background preloader

Technologie futur dans voiture

Facebook Twitter

High-tech. Voiture autonome : sa sécurité est-elle surestimée ? Dans un livre blanc, l’UMTRI (University of Michigan Transportation Research Institute) aborde la question de la sécurité routière sur les véhicules autonomes.

Voiture autonome : sa sécurité est-elle surestimée ?

Elle y affirme que ces voitures ne sont pas si sûres qu’il n’y parait. La sécurité est l’un des arguments chocs de la voiture autonome. Avec elle, pas de conducteur distrait, en état d’ébriété ou colèrique, la machine reste constante et ses capteurs ont des yeux partout. Hormis quelques craintes quant aux bugs informatiques, elle a tout pour offrir une solution radicale contre la mortalité routière. L’exemple de l’aérien joue aussi en sa faveur car depuis l’arrivée de systèmes automatisées dans les avions, la fréquence des incidents a nettement diminué. Apple Wants to Start Producing Cars as Soon as 2020. (Bloomberg) -- Apple Inc., which has been working secretly on a car, is pushing its team to begin production of an electric vehicle as early as 2020, people with knowledge of the matter said.

Apple Wants to Start Producing Cars as Soon as 2020

The timeframe -- automakers typically spend five to seven years developing a car -- underscores the project’s aggressive goals and could set the stage for a battle for customers with Tesla Motors Inc. and General Motors Co. Both automakers are targeting a 2017 release of an electric vehicle that can go more than 200 miles on a single charge and cost less than $40,000. Model S.

Les voitures autonomes vont sauver des vies, selon une étude. D’abord, le Département dit que les voitures autonomes ne devraient pas, à ce moment-ci, être permises sur les routes, sauf pour effectuer des tests, comme c’est le cas avec des voitures sans pilote (pensons ici à la "Google Car").

Les voitures autonomes vont sauver des vies, selon une étude

Des caractéristiques prometteuses L’organisation fédérale indique par ailleurs que les entreprises comme Google ont réalisé des bonds technologiques significatifs en vue de développer une voiture autonome complète, malgré d'importantes difficultés et contraintes d'ordre juridique, réglementaire et même culturel, pour que de telles voitures soient largement accessibles aux conducteurs.

Mais voilà, la technologie et le cadre juridique ne progressent pas à la même vitesse. Voiture autonome: la révolution est en marche. Publicité Le jour où un véhicule circulera sans conducteur ne relève plus de la science-fiction.

Voiture autonome: la révolution est en marche

La voiture dite « autonome » est presque à nos portes de garage. Presque, car avant que celle-ci nous transporte au travail tous les matins sans que l'on ait à utiliser nos mains, nos pieds ni même nos yeux, bien des obstacles technologiques, législatifs, commerciaux et sociaux devront être franchis. Attachez vos ceintures. Le programme «Drive-Me» de Volvo permettra dici 2017 à 100 Volvo S60 de circuler dans et autour de Gothenburg, en Suède. L'idée de disposer d'une voiture autonome à l'intérieur de laquelle les passagers n'auraient qu'à apprécier le paysage ou leur lecture remonterait à l'entre-deux-guerres. Après des essais et des démonstrations, parfois concluants, réalisés dans les années 80 et 90, les constructeurs automobiles ont accéléré le rythme de développement de la voiture autonome. Voitures autonomes. Officially, there’s no such thing as a self-driving car in Canada – at least, not one legal for you and I on a public road.

Voitures autonomes

But unofficially, there are quite a few we can take out for a spin. Infiniti, Audi, Volvo, Acura and others – they all have “active cruise control” available and increasingly clever “active lane assistance.” The first keeps them away from the car in front and the second keeps them in their lane. On a fairly straight stretch of highway, it’s quite safe to take your feet from the pedals and your hands from the wheel. They usually do this with a combination of sonic sensors, to judge their distance from the car in front and slow down when it slows, and cameras that read the lane markings to each side. This is different from “passive lane assistance”, which only beeps a warning when the car is close to the edge of the lane. It’s very effective, and Mercedes says the car could drive all day like this, even at high speed. This is only the beginning. Les voitures connectées sont vulnérables au piratage.

L'avenir de la voiture autonome et connectée reste encore à écrire, mais suscite déjà l'inquiétude.

Les voitures connectées sont vulnérables au piratage

Un rapport, rédigé par un sénateur américain et publié lundi 9 février, met en garde contre le fait que presque toutes les voitures connectées sur les routes sont encore vulnérables à d'éventuels cyberpirates, qui pourraient voler des données personnelles ou prendre le contrôle du véhicule. Voiture connectée : la voiture communicante de demain. Accès et démarrage mains libres via un smartphone La révolution numérique dans l'automobile en est à ses balbutiements.

Voiture connectée : la voiture communicante de demain

Dans les prochaines années, la voiture deviendra progressivement un véritable objet communicant. L'enjeu est crucial pour les constructeurs automobiles. Cette connectivité permettra d'offrir de nouvelles prestations et les automobilistes sont déjà en attente de services connectés, dans la continuité de ceux dont ils disposent déjà sur leurs smarts devices / objets nomades Précurseur de la voiture communicante. La voiture connectée, une réalité de plus en plus forte. Anecdotes Publié le 4 March 2015 | par julien.

La voiture connectée, une réalité de plus en plus forte

Les voitures autonomes plus polluantes? Une récente étude effectuée par l’Université du Michigan conclut que les voitures autonomes pourraient ultimement consommer plus de carburant qu’un véhicule traditionnel en raison des déplacements supplémentaires qu’ils permettraient.

Les voitures autonomes plus polluantes?

Michael Sivak et Brandon Schoettle de l’Institut de la recherche en transports de l’Université du Michigan étudient le phénomène des véhicules autonomes de fond en comble depuis quelque temps déjà. Après avoir remis en question la sécurité des véhicules qui se conduisent seuls, les deux hommes se demandent si les voitures autonomes ne seraient pas plus polluantes que les voitures conventionnelles. Selon leur étude, les véhicules autonomes devront effectuer plus de voyages pour accomplir les tâches quotidiennes des ménages. Inversement, l’étude apporte un point intéressant qui affirme que la voiture autonome pourrait faire en sorte que plus de personnes choisissent la voiture comme moyen de transport quotidien au lieu des transports en commun. Avec Apple, le débat sur la voiture du futur redémarre. Le principal sujet de conversation dans les allées du 85e salon de l'automobile de Genève cette semaine devrait probablement être un véhicule qui pourrait ne jamais voir le jour: une voiture estampillée Apple.

Avec Apple, le débat sur la voiture du futur redémarre

Au-delà de la présentation de leurs nouveaux modèles, les constructeurs automobiles, confrontés à un marché tiraillé entre un ralentissement de la demande dans les marchés émergents et la multiplication des signes de reprise en Europe, se préoccupent également de l'avenir du secteur à plus long terme. Mais la paternité de la "voiture du futur" pourrait bien leur échapper au profit de géants des hautes technologies. Google a l'intention de commercialiser d'ici 2020 une voiture sans conducteur et les articles de presse concernant un projet de véhicule électrique chez Apple se sont multipliés le mois dernier. Interrogé à ce sujet par le "Bild am Sonntag", le PDG d'Apple, Tim Cook, a refusé de commenter cette hypothèse. Techno.