background preloader

Lettres : Quand une œuvre devient un Fakebook

Lettres : Quand une œuvre devient un Fakebook
« Fakebook » est un site qui permet de créer de faux profils et de faux murs ressemblant à ceux du célèbre réseau social. Professeure de lettres au collège Les Hauts Grillets à Saint-Germain-en-Laye, Elsa Copete l’a utilisé pour demander à ses 4èmes de faire vivre leur lecture de romans de Victor Hugo et d’Emile Zola. Sur la Page des Lettres de l’Académie de Versailles, elle éclaire les objectifs, les étapes et les intérêts de ce dispositif d’adaptation via un réseau social d’une œuvre littéraire patrimoniale. Les étudiants de Raphaël Luy, professeur de français en Suisse, ont quant à eux donné vie directement sur Facebook aux personnages du « Père Goriot » de Balzac. Eclairages de l’enseignant…. Dans quel contexte ce projet d’adaptation a-t-il été mené ? J’ai proposé ce projet à une classe de 19 élèves de 2e année à l’ECCG de Martigny, en Suisse (Ecole de Commerce et de Culture Générale, les élèves de la classe étaient âgés de 17 à 19 ans). Propos recueillis par Jean-Michel Le Baut

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2017/10/16102017Article636437363176989777.aspx

Related:  USAGES PÉDAGOGIQUES DES OUTILS DU WEB 2.0 -français au collègeDéveloppement de la lecture2017Français & Lettres

autoportraits sous forme de nuages de tags Bonjour ! Je suis Demi, j'ai presque 18 ans et je suis une fille positive mais timide. Avec ce projet, j'espère me faire de nouveaux amis et connaitre mieux la culture française. Pour moi eTwinning représente une chance de découvrir et d’apprendre la culture italienne, et de voyager. "Les Misérables", de Victor Hugo. Séquence 4e Initier de jeunes élèves à la lecture d’un grand roman du XIXe siècle, les rendre sensibles à l’écriture de Victor Hugo, leur montrer l’actualité toujours présente de la pauvreté matérielle et morale, tels sont les objectifs d’une étude des Misérables en quatrième. L’œuvre, qui figure parmi les romans expressément recommandés pour le cycle central, est une mine pour le professeur de lettres, celui d’histoire et tous les professeurs attachés à l’éducation à la citoyenneté. C’est donc dans la triple perspective littéraire, historique et politique – au sens que les républicains ont pu donner au mot – que l’étude envisage ce roman. Présentation de la séquence (extrait) Le travail qui suit n’a aucune prétention théorique ; nous ne proposons pas non plus une nouvelle lecture de l’œuvre.

Jeunes, bibliothèques, numérique et territoire : vers de nouvelles interactions Auteurs : Cécile Delesalle, Chantal Dahan, Gérard Marquié Avec la collaboration de Mirabelle Gallego En quoi le numérique modifie-t-il la place des adolescents de 11 à 18 ans dans les bibliothèques ? Quelles nouvelles médiations, quels modes de gestion des espaces, quels partenariats territoriaux émergent ?

Françoise Cahen : Et si on codait Molière ? Faut-il enseigner la programmation ? La question, sujette à controverses, mérite d’être abordée par l’exemple. Professeure de français dans un lycée d’Alfortville, Françoise Cahen a invité ses élèves à utiliser le logiciel Scratch pour réaliser un dialogue animé mettant en scène un extrait de « L’Ecole des femmes ». L’activité, originale, s’avère plaisante et formatrice. Elle montre aussi combien, à l’âge des humanités numériques, littérature et informatique peuvent faire bon ménage : en se frottant aux claviers et aux écrans, la littérature à l’Ecole peut être revitalisée ; la programmation elle-même peut trouver davantage sens en devenant un mode d’expression et de créativité.

Les Misérables en nuage de mots interactifs avec Tagul, Thinglink, google drive / ac Amiens David Hucleux, professeur documentaliste au collège Charles Bignon à Oisemont présente le projet "Les Misérables en nuage de mots interactifs". Collège Charles Bignon, 80140 Oisemont David Hucleux, professeur-documentaliste Aurélie Denis, professeur de lettres Date : 3ème trimestre 2016 Classe / niveau : Niveau 4ème Lettres : Quand une œuvre devient magazine de presse Produire un magazine de presse autour d’un livre: une idée simple qui s’avère particulièrement féconde. L’appropriation de l’œuvre et le travail de compétences en littératie s’y font sur le mode du plaisir : de lire, de créer, de collaborer, de jouer avec les codes, les genres, les écritures. En voici quelques nouveaux exemples, du collège au lycée … Les 4èmes de Patricia Bonnard, à Genas, ont consacré au Cid un savoureux magazine people, à la fois ludique et formateur : scoop sur la possible rupture entre Rodrigue et Chimène, interviewe exclusive de Don Diègue, publicité pour le parfum « Courage », horoscope de tragi-comédie, tests, jeux …

Carte de métro littéraire - Automne 2018 Confectionner une carte de métro littéraire est toujours une aventure. Il faut d'abord récolter l'information (et parfois, c'est complexe), la transposer dans un tableau Excel en extrayant les éléments importants, faire la chasse aux couvertures, puis décider de la forme. Chaque saison, je me retrouve noyée sous les titres « psychologiques », ces romans du quotidien qui abordent parfois des thèmes plus légers ou plus sombres. Cette fois-ci, j'ai donc décidé de créer une ligne « Sujets d'actualité » en y plaçant en autres les romans sur les migrants afin de pouvoir les faire ressortir du lot. Une fois les lignes décidées, je crée la carte elle-même, puis j'ajoute tous ces liens (162 stations cette fois-ci!) une première fois... et une deuxième si je me trompe (comme c'est trop souvent le cas).

Laurence Miens : Vers une lecture numérique du texte littéraire ? L’analyse d’un texte littéraire est une activité habituelle du français au collège et au lycée. Peut-on transformer les modalités de travail pour favoriser une relation authentique et formatrice de l’élève à la littérature ? Comment le numérique peut-il aider à mettre en œuvre une nouvelle didactique du texte ? Professeure de lettres à Pouilly-sur-Loire dans la Nièvre, Laurence Miens tente des expériences en la matière. Ses 5èmes mènent en salle informatique une activité de lecture d’un extrait d’un roman de chevalerie : ils sont invités à annoter le texte, à enrichir leur lecture par la consultation de ressources en ligne, à construire pas à pas leur interprétation. Le numérique favorise alors une lecture active et une pédagogie différenciée : « Peu à peu les élèves deviennent plus autonomes dans leur lecture, et plus performants.

TRAAM Doc 2015-2016 : : Projet multimédiatique et transmédiatique autour de lectures de fictions Ce projet a été mené au sein des académies par Marion Carbillet (Toulouse), Cécile Chabassier, Magalie Lesince et Marie Cure Bousquet (Limoges), Gaëlle Le Pen (Reims), Christelle Lehec, Marion Allo Aubin (Rouen), Géraldine Mocquais, Caroline Soubic (Nice) en partenariat avec les professeurs du Canopé de Toulon et Nice (Philippe Colinot, Dominic Di Rosa et Sophie Sicard). Avec la numérisation documentaire, le document a perdu la stabilité et l'unité qui le caractérisait. Aujourd'hui, un document mis en ligne peut être réagencé de multiples façons : commenté, coupé en extraits (cité, référencé), tagué, il est aussi parfois republié sur de nouvelles plateformes ou transformé avec d'autres médias. Par leurs pratiques non formelles, les élèves participent à cette diffusion documentaire parfois transmédiatique (passage d'un média à l'autre), en commentant, recommentant, créant de nouveaux documents à partir de ceux qu'ils lisent, visualisent, écoutent. Quelle est le type d'information ?

Appréhender les différentes situations orales - Lettres dans l'académie de Caen Un groupe départemental Maîtrise de la langue a inscrit son action dans la politique académique impulsée dans ce département par l’Inspecteur d’Académie des Vosges.Ce groupe composé d’enseignants et de formateurs et inspecteur de l’Education Nationale a travaillé sur l’oral au cycle 3.Trois types de situation génèrent de l’oral et permettent son usage et son observation :• L’oral comme objet d’apprentissage• La classe comme lieu de construction de savoir• L’école comme micro société. L’oral au cycle 3 par Lettres Caen sur Scribd Le second document présente la notion de « cercle oral », séance d’un type particulier permettant aux élèves de distinguer les trois principales formes d’oral en jeu au sein d’une classe. Entretien avec Élisabeth Bautier, professeure à l’université de Paris 8Équipe Circeft-ESCOL :

Instagram, nouveau terrain de jeu des fans de littérature - Livres Vrais passionnés de littérature aux profils variés, les bookstagrameurs – contraction de “book” et “instagrameurs” – sont désormais accueillis en grande pompe par les maisons d’édition. Passage en revue des nouveaux book émissaires. Sourire aux lèvres, coupes de champagne et selfies bien cadrés étaient de rigueur le 21 juin dernier à la Galerie Gallimard, lieu d’exposition et de réception de la célèbre maison d’édition. Dans le très chic 7e arrondissement de la capitale, l’auteure Catherine Cusset se voyait remettre le Grand Prix des Blogueurs Littéraires pour L’Autre que l’on adorait. Et ce n’est pas l’éditeur qui en était l’instigateur, mais une centaine d’amateurs de littérature très présents sur les réseaux sociaux, notamment sur Instagram.

Related: