background preloader

Découvrir Snapchat : du divertissement à l'information - CLEMI

Le CLEMI produit une série de modules vidéo à destination des enseignants, illustrant des cas concrets d’éducation aux médias et à l’information dans le premier et le second degrés. Objectif ? Développer l'esprit critique des élèves. Ces modules vidéo ont été réalisés et montés à partir d'ateliers filmés en classe (les "ateliers Déclic' Critique") d'une durée d'environ 1h. Ils sont l'illustration d'une séance pédagogique dans une classe donnée. Pour ce dixième numéro, nous nous sommes intéressés aux stories, ce nouveau format d'information sur les réseaux sociaux. Cette vidéo est destinée aux enseignants.

https://www.clemi.fr/fr/ressources/nos-ressources-videos/ateliers-declic-critique/decouvrir-snapchat-du-divertissement-a-linformation.html

Related:  snapchatMédias sociauxréseaux sociauxIdentité numérique et réseaux sociauxSnapchat

Céline Thiery : Ciel ! Des collégiens travaillent avec Snapchat ! Faire écrire davantage les élèves, de façon plus collective, en exploitant les ressources du numérique, en reliant mieux pratiques scolaires et extrascolaires, voilà ce que recommande le Cnesco aux enseignant.es à l’issue d’une conférence de consensus : « les pratiques d’écriture des élèves hors de la classe, notamment sur les réseaux sociaux et par SMS, peuvent servir de support pour l’enseignement, sans stigmatiser ces écrits ni les hiérarchiser vis-à-vis des productions écrites à l’école. » Comment aller chercher les élèves là où ils sont, par exemple sur leur réseau favori Snapchat, pour y travailler compétences de lecture et d’écriture ? C’est le défi relevé par Céline Thiery, professeure de français à Villabé, dans le cadre de l’étude en 3ème d’un roman de Philippe Grimbert. Elle livre sur ces fécondes interactions des éclairages particulièrement précieux au moment où un vademecum sur les smartphones vient d’autoriser leur usage pédagogique et encadré (si, si !)…

BD " Dans la tête de Juliette " - CLEMI Les discours de prévention relatifs à l’usage du numérique par les jeunes, et tout particulièrement des réseaux sociaux et du smarpthone, revêtent souvent un caractère moralisateur qui peine à convaincre les adolescents. Ils ont souvent le sentiment que ces discours visent à critiquer leurs pratiques, à porter un regard négatif sur ce qui aujourd’hui constitue une partie de leur vie et même de leur identité. Le choix d’une bande dessinée éducative, basée sur le personnage de Juliette – l’adolescente de la famille Tout-Écran – qui vit avec son smartphone une séquence importante de son quotidien d’adolescente, vise précisément à aborder par la fiction des problématiques fortes telles que la captation de l’attention et des données, les algorithmes de recommandation, l’identité numérique ou encore l’évaluation de l’information. Le ton adopté n’est pas un ton professoral : il est au service d’un récit et d’une identification adolescente.

Pression de Facebook, souveraineté, confidentialité... : les 5 risques de la cryptomonnaie Libra - Business Dévoilée le 18 juin 2019, la blockchain Libra est le premier projet du genre à recevoir le soutien et l'implication de 28 grandes entreprises. Mais comme pour toutes les cryptomonnaies, certaines zones d'ombre appellent à la précaution. Lorsque l’on murmure les mots « blockchain » et « cryptomonnaie » dans l’oreille d’un régulateur étatique, ses réactions sont souvent teintées d’agitation et d’inquiétude. Le dévoilement fracassant de la Libra ce mardi 18 juin a ainsi occasionné un bel effet.

YouTube, un outil fiable pour travailler ? Le groupe du GEP Documentation / EMI de l’académie de Versailles a travaillé en 2019/2020 sur une thématique identique à celle proposée au niveau national pour les TraAM, à savoir "Recherche d’information, web, réseau social, recherche mobile, recherche visuelle, évaluation de l’information". Deux axes de travail ont été retenus. Le premier axe d’étude a été celui de l’utilisation des assistants vocaux par les jeunes, l’idée principale étant d’évaluer dans quelle mesure cette technologie émergente est utilisée dans les pratiques de recherches des élèves. Dans le même ordre d’idée, le second axe de réflexion concerne l’utilisation par les élèves de la plateforme YouTube comme source d’information et de formation. En effet, de nombreuses études révèlent que les élèves ont aujourd’hui une utilisation informationnelle des réseaux sociaux, et particulièrement de YouTube. Nous nous sommes donc interrogés sur la capacité des élèves à déterminer la fiabilité d’une vidéo sur YouTube.

"Des collégiens, Snapchat et moi" : récit saisissant d'une intervention dans une classe de 6ème Ce lundi 19 mars, j’intervenais dans mon ancien collège, à Drancy, dans le cadre de la semaine de la presse et des médias à l’école. « D’où vient l’info ? », tel est l’intitulé du thème adopté cette année. Aujourd’hui, pour la plupart des collégiens, l’information provient des réseaux sociaux. Snapchat à Bobigny Le vicomte de Valmont, s’il eût vécu en 2018, ne s’y serait pas pris autrement. Il aurait eu un compte Tinder, Snapchat et un compte Instagram où il aurait collectionné les abonnés, les like, les meufs et les photos de meufs. Il aurait parié avec ses copains ou sa meilleur pote qu’il arrive à séduire la plus timide et la plus belle, à obtenir d’elle des faveurs, des photos, plus ou moins dénudées, des preuves d’amour qu’il aurait ensuite montré pour prouver sa victoire. Celui qui fait la photo la plus ‘hot’ d’une fille, c’est le chef de bande. Valmont l’ancêtre du “charo” : comprenez “charognard” pour celui qui “fait du repérage sur les réseaux”, celui qui vise ses proies, et les abat froidement.

PROFESSEURS DOCUMENTALISTES & CDI Cet épisode de Blackmirror (Nosedive (chute libre) Saison 3 Épisode 1) pose la question du lien poussé à l’extrême entre les réseaux sociaux et la notion de popularité et des dérives engendrées. Contexte Nous sommes trois professeures documentalistes de l’académie de Guyane, tous les jours nous observons et accompagnons nos élèves dans leurs usages des réseaux sociaux. Nous faisons le constat d’une multiplication des signalements et des incidents à l’extérieur et à l’intérieur des établissements scolaires, liés à une utilisation inadaptée des réseaux sociaux et une viralisation extrêmement rapide de l’information, susceptibles d’avoir des conséquences graves (harcèlement, conduite à risques, mise en danger de la vie d’autrui, perte de confiance et d’estime de soi pouvant entraîner le décrochage scolaire…).

Ma photo, c’est perso ! Afin de sensibiliser les élèves à la nécessité d’avoir un comportement éthique et responsable sur les réseaux sociaux, j’avais créé en février 2020, sur mon ordinateur personnel et mon temps hors établissement, une première version de cet escape game qui était semi-numérique et se jouait par binôme. La première version comportait 3 parcours différents et une énigme finale collaborative entre les groupes. Afin de coller à la situation sanitaire (limitation des déplacements et du matériel partagé), je l’ai adapté en novembre-décembre 2020 (toujours sur mon ordinateur personnel et sur mon temps hors établissement) pour qu’il soit entièrement numérique et réalisé individuellement. La structure de cet escape game est linéraire, les énigmes s’enchaînent les unes après les autres.

Traces & identité numérique, EPI Français-EMC 3eme Documents de travail élèves dans le cadre d'un EPI 3eme autour des notions de traces et de données personnelles. Disciplines concernées : EMC , Français, Documentation Snapchat toujours boudé par les utilisateurs Nouveau coup dur pour Snapchat. L'application de messagerie éphémère accuse encore d'une perte d'utilisateurs pour le deuxième trimestre consécutif, selon les résultats publiés jeudi. Le petit fantôme blanc sur fond jaune a perdu 2 millions d'utilisateurs au cours du troisième trimestre - faisant dévisser le titre de près de 17% ce vendredi à Wall Street. Snap Inc, maison-mère de Snapchat, revendique au total 186 millions d'utilisateurs actifs par jour. Un chiffre qui reste tout de même en hausse de 5% sur un an. Au précédent trimestre, Snapchat avait déjà perdu 3 millions d'utilisateurs.

Le Monde Snapchat - Ecrire sur Snapchat Quand on parle du média Le Monde, on touche à une institution. Mais le géant est bien loin d’être immobile puisqu’en septembre 2016, lorsque Snapchat lance Snapchat Discover en France, le média fait partie de l’aventure avec 7 autres : Tastemade, L’Equipe, Cosmopolitan, Konbini, Paris Match, Vice et Melty. Cette arrivée, Le Monde la gère avec talent. Car l’exercice est loin d’être simple. Entre le poids et le sérieux que représente la marque média et la dynamique éphémère du réseau social il y a un écart qu’il faut combler avec intelligence. Jean-Guillaume Santi responsable Snapchat Discover pour Le Monde, le confirme : « entre le traitement d’une douzaine de vidéos verticales avec un vrai travail de graphisme et de motion design, les questions d’organisations que cela soulève et la nécessité d’industrialiser le processus, cela a nécessité un gros travail de plusieurs mois ».

30 chiffres sur l'usage d'Internet, des réseaux sociaux et du mobile en 2021 4,66 milliards d’internautes dans le monde, 4,2 milliards d’utilisateurs des réseaux sociaux, 5,22 milliards de mobinautes, 6h54 passées en moyenne en ligne… Hootsuite et We Are Social dévoilent les chiffres de l’utilisation du web et des réseaux sociaux en 2021. Découvrez les chiffres clés d’Internet et des réseaux sociaux dans le monde en 2021. © We Are Social / Hootsuite La grande étude annuelle Digital Report 2021, publiée par Hootsuite et We Are Social, permet de connaître toutes les statistiques sur l’usage du web et des réseaux sociaux dans le monde. Parmi les principaux enseignements, l’étude montre que l’utilisation d’Internet, des médias sociaux et du mobile a connu une forte hausse en 2020. Internet en 2021 : les 10 chiffres clés Parmi les nombreuses statistiques révélées par l’étude, nous avons rassemblé les principaux chiffres à retenir sur l’usage d’Internet en 2021.

Usages numériques des adolescents : enquête au collège Entre inquiétude et réalité, tout le monde se demande ce qui se passe vraiment dans le smartphone des ados. Pour le savoir, je suis allé à leur rencontre. Récit. Ils me regardent, mi-timides, mi-amusés. « Ils », ce sont les vingt élèves de 3e du collège Colonel Fabien à Montreuil. Pendant une heure, ces jeunes de 14 ans ont bien voulu répondre à mes questions sur leur usage du smartphone. Il faut dire qu’entre leurs lives bizarres sur Yubo, leur addiction aux écrans ou leurs drôles de chorégraphies sur Tik Tok, la vie numérique des ados fascine autant qu’elle inquiète.

Une avocate a réécrit les conditions d'utilisation d'Instagram comme si elles étaient expliquées à un enfant de 8 ans Aucun mineur qui utilise Instagram n'a lu en entier les conditions d'utilisation du réseau social. C'est ce qu'affirme un rapport des services du délégué britannique aux droits des enfants, intitulé "grandir à l'ère du numérique", publié le 5 janvier 2017 et repéré par le site d'information Quartz. Pour montrer l'opacité des conditions d'utilisation des réseaux sociaux, le rapport a demandé à une avocate du cabinet privé Shillings de "traduire" ces règles dans un langage "simplifié". Selon une étude Ofcom, 43% des enfants britanniques entre huit et onze ans ont un compte sur Instagram (56% pour les 12-15 ans). 1.

Related:  Réseaux sociaux