background preloader

Nejm

https://www.nejm.org/action/cookieAbsent

Related:  Défenses de l'organismeGrandes tueuses INSERMcovidMicroorganismes et santéPremiers retours d'expérience et leçons apprises

sans titre Le sujet a inspiré pléthore d'écrivains. De quoi s'occuper en ces temps de confinement. Les ventes du roman d'Albert Camus, La Peste, se sont envolées ces dernières semaines, sous l'effet, dit-on, de la propagation du virus COVID-19. Thème hautement romanesque, l'épidémie n'a pas inspiré qu'Albert Camus, pour qui la peste était plus une métaphore de la "peste brune", à savoir le nazisme, qu'une épidémie au sens propre. De Sophocle à Philip Roth, en passant par Giono ou Stephen King, de très nombreux auteurs ont été inspirés par les phénomènes épidémiologiques, terreau dramaturgique de premier ordre où se révèlent les caractères et s'exacerbent les sentiments. Paludisme : l’immunopeptidome au secours de la recherche vaccinale La protéomique consiste à caractériser l’ensemble des protéines constituant par exemple une cellule. Appliquée à l’étude des peptides antigéniques présentés par les cellules dendritiques, cet ensemble de protéines est nommé immunopeptidome. "Les cellules dendritiques internalisent les débris du parasite, les décomposent en peptides et les expriment à leur surface pour activer les lymphocytes" explique le chercheur.

Pas d’efficacité probante de l’hydroxychloroquine sur les malades (Washington) L’administration d’hydroxychloroquine, un médicament contre le paludisme, n’a ni amélioré ni détérioré de manière significative l’état de patients gravement malades du coronavirus, selon une étude publiée jeudi et réalisée dans des hôpitaux new-yorkais. Publié le 7 mai 2020 à 20h09 ✓ Lien copié Agence France-Presse « Le risque d’intubation ou de décès n’était pas significativement plus important ou moindre parmi les patients ayant reçu l’hydroxychloroquine que parmi ceux n’ayant rien reçu », ont précisé les auteurs de l’étude parue dans le New England Journal of Medicine. Financée par les Instituts de santé américains (NIH), l’étude d’observation a été conduite sur des malades de la COVID-19 admis dans les services d’urgence des hôpitaux New York-Presbyterian Hospital et Columbia University Irving Medical Center.

Prévention des maladies dues aux papillomavirus humains par la vaccination 1. Introduction : cancers et maladies infectieuses Plus d’un cancer sur six dans le monde est d’origine infectieuse et au total, chaque année, 2,2 millions de nouveaux cas de cancers découleraient d’une infection. L EXPRESS 05/02/20 Non, la Chine n'a pas tiré les leçons du SRAS Quiconque a déjà déambulé dans les allées des "wet markets", ces vastes marchés traditionnels en Chine, en garde un souvenir d'Arche de Noé. Animaux vivants ou morts, sauvages ou domestiques, s'y côtoient, dans des conditions assez éloignées des standards d'hygiène en vigueur dans les pays occidentaux. La promiscuité entre les espèces en fait des lieux parfaits pour la prolifération de virus en tout genre.

Leuco’war : un jeu sérieux pour enseigner l’immunologie Leuco’war (ou leucowar) est un jeu sérieux (serious game) écrit par Philippe Cosentino sur le thème des interactions entre les différents leucocytes. Dans un scénario de science fiction, l’élève prend peu à peu le contrôle de différents types de globules blancs pour aider un patient à lutter contre une infection. Au cours de la partie, il découvrira les macrophages, les monocytes, les mastocytes et les lymphocytes B. Il existe désormais une version “adaptée” au collège (textes adaptés par Romain Gillie). Texte adapté par Romain Gillie Attention, cette application a “migré” vers une nouvelle adresse :

Hépatite B L’hépatite B chronique est une maladie qui reste silencieuse durant de nombreuses années. Mais au cours cette période, le virus provoque des lésions au niveau du foie. Les cellules hépatiques infectées sont éliminées par le système immunitaire, puis peu à peu remplacées par un tissu fibreux cicatriciel. En l’absence de traitement, la fibrosefibroseRemplacement de tissus sains par des tissus cicatriciels. progresse et peut aboutir au développement d’une cirrhose.

Panser la Pandémie (partie 2) – Politiques des sciences Dans notre première vidéo diffusée le 26 avril, nous avons reconstitué la chronologie de la pandémie de coronavirus et présenté les faits scientifiques saillants connus à l’époque pour les confronter ensuite à la gestion politique de la crise. Aujourd’hui, nous allons adopter une approche historique pour souligner le fait que l’épidémie ne se réduit pas à sa composante biologique : elle est aussi une pathologie sociale, économique et politique. Il s’agit de reconstituer ce qu’aurait pu être une mise en débat démocratique et informée des différentes stratégies, en partant de savoirs pluridisciplinaires, de l’expérience commune mais aussi en tenant compte de l’inconnu auquel nous confronte le Covid-19.

Microbiote et maladie : l'épineuse question de la causalité Le microbiote intestinal est un sujet d'étude en pleine expansion. Néanmoins, il faut faire preuve de prudence lorsqu'on pense déceler des liens de causalité entre sa composition et les maladies, étant donné l'omniprésence des facteurs de confusion au sein des études réalisées. Cela vous intéressera aussi [EN VIDÉO] Interview : le microbiote intestinal, allié indispensable du système immunitaire Le microbiote intestinal regroupe l’ensemble des microbes présents dans notre intestin. Il permet un bon fonctionnement ainsi qu’une certaine protection du côlon. Gerard Eberl, responsable de l’unité Micro-environnement & Immunité à l’Institut Pasteur, nous en dit plus au cours de cette interview.

Related:  Les symptômes, la contagiosité et la période d'incubationcecile