background preloader

Océans, conteneurisation, mondialisation

Océans, conteneurisation, mondialisation
Café géographique de Saint-Brieuc, le Vendredi 13 Octobre 2017 Antoine Frémont est agrégé de géographie et directeur de recherche à l’IFSTTAR (Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux). Il est l’auteur de l’ouvrage « Le monde en boîtes. Conteneurisation et mondialisation » Presses de l’INRETS, 2007. Il est également l’auteur avec Anne Frémont-Vanacore du dossier « Géographie des espaces maritimes » documentation photographique, mars/avril 2015. Il a dirigé avec Laetitia Dablanc l’ouvrage « La métropole logistique » Armand Colin, 2015. « Océans, conteneurisation, mondialisation », les trois termes de l’intitulé du café géographique de ce soir revient à poser l’hypothèse que la mondialisation passe par la mer. 1 – La conteneurisation, une révolution 11 – Une idée simple… L’américain Malcolm MacLean est considéré comme l’inventeur de la conteneurisation, dans la seconde moitié des années 1950. Un porte-conteneurs géant Le port de Rotterdam

http://cafe-geo.net/oceans-conteneurisation-mondialisation/

Related:  La mondialisation en fonctionnementMondialisation, fonctionnement et territoires2 - Espaces maritimes

Notion à la une : mondialisation et globalisation Bibliographie | citer cet article Ce texte propose de définir les deux termes « mondialisation » et « globalisation » tout en rendant compte de l’impact de la crise de 2008 sur les positionnements idéologiques et les choix politiques. Il précise que si l’époque contemporaine correspond à un cycle de mondialisation inédit en raison de la révolution numérique (ou digitale), ce n’est pas le premier de l’histoire de l’humanité. Le choix du pluriel s’est d’ailleurs rapidement imposé pour le Dictionnaire des mondialisations (2006) dont l’objectif était de souligner aussi bien le caractère « multidimensionnel » de la mondialisation que son historicité. Cet article n’a pas pour seule référence la géographie : il s’appuie sur les corpus francophone et anglo-américain.

Le pouvoir des multinationales (4/4) : Inde, Brésil, Russie : les multinationales au cœur de l’émergence China Mobile, Tata, JBS, Gazprom... Ces multinationales qui intègrent les marchés étrangers ne sont pas originaires des pays dits du "Nord" mais de Chine, d'Inde, du Brésil ou de Russie. Ces multinationales sont-elles des vecteurs de développement ? Servent-elles des intérêts politiques nationaux ? Alors que les multinationales des pays du nord ont longtemps dominé le paysage économique mondialisé, les multinationales des pays émergents ne nous ont occupés en Europe, qu’à l’occasion d’un rachat ou d’une restructuration, prétexte aux licenciements et aux déplorations. Pourtant, ces entreprises ont été et sont encore au cœur du bouleversement du paysage mondial que constitue le phénomène de l’émergence.

Le constructeur britannique Rolls-Royce prédit l'arrivée de cargo-robot d'ici 2020 Après les voitures sans conducteur et les avions sans pilote, voici les navires sans capitaine ni équipage. Pour Rolls-Royce, c’est en tout cas la prochaine grosse révolution dans le transport maritime. Le numéro deux mondial de la fabrication de moteurs d’avions qui tient à se diversifier dans ce secteur, voit déjà d’immenses porte-conteneurs traverser les océans, sans personne à bord, contrôlés à distance par des satellites ou des centres de contrôle sur la terre ferme. Un marché gigantesque quand on sait que 90% des marchandises mondiales sont transportées par voies maritimes ! « La technologie est prête, estime le vice-président innovation de Rolls-Royce, Oskar Levander, de passage à Paris ce 18 octobre qui estime que les premiers gros cargos autonomes navigueront d’ici à 2020. « Désormais, la plupart des cargos sont déjà équipés de caméras capables de voir la nuit ou à travers le brouillard mieux que l'œil humain" rappelle-t-il.

Pour concurrencer Rotterdam, les ports français vont devenir smart (2/2) Alors que leurs concurrents du Nord de l’Europe, Rotterdam, Hambourg ou Anvers, ont déjà mis sur pieds des solutions intelligentes pour améliorer leur efficacité et leur attractivité, Marseille et Le Havre, pour se maintenir dans la course, ont lancé d’ambitieux projets de smart port. Présentation. Nous avons vu, dans la première partie de notre étude, comment l’explosion du transport maritime, au-delà d’un impact écologique et climatique préoccupant, se faisait au bénéfice de l’Asie et, en Europe, des ports du Nord, déjà équipés de solutions smart facilitant l’acheminement et le transit des marchandises. Des projets smart impliquant l’écosystème local Mais les deux plus grands ports français, Marseille et Le Havre, veulent maintenir leurs positions, et pour cela se sont engagés dans de vastes plans de développement des solutions intelligentes. Basculer vers une logistique prédictive

Le pouvoir des multinationales (3/4) : L’hyperpuissance des GAFA menace-t-elle la démocratie ? Le sénateur démocrate Al Franken face au directeur juridique de Facebook lors de l’audition des trois géants du web, Facebook, Google et Twitter devant le Sénat américain. Les trois entreprises étaient entendues sur leur rôle dans les soupçons d’ingérence russe au cours de la campagne présidentielle de 2016. La Russie aurait en effet exploité les grandes plateformes du web pour influencer les électeurs américains à travers des milliers de pages Facebook et des publicités politiques, la méthode s’est révélée efficace : jusqu’à 126 millions d’utilisateurs de Facebook auraient été atteints par ces messages mis en ligne entre 2015 et 2017. De quoi inquiéter la puissance publique américaine qui prend conscience, un peu tard, du rôle politique joué par les GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon) dans la mise en avant de certains contenus. Une émission préparée par Tiphaine de Rocquigny Pour en savoir plus:

 Histoire-géographie : Des espaces transformés par la mondialisation Documents et séances sur les échanges de marchandises présentés dans le cadre des stages sur les anciens programmes de 4ème organisés par les IA-IPR Démarche : à partir d'une publicité d'un article de sport, étudier les différentes étapes de la conception, à la fabrication, au transport et à la vente et mettre en perspective cette étude dans la croissance des échanges mondiaux. Prolongements : Au choix du professeur Pour concurrencer Rotterdam, les ports français vont devenir smart (1/2) Dans un marché du transport maritime où la concurrence fait rage, les ports français tentent de maintenir leurs positions, sinon dans le monde, au moins en Europe. Pour cela, Marseille et Le Havre sont en train de se doter d’outils intelligents augmentant leur efficacité – une nécessité, devant l’avance prise par Rotterdam, Hambourg ou Anvers en la matière ! Les grandes manœuvres sont lancées. Les ports de Marseille et du Havre ont lancé d’ambitieux projets de développement de solutions intelligentes pour leurs ports, afin de continuer à accueillir des marchandises venues du monde entier. Le transport maritime : un secteur en pleine mutation et en plein essor, générateur de pollution Ouvrons au passage une parenthèse sur le poids du transport maritime dans la pollutions des airs, des eaux et dans les émission de gaz à effet de serre.

De la célébration païenne au produit commercial : Noël, une fête mondialisée L’histoire de noël est aussi une histoire de la mondialisation (voir notre notion à la une de décembre : mondialisation et globalisation). La fête du solstice existait dans plusieurs religions de l’Antiquité, et elle était notamment célébrée à Rome vers le 25 décembre. La date devient tardivement celle de la nativité du Christ après la christianisation de l’empire. La fête de Noël, moins importante dans la lithurgie chrétienne que la date de Pâques, se perpétue cependant dans les différentes traditions malgré les schismes successifs, et elle se diffuse dans les colonies européennes, au cours de la première mondialisation. Les XIXe et surtout XXe siècle font de cette fête un événement commercial, en généralisant et en multipliant les cadeaux aux enfants puis aux adultes, et en y associant des marques et des noms d'entreprises. C’est désormais un lieu commun de dire que le Père Noël est chinois.

La décharge flottante du Pacifique fait trois fois la taille de la France Des milliards de morceaux de plastique, 80 000 tonnes de déchets… La gigantesque décharge qui flotte dans le Pacifique est bien plus importante qu’estimé précédemment par les scientifiques. Elle s’étend sur une surface de trois fois la France, selon une étude publiée ce jeudi. Alors que la production de plastique dépasse 320 millions de tonnes par an, une partie de ces sacs, bouteilles, emballages, filets de pêche abandonnés et microparticules dégradées s’agglutinent dans plusieurs zones des océans, sous l’effet de tourbillons géants formés par les courants marins, et ils menacent animaux et écosystèmes. C’est le plus important de ces vortex, connu comme la « grande zone d’ordures du Pacifique » (Great pacific garbage patch, GPGP), que sont allés scruter, à mi-chemin entre Hawaï et la Californie, les auteurs de l’étude publiée dans la revue Scientific Reports. Un magma qui « augmente de façon exponentielle »

Le capitalisme raconté par le ketchup, par Jean-Baptiste Malet (Le Monde diplomatique, juin 2017) Dans la salle d’un restaurant décorée d’ours et de cobras empaillés, au cœur de la vallée de Sacramento, en Californie, un homme mord dans son hamburger face à une bouteille de ketchup. M. Chris Rufer, patron de la Morning Star Company, règne sur la filière mondiale de la tomate d’industrie. Avec trois usines seulement, les plus grandes du monde, son entreprise produit 12 % du concentré de tomate consommé sur la planète. « Je suis une sorte d’anarchiste, explique M.

Related: