background preloader

Géopolitique des réseaux criminels en Afrique. J-C Antoine

Géopolitique des réseaux criminels en Afrique. J-C Antoine
LE CONTINENT africain à lui seul constitue de plus en plus un enjeu de première importance dans les années à venir, tant par ses paramètres démographiques et économiques que par les rivalités géopolitiques et criminelles, voire terroristes, qui s’y développent de manière accélérée. De 100 millions d’habitants au début du XXème siècle, la population africaine a presque triplé en une moitié de siècle. Elle a dépassé les 640 millions d’habitants en 1990 et approche 1,2 milliard en 2015. Selon l’Institut National d’Etudes Démographiques (INED), en 2100 la population africaine pourrait très probablement atteindre voire dépasser les 4 milliards, à tel point que de nombreux observateurs internationaux voient dans cette augmentation une sorte de véritable « bombe à retardement ». Cette évolution rapide est évidemment en partie due à un taux moyen de fécondité de 4,7 enfants par femme tandis que la moyenne mondiale tourne autour de 2,5 enfants par femme. 1. L’appât du gain 2.

http://www.diploweb.com/Les-reseaux-criminels-en-Afrique.html

Related:  4G3L3- Les dynamiques d’un grand ensemble géographique africainG6 - Le Sahara, ressources et tensionsG7 - Le continent africaine face au développement et à la mondia

Géographie de l'Afrique Alain Dubresson est professeur émérite à l'université Paris Ouest-Nanterre-La Défense. Il a publié de nombreux travaux sur l’urbanisation, l'Afrique de l'Ouest et l’Afrique australe et dirigé la revue Politique africaine. Il aborde dans la 1ère partie de son intervention les principaux défis du continent africain : la croissance démographique, l’urbanisation, la question alimentaire liée à l’agriculture et la question des inégalités socio-spatiales qu'il traite à travers l’exemple de l’Afrique du Sud. Face à la régionalisation de Boko Haram. Géopolitique 26/07/2009 Insurrection de Boko Haram dans plusieurs Etats du Nigéria et exécution de Mohamed Yusuf. 24/08/2014 Aboubakar Shekau annonce l’instauration du « califat islamique » sur le nord-est du Nigéria. 30/05/2015 Entrée en fonction du président élu Muhammadu Buhari.

Les Chinois, faiseurs de villes africaines L’Afrique est devenue le premier foyer de croissance urbaine dans le monde. Forte depuis les années 1950, la croissance urbaine africaine profite en priorité aux grandes villes. Sur un milliard d'Africains, près de 40 % vivent déjà en milieu urbain, contre seulement 28 % en 1980. Cette tendance à l’urbanisation rapide est appelée à se poursuivre dans les quinze prochaines années. Le taux d’urbanisation devrait atteindre 50 % en 2030. Le Burkina fait un virage à 180 degrés et renonce au coton génétiquement modifié Seul pays d'Afrique de l'Ouest à s'être lancé dans l'agriculture biotechnologique au début des années 2000, le Burkina Faso a fait un virage à 180 degrés en annonçant renoncer au coton transgénique. Quelque 4 millions des 19 millions de Burkinabés vivent directement ou indirectement de l'"or blanc", principal produit d'exportation et première source de devises du pays depuis la colonisation avant d'être détrôné par l'or en 2009. Considéré comme un laboratoire pour le continent, le Burkina a jeté l'éponge la semaine dernière - au moins provisoirement - en assurant que le coton génétiquement modifié (CGM) n'était pas rentable.

Sahara occidental : un territoire, une multitude d'appellations - Philippe Rekacewicz Cette esquisse a fait l’objet d’une numérisation, laquelle a été un peu simplifiée par rapport à l’esquisse originale : En complément, on peut aussi considérer cette carte qui montre comment cette ancienne colonie espagnole a été lentement « recolonisée » par le Maroc. Au tout début du mois de mars 2016, lors de sa visite dans la zone contrôlée par le Front Polisario, le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki Moon, a utilisé le mot « occupation » pour décrire la situation, ce qui a déclenché une très grosse fâcherie avec les autorités marocaines. Mais indirectement, Ban Ki Moon n’a pas exprimé autre chose que ce qu’est la position officielle des Nations unies : Tous les États membres des Nations unies, y compris le Maroc, ont accepté de déterminer le statut final [à l’issue d’un référendum d’autodétermination] des territoires sahraouis en vertu des résolutions de l’Assemblée générale adoptées sans vote ».

Le « made in Ethiopia » sur la voie du Bangladesh ? Des chaînes de production chinoises ou turques, devenues trop chères, se délocalisent en Ethiopie, où les salaires sont jusqu’à dix fois moins élevés. Dans la pénombre de l’arrière-salle du restaurant familial où sont entassées les cagettes de bières, Birhanu Gessesse* tire nerveusement sur sa barbiche. Il a prétexté un rendez-vous pour s’échapper de son usine. « Si j’ai du retard, je risque d’être licencié », lâche-t-il avec un sourire pincé. Le trentenaire aux yeux noirs et aux dents tachées de brun fait partie des 4 500 employés de l’usine chinoise de chaussures Huajian basée à Dukem, à une trentaine de kilomètres d’Addis-Abeba. Il y a un an, Birhanu Gessesse a démissionné. « Je ne supportais plus les conditions de travail, les journées à rallonge », confie-t-il.

Enseigner l’Afrique en géographie en classe de terminale - Histoire-géographie - Éduscol Le dernier numéro de la revue CARTO (n° 34 de mars-avril 2016 intitulé « L’Afrique agricole. Défi alimentaire et exploitation des terres ») consacre son grand dossier à l’Afrique et à ses grands enjeux alimentaires, fonciers et du développement. Réalisé par Aurore Benassy, du Centre international des hautes études agronomiques méditerranéennes, il comporte en particulier une quinzaine de cartes récentes, inédites et de grande qualité. Sahel : la guerre des sables, par dessus les frontières - Philippe Leymarie La France, en collaboration avec les armées nationales des pays d’Afrique occidentale et avec la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies au Mali (Minusma), assure l’essentiel de la sécurité dans ces parages. C’est ce qui fait d’ailleurs de « l’ennemi français » une des cibles privilégiées des djihadistes, comme l’ont montré les attentats de mars et novembre 2015 à Bamako, ainsi que les tueries de janvier et du vendredi 13 novembre à Paris. Le principal outil militaire français est actuellement l’opération Barkhane, à vocation interrégionale et conçue pour durer.

Related: