background preloader

Publier des photos d’élèves ?

Publier des photos d’élèves ?
Nous souhaitons parfois publier des photos ou des vidéos où les élèves sont reconnaissables. Pourquoi pas ? Si c’est de façon occasionnelle et surtout responsable. Positionnement professionnel Si des parents exercent une pression cordiale, mais bien réelle, pour « voir » leurs enfants en classe, d’autres exprimeront clairement leur mécontentement en cas de problème. Rappelons que nos habitudes de partage et de diffusion de photos personnelles, à titre privé, ne peuvent pas être reproduites telles quelles à titre professionnel. Bons sens Trois erreurs sont à proscrire : Oublier de demander les autorisations de publication des tuteurs légaux Collecter toutes les photos prises par des accompagnateurs et les diffuser aux parents, sans tri préalable Diffuser les ressources telles qu’elles ont été prises sans adaptation technique Bon usage 1 - Demander l’autorisation des tuteurs et de l’enfant lui-même C'est une obligation légale. 2 - Définir les droits d’usage 3 – Évaluer et trier Évolutions

https://www.ac-paris.fr/portail/jcms/p1_1273884/publier-des-photos-d-eleves

Related:  DANGER INTERNET - outilsQuestions de droitsException pédagogique - Droit d'auteur - Etudes de casImages (dessin, vidéo, pub, photo, web-doc, TV)B2I

Vie privée des enfants : une protection insuffisante sur les sites Internet Que ce soit pour jouer, apprendre, s’informer, bénéficier d’un soutien scolaire ou suivre les aventures de son personnage préféré, les enfants et adolescents passent beaucoup de temps sur Internet (en moyenne, par semaine, 3h40 de 1 à 6 ans, 5h30 de 7 à 12 ans, 13h30 de 13 à 19 ans en 2015) et le temps consacré à cette navigation augmente (plus d’une heure par tranche d’âge entre 2012 et 2015)[1]. En mai dernier, 29 autorités de protection des données dans le monde, rassemblées au sein du Global Privacy Enforcement Network (GPEN - réseau d'organismes agissant au sein de l'OCDE pour la protection de la vie privée) ont mené une opération conjointe d'audit en ligne sur 1 494 sites et applications : l’Internet Sweep Day. La CNIL y a participé. L’objectif était de vérifier si les sites et applications Internet consultés par les enfants et adolescents respectaient bien les règles de protection de la vie privée. Les vérifications effectuées ont porté principalement sur : Sources

Comment utiliser des œuvres dans un cadre pédagogique ? La notion d'exception pédagogique correspond essentiellement à des accords sectoriels négociés contre une rémunération forfaitaire. Ces accords permettent d'utiliser des œuvres dans un cadre pédagogique, c'est-à-dire à des fins exclusives d'illustration dans le cadre de l'enseignement et de la recherche, à destination d'un public majoritairement composé d'élèves, d'étudiants, d'enseignants ou de chercheurs directement concernés. Le ministère de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation et la conférence des présidents d'université (CPU) ont ainsi conclu des accords

 Internet responsable Page mise à jour le 04 octobre 2016 La publication de l’image d'une personne, que ce soit dans une photo ou dans une vidéo, suppose, en principe, une autorisation préalable de la personne, et si c’est un mineur, de son représentant légal. Présentation Le principe : demande d’autorisation Grâce à internet, la publication, l’échange et le partage de photos et de vidéos sont facilités. À l’école, par exemple, lorsque les élèves font des voyages scolaires, ils mettent en ligne les photographies de ce voyage pour partager leurs souvenirs et aussi les partager avec leurs parents.

Le droit à l'image sur Internet existe-il toujours en 2016?  Sites Internet, réseaux sociaux, forums, etc. nous sommes tous concernés par le droit à l'image sur Internet. Qu'en est-il de notre droit individuel? Que dit la loi et comment pouvons-nous nous protéger? Focus sur le droit à l'image sur le web. Droit à l'image sur Internet tous concernés De l'homme politique au nourrisson exposé sur le profil Facebook de ses parents, de la star internationale au touriste qui passait devant un monument célèbre photographié par des centaines de personnes, tout le monde est concerné par le droit à l'image sur Internet.

L’exposition quotidienne aux écrans, même courte, nuit aux résultats scolaires ENTRETIEN. Une nouvelle étude démontre qu’une utilisation des écrans inférieure à deux heures par jour a des effets sur les résultats scolaires. Michel Desmurget, directeur de recherche en neurosciences à l’Inserm, auteur de « TV lobotomie, La vérité scientifique sur les effets de la Télévision » fait le point sur l’état des connaissances actuelles en matière d’écrans. Une récente étude américaine a mis en évidence une baisse des résultats scolaires chez les enfants exposés aux écrans et, ce, dès 30 minutes d’utilisation quotidienne. Qu’en pensez-vous ? Michel Desmurget : J’ai vu cette étude et les résultats ne me surprennent pas.

Vinz et Lou dédramatisent Internet pour les enfants Partez à la rencontre du vaste monde virtuel aux côtés de Vinz et Lou. Ce jeune adolescent, accompagné de sa petite sœur, font entrer les enfants dans l’univers d’internet, avec un regard critique. Tralalère, l’éditeur de cette série de petit scénarios éducatifs propose aux enfants de réagir avec bon sens aux situations de la vie quotidienne. Dédramatiser le monde Modèles d’autorisation d’enregistrement et d’utilisation image et voix Vous pouvez télécharger plusieurs modèles d’autorisation de prise de vue et de diffusion ci-dessous : Ces modèles d’autorisation ont été mis à jour pour satisfaire aux exigences du RGPD. Ils sont à mettre en relation avec l’article concernant le droit à l’image et le droit d’auteur, que nous vous invitons à consulter.

La photo de classe - BOEN n° 24 du 12 juin 2003 - MENE0301227C PROTECTION DU MILIEU SCOLAIRE La photographie scolaire NOR : MENE0301227C RLR : 552-6 CIRCULAIRE N°2003-091 DU 5-6-2003 MEN DESCO B6 Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie ; aux inspectrices et inspecteurs d'académie, directrices et directeurs des services départementaux de l’éducation nationale ; aux chefs d’établissement La pratique de la photographie scolaire correspond à une tradition ancienne dans les écoles publiques. Elle répond à une attente de la part d’une majorité de familles soucieuses de conserver un souvenir de la scolarité de leurs enfants. En effet, la photographie de l’élève, en situation scolaire, dans la classe, c’est-à-dire celle qui montre l’enfant dans son cadre de travail, est devenue, pour beaucoup, au même titre que la photographie collective, le moyen de se familiariser avec l’institution scolaire et de conserver, année après année, un souvenir du temps passé à l’école. 1 - Principes d’organisation

Droit de panorama et taxe moteurs de recherche images Jimmy Wales, le cofondateur de Wikipédia, était de passage à Paris pour la conférence Viva Technology. L’occasion de l’interroger notamment sur deux lois françaises récentes — la loi numérique et la loi création — qui concernent au premier chef l’encyclopédie en ligne. La première crée un droit de panorama – la possibilité de photographier l’espace public, y compris les monuments, qui font l’objet de droit d’auteur – limité, puisque réservé aux particuliers qui ne feraient aucune utilisation commerciale de ces images. Une définition qui exclut les images publiées sur Wikipédia : ces dernières permettent en effet une réutilisation commerciale. La seconde prévoit une taxe sur les moteurs de recherche d’images : ces derniers seront assujettis à une taxe qui sera versée dans les poches de sociétés de gestion collective, y compris les innombrables images libres de droit qui pullulent sur Internet et qui sont légion sur Wikipédia. Et celui de la taxe sur les moteurs de recherche d’image ?

Des didacticiels pour gérer sa présence numérique L’Internet SOCiety (ISOC), association de droit américain à vocation internationale engagée dans la promotion de « l'interconnexion ouverte des systèmes et de l'Internet », publie via sa plateforme en ligne un ensemble de 9 modules pédagogiques visant à faciliter la compréhension et la gestion des traces internautiques. Les différents thèmes abordés s'organisent autour de 3 axes principaux : l'économie (le rôle des cookies à l'origine des traces, les effets de la connectabilité, la publicité et le modèle économique des services dits gratuits, le traçage commercial, la monétisation), les risques (la protection de la vie privée, les traces générées via les appareils nomades, la gestion induite) et les contextes (les dynamiques à l'œuvre dans le monde des empreintes numériques, les questions relatives au consentement et aux accords transfrontaliers sur les transferts de données). Chaque module s'accompagne d'une version texte intégrale téléchargeable au format PDF. ISOC : (janvier 2015)

Related: