background preloader

Initiation à Scratch, des missions et des cartes - L'Atelier Canopé 78 – Marly-le-Roi

Initiation à Scratch, des missions et des cartes - L'Atelier Canopé 78 – Marly-le-Roi
Cet ensemble de documents a été réalisé dans le cadre du laboratoire des usages « Robotique et programmation » du réseau Canopé, et utilisé pour la première fois à l’occasion d’une formation « Atelier Vacances » à l’Atelier Canopé des Yvelines, Marly-le-Roi, puis lors d’autres formations "Initiation Scratch" à l’intention de professeurs de 1er et 2nd degrés (cycles 3 et 4). Les cartes « Missions » Des « missions » sont proposées aux stagiaires. Chacune des missions consiste à réaliser un programme avec Scratch, en s’appuyant sur une vidéo qui montre le déroulement de ce programme. Les 48 missions sont réparties en 4 catégories, correspondant à des niveaux de difficulté croissante : vert, bleu, rouge, noir. Pour chacun des niveaux, on a d’une part des missions de type « scénario » (petit dessin animé) et d’autre part des missions ayant pour support des contextes plus mathématiques (tracé de figures géométriques, programmes de calculs, fonctions et graphiques…). Les cartes « Devinettes »

http://www.reseau-canope.fr/atelier-yvelines/spip.php?article1158

Related:  Apprentissage du code et de la programmationCode - programmationScratchMa classeProgrammation

DataDecode - Code Décode Une application pour coder et décoder les données Jouez avec la data, tagguez, mettez les mots en action Et créez votre œuvre de littérature augmentée ! Qu’est-ce que c’est ? « Le code informatique permet à l’enfant d’apprendre à apprendre » Chaque mercredi, « M » rencontre une femme qui fait bouger les choses. Cette semaine, Claude Terosier, la fondatrice de Magic Makers, un atelier de code informatique pour enfants de 6 à 15 ans. M le magazine du Monde | • Mis à jour le | Propos recueillis par Aurore Merchin Convaincue que le langage informatique est accessible à tous, Claude Terosier a créé, en 2014, un atelier pour apprendre aux enfants de 6 à 15 ans les rudiments du code et de la programmation. Après quinze ans de carrière dans le conseil et la gestion de projets dans les télécommunications, cette ingénieure de 42 ans a voulu permettre aux plus jeunes de maîtriser la technologie avec laquelle ils grandissent. En trois ans, elle a recruté 60 formateurs, ouvert six centres à Paris et Bordeaux et accueilli près de 5 000 enfants.

Programmer avec Scratch (généralités / liens) Le logiciel Scratch est l’un des supports possibles pour aborder l’initiation à l’algorithmique, au programme de collège (mathématiques et technologie) dès la rentrée de septembre 2016. Scratch, quelques infos Qu’est-ce que c’est ? Scratch est un langage de programmation visuel open source. Un programme se construit par glisser/déposer de blocs de couleurs qui s’assemblent.D’où vient-il ? Ce logiciel a été développé aux États-Unis par l’ Institut de Technologie du Massachusetts (MIT) , en vue de permettre à des enfants dès 8 ans de programmer.Pourquoi ce nom, Scratch ?

faire une programmation avec Scratch Coder un déplacement dans la classe Nous allons "téléguider" un élève dans la classe, comme un robot. Il doit aller de la porte d'entrée à la fenêtre au fond de la classe à droite. Je vais vous donner des étiquettes et vous allez les utiliser pour coder le déplacement. Ensuite, quand vous serez prêts, vous direz à X ce qu'il doit faire." codent le déplacement de X à l'aide des étiquettes Une heure pour apprendre à programmer avec la Reine des Neiges Les grands génies de l'informatique ont commencé très tôt dans leur vie à jouer avec les codes pour éventuellement développer leurs applications. Bill Gates, les têtes pensantes de Google et bien d'autres ont dû apprendre par eux-mêmes et par le biais de livres les principes des différents langages. L'organisation Code.org propose aux enseignants, dans la semaine du 8 au 14 décembre, de prendre une heure pour enseigner aux enfants les rudiments de la programmation. Elle a trouvé un allié de taille pour créer un module gratuit s'adressant aux plus jeunes.

Cédric Villani : “Je ne suis pas certain que l’éducation nationale saisisse les enjeux de l’enseignement de l’informatique” Vous avez dénoncé les choix budgétaires du gouvernement, qui prendraient la recherche comme “variable d’ajustement”. Est-ce une forme d’aveuglement des politiques publiques ? C’est malheureusement un réflexe naturel de courte vue : en période de tension budgétaire, on va chercher les budgets là où leur absence ne se fait pas sentir. Et en recherche, les effets sont très indirects et sur le très long terme. Mais c’est un mauvais calcul car la recherche se prépare longtemps à l’avance et participe à la compétitivité de l’économie, de même qu’à la fierté d’une nation et à sa confiance en l’avenir. Que pensez-vous de la réforme du collège, qui n’en finit pas de susciter la désapprobation de nombre d’enseignants ?

Frédéric Tomatis : Des robots programmables au service des SVT Quelles sont les plus-values pédagogiques des Ozobots ? Comment modéliser les échanges placentaires avec un robot ? Frédéric Tomatis, enseignant de SVT au collège Jean Zay à Chambon sur Voueize (23) utilise les robots Ozobot en classe. Programmer avec Scratch Junior (généralités / liens) Extrait du Bulletin officiel spécial n°11 du 26 novembre 2015 Programme d’enseignement du cycle des apprentissages fondamentaux (cycle 2) Mathématiques : Espace et géométrie.Dès le CE1, les élèves peuvent coder des déplacements à l’aide d’un logiciel de programmation adapté, ce qui les amènera au CE2 à la compréhension, et la production d’algorithmes simples. Qu’est-ce que Scratch Jr ? C’est une application, pour tablette entièrement inspirée du concept initial de Scratch. (logiciel développé aux États-Unis par l’ Institut de Technologie du Massachusetts (MIT) ) C’est un langage de programmation visuel approprié aux jeunes enfants.

Mes mandalas des tables de multiplication Il y a un peu plus de deux semaines, je partageais avec vous mon approche de la multiplication. Il s’agissait d’offrir une vue d’ensemble de ma façon de faire pour amener les élèves vers cette nouvelle opération et, au final, à sa technique posée. Au détour de cet article, je vous glissais un petit mandala ou deux : une présentation originale des tables de multiplications. Loin d’être les plus efficaces quand on cherche rapidement un résultat, ces mandalas n’ont pas vraiment la vocation d’outil lors du calcul d’une opération. Il s’agit d’éveiller et de consolider la compréhension des liens qui unissent les différents produits présents dans les tables de multiplication. Avant d’en dire davantage, je tiens à remercier les collègues belges qui sont, il me semble, les initiateurs de cette idée ou, tout du moins, ceux qui l’ont fait circuler sur internet et portée à ma connaissance.

Jouer à «robot-idiot» pour s’initier aux algorithmes — Pixees Qu’est ce qu’un algorithme ? Et pourquoi ne pas répondre à cette question en jouant ? Jeu: « robot-idiot »

Related: