background preloader

La rumeur au Moyen Âge : média des élites et voix du peuple

La rumeur au Moyen Âge : média des élites et voix du peuple
« La rumeur », écrit Claude Gauvard, « a ceci de particulier qu’elle donne de la voix à ceux qui sont en général les oubliés du politique et qu’elle les intègre dans l’espace public » [+] NoteClaude GAUVARD, « Introduction », in Maïté BILLORÉ et Myriam SORIA (dir.), La Rumeur au Moyen Âge. Du mépris à la manipulation, Rennes, PUR, 2011 [1]. Les sources en témoignent, lorsque la conjoncture est propice, des bruits difficilement contrôlables se diffusent et donnent toute initiative au peuple ; celui-ci « s’esmeut », parfois jusqu’à la révolte. Ces circonstances propices à l’apparition de rumeurs sont des moments où la vie est perturbée par un événement exceptionnel : l’arrivée d’une épidémie, une période de troubles politiques, une nouvelle levée fiscale, etc. [2] ». Identifier les bruits qui forgent l’opinion publique devient un enjeu politique majeur Ferment de sédition, péril pour l’ordre public, les rumeurs inquiètent à juste titre les autorités. Related:  Rumeurs, fake news,désinformation, théorie du complotEMCUne autre éducation aux médias est possible

Effet Buzz : Film sur le thème de la rumeur via les réseaux sociaux A découvrir : Effet Buzz ou une rumeur propagée via Facebook par 7 jeunes de la Maison des Jeunes Le Grand Moulin de Neufvilles (Belgique) – une association qui dispose d’un EPN – avec dans la foulée la réalisation d’un documentaire de 18 minutes qui relate l’expérience. Il s’agit d’un projet d’éducation aux médias soutenu par la Fédération Wallonie-Bruxelles et accompagné désormais d’un livret pédagogique. Fort de cette expérience et suite au succès lors de diffusions en public, l’équipe a souhaité partager aux Centres de Jeunes, aux enseignants, aux parents, aux jeunes, aux seniors… le fruit de leur travail et des méthodes pratiques d’animation. « Effet Buzz » est sorti en janvier 2014 en DVD et est également à visionner sur Internet (cf. ci-dessous). Le DVD est diffusé dans toutes les organisations jeunesse de Wallonie et de Bruxelles. 4 livrets pédagogiques d’éducation aux médias 1. Descriptif du projet participatif Le film Effet Buzz Licence :

Enseigner les habiletés sociales Hein quoi ??? KESAKO ???? Les habiletés sociales c'est ce qui permet à l'enfant d'entrer en contact avec les autres, de bien s'entendre avec eux, de se faire des copains, de travailler avec d'autres, de prendre sa place au sein de la société, de l'école ... Il y a 5 catégories: - Les habiletés prosociales : c’est ce qui permet d’entrer en contact et d’être agréable avec les autres, par exemple, sourire, saluer, partager, aider, complimenter et coopérer. - L’expression des émotions : c’est-à-dire reconnaître et exprimer ses émotions et reconnaître celles des autres. - L’autocontrôle de ses émotions et de ses comportements : cela comprend des habiletés comme attendre son tour, accepter un refus, tolérer une frustration, se calmer et s’adapter à une situation. - La résolution de conflits : c’est-à-dire reconnaître les problèmes, régler les conflits avec des mots, trouver et proposer des solutions, négocier et faire des compromis. Alors pourquoi les enseigner ? Que peut on enseigner ? Comment ?

Fauxtographie : l'Histoire manipulée Vous ne serez pas surpris si je vous dis que l’Homme n’a pas attendu l’existence de Photoshop pour manipuler les photographies. Superposition et suppression étaient rendues possibles à grands coups de ciseaux, gouache, encre de Chine, aérographie, etc. et ce dès 1860, comme le montre l’intégration de la tête d’Abraham Lincoln sur le corps de John Calhou, ou encore cette photographie du Général Ulysse Grant au front avec ses troupes, résultat d’un montage de 3 photographies différentes. La photographie de droite représentant le général Ulysse Grant est le résultat d’un montage des trois photographies de gauche (prisonniers confédérés, le général Alexander Cool sur son cheval et une photographie du général Grant) Un bien précieux outil qui a fait et fait le bonheur des puissants de ce monde et dont l’utilisation à travers l’Histoire a inspiré d’intéressants projets. Au fil de ses recherches, Zhang Dali découvre un univers de propagande beaucoup plus complexe qu’il ne l’imaginait.

Archives numériques de la Révolution française 8 indices qui montrent que vous êtes (sans doute) face à une théorie du complot - Letudiant.fr - L'Etudiant SEMAINE DE LA PRESSE ET DES MÉDIAS DANS L'ÉCOLE - Se mettre en quête d’explications pour donner du sens aux événements peut mener à la rencontre de théories du complot. Ces récits de fiction promettent de révéler "LA" vérité. Ils mettent en cause la version officielle d’un fait derrière lequel se cacherait un complot. Quels en sont les ingrédients ? Décryptage de Lionel Vighier, professeur de français en collège, qui apprend à ses élèves à reconnaître les théories du complot. #1 Promesse de vérité De manière générale, les théories du complot prétendent vous donner une version officieuse d’un fait, d’un événement, différente de la version officielle, qui, elle, serait mensongère. #2 Tape à l'œil Dès les premières secondes, votre œil est attiré par un article, une page Web ou une vidéo enrobés de couleurs "flashy". #3 Invérifiable Vous remarquerez que les coupables dénoncés par les complotistes sont souvent dans des sphères inaccessibles, comme les extraterrestres ou les illuminati.

Être humain - L'Esprit Sorcier - Dossier #12 Regardez l’émission qui prolonge ce dossier : Migrants, brisons les clichés Ainsi que notre émission spéciale : Eduquer contre le racisme – Rencontre avec Lilian Thuram Retrouvez toutes nos vidéos sur la chaîne Youtube de l’Esprit Sorcier Suivez-nous sur Facebook et Twitter Soutenez-nous sur Tipeee ! Un dossier préparé parBarbara Gineau Delyon Rédaction en chef Frédéric Courant Direction artistique et technique Pascal Léonard Direction de productionJoël Guillemet Assistante de réalisationAnaïs Van Ditzhuyzen Assistant de productionPatrick Berger Documentaliste Laurence Lebon Directeur photoOlivier Dhuy Montage/Prise de vue Timothée CoignusStephen Emarin VoixValérie GuerlainJean-Baptiste Puech MixagePascal Stevens Relation presseNathalie BôGraphisme et animations Christophe Pernoud – BROTHERMAN Productions Web design Olivier Hamon – VO Productions Antoine Chérel – ATALANTA Intégration Florent Chevallier Remerciements Patrick Simon, directeur de recherche à l’INED Amnesty International Crédits images

Un kit pédagogique pour en finir avec les théories du complot L’agence de presse Premières Lignes, ancienne voisine des locaux de “Charlie Hebdo”, a mis en place des vidéos simples et efficaces à destination des professeurs et des collégiens pour démonter les théories du complot. Le 11-Septembre monté de toutes pièces. L'attaque de Charlie Hebdo et les attentats du 13 novembre aussi. Les théories du complot ont le vent en poupe partout sur Internet. Le sujet pourrait prêter à sourire si « un jeune sur cinq » n'y adhérait, comme l’avait annoncé Najat Vallaud-Belkacem en janvier 2015. « Quelques jours à peine après les attentats du 7 janvier 2015, qui ont eu lieu sur le même palier que notre agence [sise rue Nicolas-Appert, comme l’ancienne rédaction de Charlie Hebdo, ndlr], nous avons été victimes de l’effet boomerang, explique son cofondateur Luc Hermann. Le Centre de liaison de l’enseignement et des médias d'information (Clemi) qui dépend de l'Education nationale s'était, de son propre aveu, retrouvé « démuni après le 7 janvier ».

L'Histoire éclaire le présent - Enquêtes et récits 7 conseils pour déjouer les rumeurs Les intox et les fausses informations se multiplient rapidement sur Internet ou par SMS après des événements angoissants. Comment s’en prémunir. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Les Décodeurs Abonnez vous à partir de 1 € Réagir Ajouter Partager Tweeter fermer A chaque événement angoissant (attentat, explosion), les informations arrivent au compte-gouttes et sont parfois contradictoires selon les sources. Partez du principe qu’une information donnée sur le web par un inconnu est par défaut plus fausse que vraie.Fiez-vous plutôt aux médias reconnus, aux journalistes identifiés. Apprendre avec le Jeu Numérique Description de la séquence pédagogique : Les élèves volontaires assistent au club serious game du CDI après inscription sur le temps de la pause méridienne. La plupart des inscrits sont des élèves de 6e et 5e, qui assistent généralement aux activités une fois par quinzaine en raison du nombre d'inscrits. Lors de cette séance, le jeu "Stop la violence !" Il a été constaté que le contexte de l'activité était peu propice à un usage optimal de la ressource. Afin de tirer meilleure partie de la qualité de la ressource, l'activité sera reproduite et approfondie différemment. Durée d’utilisation du jeu en classe : 40 minutes

Ces médias libres qui résistent Les médias libres diffusent une information différente et plus variée que celle proposée par la presse dominante. Ses atouts résident dans son indépendance et sa proximité avec les gens, mais cette liberté se paie souvent au prix de la précarité. Si l’information est un combat, les médias sont des armes et certains préfèrent les difficultés du maquis au confort du journalisme de marché. Cette résistance aux médias dominants représente des centaines de journaux, de sites Internet, de radios ou de télés associatives. Tous différents dans la forme, le ton et le fond, ils ont au moins une caractéristique commune : l’indépendance financière. « L’action des médias libres se fonde sur la recherche d’indépendance vis-à-vis du contrôle exercé par l’État, les pouvoirs économiques, politiques, idéologiques, religieux et les grands groupes de communication. Des médias engagés L’écrasante majorité des médias libres n’a ni les moyens ni forcément l’envie de coller au plus près de l’actualité.

Complots et conspirations : apprendre à reconnaitre les vrais des faux : apprendre à reconnaître les vrais des faux Paul Moreira est journaliste d’investigation. Il travaille pour l’agence Premières lignes. Cette vidéo vise à déconstruire les théories du complot. Il ne s’agit pourtant pas de dire que les complots n’existent pas. Des complots il y en a eu, il y en aura encore. 1994, au Parlement américain. Pourtant ils mentent. Mais commet sait-on que c’était un complot ? Nous le savons parce que des employés de l’industrie du tabac ont eu le courage de dénoncer les mensonges de leurs employeurs. Une défiance dans les médias traditionnels Si les complots existent, sur Internet de faux complots existent pourtant. Pour cela, il y a les journalistes d’investigation. Paul Moreira, explique qu’il constate que de plus en plus de personnes ne croient plus vraiment ce qu’ils voient à la télé ou entendent à la radio. L’exemple de Charlie Hebdo Prenons par exemple le cas de l’attentat contre Charlie Hebdo en janvier 2015. Ces images ont été diffusées sur toutes les chaînes. Or, la vérité est toute autre.

Ressources - Déconstruire la désinformation et les théories conspirationnistes L'apport de l'Education aux médias et à l'information (EMI) et de l'esprit critique L’éducation aux médias et à l’information met l’accent sur la capacité des élèves à analyser l’information et la source dont elle émane. Le programme pour le cycle 4 cite comme première compétence de l’EMI « Une connaissance critique de l’environnement informationnel et documentaire du XXIème siècle. » Outils pour l'école, le collège et le lycée Dans le premier degré Pour le premier degré, la vidéo Vinz et Lou « La vérité ne sort pas toujours de la bouche d'internet » permet, sans traiter directement de la rumeur, de lancer le débat avec les élèves sur la manière dont ils vérifient les faits et croisent les informations. Toujours dans le premier degré, le site de l'IEN de Cluses (académie de Grenoble) met en ligne le travail de Rose-Marie Farinella qui fait passer à ses élèves un diplôme d'apprenti hoaxbuster à travers une séquence du 8 séances. Pour le collège et le lycée Réagir face aux théories du complot

La publicité en ligne : les médias débloquent ! « La publicité nous prend pour des cons. La publicité nous rend cons. » C’est une profession de foi. Ce fut celle de François Cavanna, rédacteur en chef de Charlie Hebdo dans les années 1970. Une marque toutes les cinq secondes La publicité occupe aujourd’hui un espace considérable dans la vie des citoyens. Si ce secteur connaît une récession (notamment du fait de la crise économique et financière), il reste solide car édifié sur de multiples ressources [1]. La publicité en ligne [2] En 2014, les annonceurs ont dépensé – en France – 29,6 milliards d’euros en communication, répartis en deux grandes catégories : les dépenses dites « hors médias » (qui représentent 64% de la totalité) et les dépenses « médias » (36%). Les dépenses « médias » se répartissent ainsi : - la télévision (avec 36,6 % en 2014 du total des dépenses médias) - la presse écrite (24,9 %) - Internet (16,7 %) - l’affichage (12,6%) - la radio (8,2%) - le cinéma (1,2 %) Le déblocage des bloqueurs Intraveineuse publicitaire

Related: