background preloader

La plateforme collaborative contre la désinformation - Hoaxbuster

La plateforme collaborative contre la désinformation - Hoaxbuster

https://hoaxbuster.com/

Related:  La presse et les médiasDésinformation et théories du complotS'informer sur la Covid-19edga1944Internet & recherche d'information

Science_Distinguer le vrai du faux — Enseigner avec le numérique_ressource_Eduscol Data Science vs Fake est une collection de 20 épisodes produite en partenariat avec Universcience, France TV Education et l'IRD. Les vidéos proposées sont des datavisualisations animées de courte durée (3 mn) comme l'illustre l'exemple ci-dessous consacré au VIH et au SIDA : Sources Coronavirus : une épidémie mortelle Vers la mi-janvier, une épidémie de coronavirus est apparue en Chine et plus particulièrement à Wuhan. Les cas d’infections sont désormais comptabilisés d’une manière plus large et incluent les cas « diagnostiqués cliniquement », ce qui a permis de donner des résultats bien plus proches de la réalité car sous-estimés jusqu’ici par les autorités. Le bilan actuel fait état de 60 000 cas confirmés et d’au moins 1 355 morts en Chine. C’est bien plus que les chiffres annoncés récemment.

Tour d'horizon des sites parodiques Le Gorafi est le site français le plus connu. Secret News est abondamment partagé sur Facebook. Des sites parodiques spécialisés ont été créés. Edit : Cet article est mis à jour régulièrement pour compléter et amender la liste des sites parodiques. Leurs canulars amusent Internet… Mais parfois certains les prennent très au sérieux. Pour faire le tri entre vraie info et portnawak, tour d’horizon des sites parodiques que vous avez sûrement vus dans votre fil Facebook. Info ou infox ? par nathalie.verguet sur Genially Info ou Infox ? Entrez Nathalie VERGUET -Puis, au cours de la navigation, cliquez sur le bouton en haut à droite sur chaque page pour faire apparaître les éléments interactifs. Start Suivant

S'informer_Le kit numérique pour (bien) s'informer en ligne (spécial Semaine de la presse )_Geek junior Comment suivre l’actualité et savoir distinguer les informations vérifiées des fake news ? Voici de nombreuses ressources en ligne (ou pas) pour s’informer quand on est un ado. A l’occasion la Semaine de la presse et des médias, organisée par le Clemi, on s’est dit que c’était l’occasion de réunir tous nos articles qui présentent des solutions intéressantes pour s’informer.

Les dessins Courrier International et des tiers selectionnés, notamment des partenaires publicitaires, utilisent des cookies ou des technologies similaires. Les cookies nous permettent d’accéder à, d’analyser et de stocker des informations telles que les caractéristiques de votre terminal ainsi que certaines données personnelles (par exemple : adresses IP, données de navigation, d’utilisation ou de géolocalisation, identifiants uniques). Ces données sont traitées aux fins suivantes : analyse et amélioration de l’expérience utilisateur et/ou de notre offre de contenus, produits et services, mesure et analyse d’audience, interaction avec les réseaux sociaux, affichage de publicités et contenus personnalisés, mesure de performance et d’attractivité des publicités et du contenu. Pour plus d’information, consulter notre politique relative aux cookies.

Vous avez dit fake news ? C'est la nouvelle expression à la mode : « fake news » ! Popularisée par Donald Trump, on l'utilise un peu à tort et à travers pour signifier fausses informations, rumeurs, complots ou mensonges purs et simples ! A l'heure de la guerre de l'information sur les réseaux sociaux, prenons 3 minutes pour faire le point. Qu'est-ce qu'une "fake news" ? A la base, l’expression "fake news" s'applique à des sites parodiques, types Le Gorafi, ou The Onion aux Etats-Unis. Très vite, les "fake news" vont désigner ces fausses informations diffusées par des sites qui se donnent l'apparence d'un vrai journal, avec ses codes, sa présentation.

"Réagir face aux théories du complot"_journée d'étude 2016 - MEN Édito Selon un sondage(1), plusieurs millions de citoyens américains penseraient que leur Gouvernement est composé de reptiliens. Le chiffre pourrait faire sourire, s'il ne dévoilait la puissance et le pouvoir des théories du complot dans le monde d'aujourd'hui. Si une théorie aussi absurde rencontre une telle adhésion, des théories en apparence plus crédibles rencontrent un succès beaucoup plus conséquent, et beaucoup plus dangereux. Si la théorie du complot n'est pas une nouveauté, elle a pris, au fur et à mesure que se développait Internet, une ampleur nouvelle. Elle constitue un ennemi intime du savoir et de la connaissance parce que, tout en jouant en apparence sur des enjeux analogues, elle dévoie, simplifie et fascine justement par sa simplicité même, son "anticonformisme" et la "transgression" qu'elle incarnerait face aux "pouvoirs établis" nécessairement mensongers pour les adeptes de ces théories.

Coronavirus : les vérifications faites par l'AFP Copyright AFP 2017-2020. Droits de reproduction réservés. 324) "Covid, vaccin, la généticienne Alexandra Henrion-Caude nous dit tout" : attention, cette vidéo virale comporte de nombreuses fausses affirmations Comment combattre la désinformation Aide Les ateliers conversationnels fonctionnent peu importe l'appareil que vous utilisez. Si jamais la conversation s'interrompt de façon inattendue ou qu'il est impossible de la poursuivre, rafraîchissez la boîte de dialogue ou la page. Vous aurez alors l’option de recommencer l’atelier ou de reprendre où vous étiez.

Page du Cortecs : nos sens nous trompent Présentation du livret : Un outillage critique est nécessaire aussi bien pour analyser l’information ou distinguer les contenus scientifiques de contenus pseudoscientifiques que pour trier les thérapies, déceler les mensonges à visée commerciale ou de propagande, ou prévenir l’intrusion dans la méthode scientifique d’idéologies comme le racisme, le créationnisme ou l’Intelligent Design… L’outillage présenté par ce livret sera utile à l’étudiant, à l’enseignant ou au chercheur, mais aussi à tous ceux qui souhaitent pouvoir se faire des opinions en toute connaissance de cause en se méfiant des mésusages médiatiques de la science. Les « ateliers » d’esprit critique détaillés dans cet ouvrage ont été conçus et testés avec soin pour permettre de se frotter à l’analyse critique de façon concrète et amusante, mais aussi réellement constructive, en utilisant des supports ludiques, simples et motivants.

UNE SÉLECTION DES RESSOURCES DE FRANCE MEDIAS MONDE - CLEMI Nouvel Accompagnement pédagogique du CLEMI pour le module vidéo « Info ou intox » des Observateurs de France 24. Le CLEMI de l’académie de Créteil a élaboré un accompagnement pédagogique du module « Info ou intox » spécial Semaine de la presse et des médias dans l’École. Le dossier comporte 6 fiches d’activités de fact-checking accompagnées d’une version corrigée et conçues pour les élèves du cycle 4 et du lycée, vise à apprendre comment vérifier une image ou une vidéo : • Comprendre ce qu’est une infox • Apprendre à identifier et caractériser des infox • Exercer son esprit critique

Vérifier l'information _Décodex le monde « Le Monde » s’engage dans l’éducation à l’information en mettant à disposition des contenus pédagogiques pour tous. Avec le Décodex, nous vous proposons de nombreux outils pour vérifier l’information en ligne. Nous souhaitons également apporter de nombreux conseils pratiques pour permettre à tous de s’interroger sur les informations qui circulent sur Internet. (3) Non, le Covid-19 n'a pas été «inventé par l'Institut Pasteur» Question posée par Smo le 18/03/2020 Bonjour, «Une vidéo montre un homme affirmant que le nouveau coronavirus a été créé volontairement par l’Institut Pasteur», écrivez-vous en nous demandant «comment démontrer que c’est une fake news ?» Vous êtes nombreux à nous interroger sur cette séquence de vingt minutes. Elle montre un homme, seul face à sa caméra, avec quelques feuilles dans la main. Ce mercredi 18 mars, la vidéo originale totalisait plus de 3 millions de vues sur Facebook – ce qui ne tient pas compte des dizaines de fois où le contenu a été republié sur d’autres pages, comme ici dans un groupe de gilets jaunes où elle totalise près de 100 000 partages (au 19 mars, la vidéo avait été largement supprimé du réseau social).

Related: