de psychologie, de philosophie, directeur du Brain and Creativity Institute, à l’Université de Californie du Sud à Los Angeles.

Les neurosciences cognitives dans la classe - Sciences cognitives Guide pour expérimenter et adapter ses pratiques pédagogiques Catégorie : Savoir et appliquer dans la classe Editions ESF, juillet 2018 Jean-Luc BERTHIER, Grégoire BORST, Mickaël DESNOS, Frédéric GUILLERAY Le cartable des compétences psychosociales Les CPS, c'est quoi ? Définition de l’Organisation Mondiale de la Santé Division de la santé mentale et de la prévention des toxicomanies – 1993 [1] « Les compétences psychosociales sont la capacité d'une personne à répondre avec efficacité aux exigences et aux épreuves de la vie quotidienne. 11 manières de développer les fonctions exécutives des enfants Les fonctions exécutives nous permettent d’agir de façon organisée pour atteindre nos objectifs. Le Dr Adele Diamond, neuroscientifique, définit les fonctions exécutives comme un ensemble de 5 compétences : la maîtrise de soi

Niels Weber : « Parents, intéressez-vous aux jeux vidéo auxquels jouent vos enfants ! » Psychologue et psychothérapeute, spécialiste de l’hyperconnectivité, le Suisse Niels Weber reçoit, depuis près de dix ans, des enfants, des adolescents et parfois des adultes, ayant une pratique jugée excessive du jeu vidéo. Lui-même joueur et président d’une association non lucrative de promotion de la culture vidéoludique, Gaming Federation, il invite à ne pas tomber dans un discours anxiogène : une consommation intensive des écrans par un adolescent, constate-t-il dans ses entretiens, n’est pas la cause, mais le symptôme, de problèmes plus profonds. Et peut même servir d’outil thérapeutique.

Related: