background preloader

Petite histoire des couvertures de livres - 1/4

Petite histoire des couvertures de livres - 1/4
L'impression révolution (1450) Avec l'invention de l'imprimerie à caractères mobiles en plomb par ce cher Gutenberg en 1450, on voit l'apparition de plus en plus de livres un peu moins précieux, aux couvertures de cuir embossé. Moins de temps, moins de main d'oeuvre, plus de livres ! On passe de 15 000 000 livres imprimés en Europe à l'aube de l'invention de Gutenberg à plus de 200 000 000 livres un siècle plus tard, et 1 000 000 000 livres imprimés au 18e siècle (ça fait beaucoup de zéro). Merci à Wikipédia qui nous apprend plein de trucs sur l'histoire de l'imprimerie. Même si on est encore bien loin des livres de poche qui apparaîtront 500 ans plus tard (désolée pour le spoil), c'est bien la révolution à l'époque. Juger un livre par sa couverture La reliure protectrice (jusqu'au XVIe siècle) Si les reliures travaillées illustrent la sainteté de leur contenu, elles ont toutes le rôle de protéger les écritures. Du colophon à la page de titre Mon relieur est riche (XVIe - XIXe siècles)

https://www.grapheine.com/histoire-du-graphisme/histoire-graphisme-couvertures-livres-1

Related:  midocCoverLittératureDesignTrouvailles perso

Quand lire au lit était une activité dangereuse et subversive En 1831, rappelle The Atlantic, les serviteurs de Lord Walsingham l’ont retrouvé calciné jusqu’à l’os dans son lit, méconnaissable et ne ressemblant plus en rien à un être humain. The Family Monitor supputa qu’il était mort de causes assez folkloriques: il devait sans doute être mort, affirmèrent ses éditeurs, en s’endormant pendant qu’il lisait dans son lit. L’édito utilisait cet exemple comme mise en garde face «au danger et au désastre le plus effroyable» qu’était le fait de ramener un livre dans son lit –à l'époque quasi-synonyme de mort par le feu en raison des bougies requises pour lire la nuit. Au lieu de ça, il fallait prier pour se préserver des dangers physiques comme du mal. Le lien établi entre moralité et mortalité n'était pas si incongru, puisque les bougies pouvaient faire brûler les draps des lits, puis brûler la maison ou au moins l'endommager. Une menace à l’ordre social

Créez votre planche d'inspiration — Hello Nobo Si vous avez fait les devoirs des dernières étapes (le questionnaire et la recherche d'inspirations), vous devez aujourd’hui avoir suffisamment de matière pour synthétiser toute votre inspiration et votre réflexion dans une moodboard ou autrement dit, une planche d'inspiration. Pour rappel, une moodboard est un collage d’images, de couleurs, de typographies, de motifs, de textures… L’ensemble doit être harmonieux pour pouvoir ensuite travailler un concept cohérent en adéquation avec vos premières inspirations. Etapes pour créer votre moodboard J’avais déjà écrit un article sur le sujet en Novembre.

Attention, donner des livres à l’Afrique nuit gravement à sa santé éditoriale Considéré comme un acte philanthropique, l’envoi aux pays du Sud d’ouvrages édités au Nord pose de nombreuses questions économiques et éthiques. Lors du Salon du livre de Genève, une table ronde réunissant acteurs africains du livre et responsables institutionnels devait, jeudi 26 avril, examiner la question du don, activité vertueuse aux yeux du grand public. Une problématique cependant moins anodine qu’il n’y paraît. Qu'est-ce que la poésie ? Texte du film Ce film met en scène l’extrait d’un entretien d’Yves Bonnefoy (1923-2016) avec Auxilio Alcantar en 2013. Qu’est-ce que la poésie, à son niveau le plus profond ?

nůn - Fondamentaux - Typographie : historique, vocabulaire et familles de caractères Pour faire court De mutations en mutations, la typographie s'est transformée au fil des siècles et des millénaires. Les premiers systèmes de communication étaient de nature pictographique-idéographique, c'est à dire basés sur la représentation d'un mot ou d'une idée sous forme figurative ou faiblement abstraite. « Les jeunes lisent toujours, mais pas des livres » Si les pratiques culturelles des jeunes ont changé, ceux-ci n'ont pour autant pas arrêté de se cultiver. C'est ce qu'explique Sylvie Octobre, chargée de recherche au ministère de la culture, dans son livre Deux pouces et des neurones, qui paraît mercredi 24 septembre. Dans un entretien avec Campus, l'auteure décrypte, sans parti pris, les usages des 15-29 ans en matière culturelle, très différents de ceux de leurs parents au même âge. Les jeunes lisent moins de livres et, surtout, lisent moins pour le plaisir. La lecture n'est plus considérée comme la porte d'accès privilégiée au savoir et n'est plus synonyme de plaisir. Ce désamour pour les livres vient, à mon avis, du glissement de notre société de ce qu'on appelait les humanités vers le technico-commercial.

Lirado fête ses 10 ans Il était une fois, Lirado. Lirado va sur ses 10 ans au moment où je rédige cet article. Que de chemin parcouru pour ce site internet qui a évolué avec le web au fil des ans. Troisième /// HDA /// LE CORBUSIER, La Cité radieuse, 1945-1952 /// Troisième /// LE CORBUSIER, La cité radieuse, 1945-1952, Marseille./// Thématique : Les Sciences et l’Art peuvent-ils s’influencer mutuellement ? LE CORBUSIER, La Cité radieuse, 1945-1952. Béton brut.

Portraits d’adolescents : typologies de rapports aux pratiques culturelles Des constellations de goûts et de pratiques Dans son ouvrage intitulé Les loisirs des 6 – 14 ans(4)Sylvie Octobre, Les loisirs des 6-14 ans, La Documentation Française, 2004., Sylvie Octobre souligne l’intérêt – et les limites – des typologies visant à dresser des constellations de goûts pour cette tranche d’âge : « Au terme de l’analyse des consommations culturelles domaine par domaine, on est amené à s’interroger sur les relations, les combinaisons qui s’établissent entre elles. Dans quels univers culturels les 6 – 14 ans évoluent-ils ? Sans méconnaître ce que la seule mise en rapport quantitative peut avoir de grossier dans son incapacité à saisir les spécificités des trajectoires individuelles, importantes notamment dans les transmissions culturelles, cette typologie permet de faire apparaître des systèmes de cohérence entre les divers comportements et distingue huit rapports des 6 – 14 ans à la culture ».

Françoise Cahen : Lier la littérature et la vie au lycée « La rencontre avec des personnes en situation de handicap devrait être obligatoire dans les programmes scolaires » : voilà l’avis d’un élève de première au lycée Maximilien Perret d'Alfortville au terme d’une passionnante séquence menée par sa professeure de français Françoise Cahen. Les lycéens se sont approprié des œuvres diverses autour du handicap, littéraires, cinématographiques et numériques. Ils ont aussi réalisé des interviews, par exemple via des associations ou dans un centre d’hébergement local, ensuite mises en forme et rassemblées sur un mur Padlet. Le projet, exemplaire, enrichit les expériences et les réflexions des élèves qui découvrent qu’un « un handicap n’est pas une tare ». Il doit aussi interroger les enseignants : à quoi sert le français au lycée ?

e par Geoffrey Dorne –Téléchargez dix exemples de chartes graphiques en PDF ! Hello L’autre jour, Margaux, professeur au Lycée des Arènes de Toulouse me parlait des cours d’identité visuelle qu’elle dispensait et de la façon dont déployer une identité visuelle sur différents supports. En effet, je réalise souvent des logotypes accompagnés d’une charte graphique (pour l’ïle-de-France, pour des Startups, pour des agences, etc.) et après réflexion, je me disais qu’il n’était pas évident d’avoir des exemples de chartes graphiques un peu carrées, propres, et bien conçues.

La lecture à l’épreuve de l’adolescence : le rôle des CDI des collèges et lycées 1 Il semble inutile ici de citer des noms ou des références. Chacun saura aisément les reconnaître, s (...) 1Portée par le développement d’une politique d’offre publique et les effets de la massification scolaire, la lecture s’impose désormais comme une pratique socialement et culturellement moins exclusive et par conséquent moins distinctive. Se diffusant par le biais de la scolarisation, elle s’est accompagnée d’une baisse sensible du nombre des « petits » lecteurs conjuguée à une diminution du noyau de ceux qui formaient les « grands » lecteurs et témoignaient symboliquement de la valeur de la pratique (Patureau, 1992 ; Baudelot et al., 1999).

Culture et lecture - Compléments en ligne Lire : avertissement. Pour aider à une authentique compréhension des œuvres littéraires, il apparaît nécessaire d'interroger leur contexte culturel. La culture fournit des outils pour comprendre un texte et, en retour, la lecture nourrit la culture et aide à comprendre d'autres textes. Plus largement, la découverte d'un contexte culturel permet de découvrir des valeurs, des modes de pensée qui ont marqué les époques passées. L'objectif majeur de l'ouvrage est d'apporter aux enseignants du second degré des pistes de réflexion pour aborder les questions suivantes : comment introduire dans le cadre d'une séance ou d'une séquence des éléments culturels indispensables pour favoriser une lecture éclairée et aider les élèves à se les approprier ? Comment aider à la mémorisation de ces savoirs culturels et à une convocation ultérieure pour un usage pertinent ?

Related: