background preloader

Ni capitalisme, ni Etat - la Coopérative intégrale s’épanouit à Barcelone

Ni capitalisme, ni Etat - la Coopérative intégrale s’épanouit à Barcelone
- Barcelone, reportage Au pied de la Sagrada Familia, des cars venant du monde entier déversent chaque jour des marées de touristes qui rendent laborieuse la progression sur les trottoirs. Tous veulent leur selfie avec en arrière plan l’Ovni architectural de Gaudi. Deux pâtés d’immeubles en contrebas, au numéro 263 de la rue Sardenya, se niche une autre curiosité, mais elle n’apparaît sur aucun guide touristique. L’immeuble baptisé Aurea Social a tous les attributs du siège d’une entreprise de service prospère. Pourtant, c’est un squat. Un groupe de travail lors d’une assemblée de la CIC. Mais le faste du bâtiment n’est pas la seule chose qui le distingue des lieux alternatifs barcelonais. La CIC s’est donné pour logo une fleur multicolore inspirée de la permaculture. « Nous pouvons vivre sans capitalisme » Un rêve d’adolescents immatures ? Filtre à huile qui permet au camion de rouler sans essence ou presque, 5 litres utilisés l’hiver dernier. L’insoumission fiscale ? Piquete .

http://reporterre.net/Ni-capitalisme-ni-Etat-la

Related:  caligupierreTransitionRésistance & activismeCombat pour le Québec

Le blog du journal L'âge de faire Edité par une Scop, le journal L’âge de faire relaie les initiatives visant une réappropriation citoyenne de l’économie, la création de lien social, un mode de vie plus écologique. L’âge de faire est un mensuel dédié aux expériences alternatives en matière de réappropriation de l’économie, de création de lien social, d’écologie et d’engagement citoyen. Non partisan et libre de toute confession, il témoigne des initiatives, individuelles et collectives, de celles et ceux qui innovent « pour le bien commun ». Il apporte aussi un regard distancié et original sur les différents modes d’action individuelle et collective. Son credo : offrir à ses lecteurs des outils qui leur permettront de mettre œuvre leurs idées.

Le vélo meilleur que la voiture pour l’économie globale, démontre une étude Pour voyager propre, enfourchez votre vélo ! On s’en doutait, mais maintenant c’est certain : le vélo représente une réelle économie, que ce soit à l’échelle de la société ou à l’échelle individuelle. Une étude, publiée en mai 2015 dans le magazine Ecological Economics par Stefan Gössling, peut désormais le prouver. Pour ce faire, le chercheur a utilisé les travaux réalisés par la ville de Copenhague qui évalue régulièrement les coûts et les bénéfices engendrés par le vélo et la voiture pour la société. La capitale danoise est le terrain idéal pour évaluer les différents moyens de transports. La voiture et le vélo sont les deux moyens les plus empruntés pour se déplacer et Copenhague affiche depuis 2007 sa volonté de devenir la « meilleure ville au monde pour les cyclistes ».

L'héritage de Jaurès Intellectuel, politique et militant, fondateur de L’Humanité, Jean Jaurès disparaissait le 31 juillet 1914. L’historien Vincent Duclert nous parle de cette figure majeure de la République française et du socialisme, et des évolutions radicales de sa pensée sur le colonialisme ou l'affaire Dreyfus. À l’occasion de l’anniversaire de la disparition de Jean Jaurès, le 31 juillet 1914, vous venez de publier, avec Gilles Candar, une biographie très complète aux éditions Fayard. Tout n’avait-il donc pas déjà été écrit sur lui ?Vincent Duclert : Eh bien non, même si beaucoup de connaissances sont en effet disponibles sur Jaurès ! D’autant que ses soixante dernières années ont vu la création de la Société d’études jaurésiennes (link is external) et le développement des recherches historiques à son sujet.

Duceppe ranime le Bloc C’est une remise à flots en bonne et due forme. Le retour de Gilles Duceppe à la tête du Bloc québécois a permis au parti de faire un bond de dix points dans les intentions de vote — et un saut encore plus important auprès des électeurs francophones. À quelques mois des élections, son arrivée vient ainsi brouiller en profondeur le tableau des pronostics. Un sondage Léger–Le Devoir–Le Journal de Montréal réalisé mercredi et jeudi auprès d’un millier de répondants accorde 26 % des intentions des votes au Bloc québécois, qui prend du coup le deuxième rang derrière le Nouveau Parti démocratique de Thomas Mulcair (32 %). Les libéraux suivent à 24 %, alors que les conservateurs pointent à 16 %. Modes de Vie Alternatifs Prenant conscience du manque de sens de nos vies modernes, régis par la consommation et la quête de superflus, nombre d’entre nous tendent à retrouver une certaine harmonie par le “retour aux sources”, se rapprochant de la nature et retrouvant le goût des choses simples et vrais. Le système ne facilite pourtant pas les choses, beaucoup de barrières ont été mises en place pour nous brider, afin de maintenir le peuple dans la société capitaliste. Pourtant, malgré les obstacles, et faisant parfois certaines concession, gardant tout de même quelques liens avec le système, certains on réussi à changer de voie, et à retrouver la simplicité. Voici quelques documentaires et vidéos nous montrant ces personnes ayant quitté le circuit imposé pour vivre librement : Être Sans Avoir

Sans argent, il mange bio tous les jours et souhaite réaliser un projet fou Peut-on vivre sans argent ? Cette idée un peu folle est le quotidien de Benjamin qui expérimente tous les jours le bonheur de la simplicité. Vivre sans argent Benjamin Lesage n’est pas un simple rêveur aux idées plein la tête. We Are The Leaks : 7 lanceurs d'alerte témoignent Interventions du Meeting du Mardi 3 mars, en soutien à Stéphanie Gibaud et aux lanceurs d'alerte. Lire l'intervention de Stéphanie Gibaud Lincoln : « C'est quand ils se taisent, alors qu'ils devraient protester, que les hommes deviennent des lâches » Lire l'intervention de Ida De Chavagnac Témoigner pour défendre la moralité dans les banques Lire l'intervention de David Renous

Je me souviens... du Maclean's  À Madame Hélène David, députée d'Outremont, ministre de la Culture et des Communications et responsable de la protection et de la promotion de la langue française, Depuis avril 2014, les importantes responsabilités ministérielles de la Culture, des Communications et de promotion de la langue française qui vous échoient m'incitent à vous interpeller, et même vous déranger, en pleine période de vos vacances, sans doute fort bien méritées. Je tiens surtout à le faire afin que vous portiez au plus tôt à l'attention du premier ministre Couillard l'important geste antidémocratique dont font l'objet actuellement - en pleine campagne électorale fédérale - les Québécois, mais aussi les francophones au Canada, spécialement depuis ce premier débat télévisé des chefs présenté par le populaire magazine torontois Maclean's en anglais seulement, et sans la présence de partis officiels bien québécois. Je me souviens du Maclean's... Forces... d'inertie et dérives antidémocratiques au Québec et hors-Québec

Espérance de vie en baisse : pourquoi les Français mourront plus tôt En 2012, l’espérance de vie des Français baissait. Les « grands » médias ont préféré s’abstenir d’informer sur ce phénomène historique. Il ne fait pourtant que commencer et nous affectera, à des degrés divers. Les décisions prises aujourd’hui, loin de l’enrayer, vont aggraver sérieusement le recul de la longévité française. 3 900 mots environ. Pacte de la Transition Ma commune s’engage pour la transition! L’Ile St. Denis est la première commune avoir signée le Pacte pour la Transition ! Gilbert Paquette critique la stratégie du «bon gouvernement» Il ne faut surtout pas remettre en question l’objectif du Parti québécois de faire la souveraineté du Québec, parce que c’est plutôt la stratégie utilisée par cette formation politique depuis le référendum de 1995 qui est à l’origine de la démobilisation. C’est ce que croit le président du Conseil de la souveraineté du Québec, l’ancien ministre du cabinet de René Lévesque, Gilbert Paquette. Selon lui, il est temps de trouver une autre approche que celle de se faire élire comme un « bon gouvernement ». Et Gilbert Paquette prévient que ce n’est pas un simple changement de chef au PQ qui fera sortir la souveraineté du « cul-de-sac » dans lequel elle se trouve. « Quand on est dans un cul-de-sac, on ne se demande pas s’il faut un autre conducteur pour foncer dans le mur. On trouve d’abord un autre chemin », précise M.

Créons notre vie - Robert Coudray " J'demande pas la lune,juste quelques étoiles " Cela faisait plus de 35 ans que le film mûrissait dans son esprit. Et les refus de financements ont été nombreux. Robert a dû se résoudre à faire le film sans budget ou à ne pas le faire. Chantiers d'espoir "Chantiers" parce que nous voulons construire une alternative. "Espoirs" parce que nous sommes convaincus, chacune et chacun, forts de la diversité de nos engagements et points de vue, que cette alternative est possible. Cet appel et le processus qu'il initie sont nés de l'urgence de reconstruire une perspective commune face aux inégalités qui explosent, à la stigmatisation, au déclassement et à l'abandon organisé de franges entières de la population... Comment un Président élu avec la force de 17 millions de voix a-t-il pu mettre en œuvre une politique qu’il dénonçait hier ? Comment une partie de la gauche, qui affirmait pourtant un idéal de changement, de progrès social et de justice, a-t-elle pu à ce point tourner le dos aux exigences qui l'ont portée au pouvoir ?

Tyrannie de l’absence de structure, par Joreen Freeman (Le Monde diplomatique, janvier 2015) Contrairement à ce que nous aimerions croire, il n’existe pas de collectif dépourvu de structure. Quelle que soit leur nature, les groupes humains finissent toujours par se structurer. Leur organisation peut s’avérer plus ou moins souple, varier dans le temps et distribuer les tâches, les ressources et le pouvoir de façon plus ou moins égale. Mais elle se cimente indépendamment des compétences, de la personnalité ou des intentions des personnes impliquées : il s’agit d’un phénomène inévitable dès lors que nous sommes des individus aux talents, prédispositions et parcours variés.

Related: