background preloader

Medias

Facebook Twitter

Avec la vidéo, la radio devient virale. La clé pour disséminer les contenus, ce sont les réseaux sociaux.

Avec la vidéo, la radio devient virale

France Inter a lancé depuis quelques semaines le 79 secondes, une compilation du 7/9 sur un ton décalé, mais aussi des best of d’émissions (comme Boomerang d’Augustin Trapenard) et des best of humour sur YouTube, et réfléchit à d’autres formats de mashups pour le weekend. L’équipe digitale d’Europe 1, qui s’efforce d’apparaître parmi les Trending Topic de Twitter tous les jours, diffuse parfois sur Facebook live et tente de renforcer son contact avec les jeunes via Whatsapp.

Depuis la rentrée dernière, la station a lancé la Social Room, un moment où l’invité de la matinale répond face caméra aux questions twittées des internautes. « Notre stratégie de rayonnement des contenus sur le web repose sur le mobile, la vidéo et les réseaux sociaux, explique Thomas Doduik. Ces nouveaux médias présents uniquement sur les réseaux sociaux, Médias. La logique normative de la critique des écrans. Clés de l’audiovisuel. « L’information, c’est donner à représenter le monde » Comment va XXI ?

« L’information, c’est donner à représenter le monde »

Patrick de Saint-Exupéry : Nous tirons à 45 000 exemplaires et avons 10 000 abonnés. Cela fait neuf ans que XXI existe, le premier numéro est paru en janvier 2008. Définition - Historique. Sans les agences, la presse ne pourrait pas fonctionner.

Définition - Historique

« L’humain est encore qualifié pour juger de la valeur d’un article » Comment définir le slow journalism ?

« L’humain est encore qualifié pour juger de la valeur d’un article »

Marie-Catherine Beuth : Je distingue slow news et slow journalism. Dans le slow journalism, on va trouver des projets de médias créés par des journalistes qui veulent traiter l’actualité un peu différemment. Slow journalism : quand les médias changent de rythme. Quel succès auprès du public pour ces médias au long cours ?

Slow journalism : quand les médias changent de rythme

Lectorat des médias de slow journalism Même s’il se confirme avec le temps, le succès du slow journalism réside dans un lectorat de niche. Aux Pays-Bas, De Correspondent rencontre dès sa création un franc succès. Le site s’est lancé grâce à une campagne de crowdfunding record, atteignant, en une semaine, plus d’un million d’euros de financement par 15 000 internautes. Aujourd’hui, De Correspondent déclare attirer 30 nouveaux abonnés par jour en moyenne. Quant au profil des lecteurs, il est difficile à établir, les médias de slow journalism ne recourant pas aux études de lectorat. -- Crédit photo :Slow Philippe Boivin / Flickr / Licence CC BY-NC-ND 2.0Couverture du numéro 22 du magazine Delayed Gratification. Presse française : qui possède quoi, par Marie Beyer & Jérémie Fabre (Le Monde diplomatique, juillet 2016)

Cette infographie sur les médias français est une refonte de la carte du Parti de la presse et de l’argent (PPA) réalisée pour Le Plan B en 2007 et mise à jour à l’occasion de la sortie du documentaire Les Nouveau Chiens de garde en 2012.

Presse française : qui possède quoi, par Marie Beyer & Jérémie Fabre (Le Monde diplomatique, juillet 2016)

Plutôt que l’exhaustivité, nous avons, avec l’association Action-Critique-Médias (Acrimed), fait le choix de la lisibilité, en simplifiant l’information. Ainsi, seuls les principaux propriétaires des médias sont indiqués ici, plutôt que la multitude de petits actionnaires qui cohabitent souvent avec eux (1). De même, alors qu’il existe plusieurs milliers de titres de presse en France (2), ne sont ici représentés que : • les titres de presse écrite papier à diffusion nationale de type généraliste, économique et politique ; • les titres de la presse quotidienne régionale ; • la télévision nationale (et quelques chaînes de télévision locales) ; • les canaux de radio à portée nationale ; • certains sites d’information en ligne.

Découvrez Atlas, la nouvelle maison du data journalisme - Politique. Agence Sepium - Diaporama Sonore d'actualité. Le journalisme numérique à l’heure du copier/coller. Quels sont les outils des journalistes ?

Le journalisme numérique à l’heure du copier/coller

Que votre imagination soit plutôt marquée par Tintin ou House of Cards, par Albert Londres ou les comparses d’Edward Snowden, vous vous figurez sans peine le reporter muni de l’inévitable calepin ou du plus moderne smartphone, vous croyez entendre le cliquetis du télégraphe ou le ronronnement du télex, vous voyez une cabine téléphonique comme dans un film noir, un téléobjectif en train de capter une scène compromettante, voire un disque dur encrypté ou une des données perdues dans les nuages… Comment rétablir la confiance dans les médias ? - La Croix. Il y a un an, lorsque l’institut TNS Sofres avait, pour La Croix, sondé les Français sur leur confiance dans les médias, des Français, nombreux, brandissaient des crayons place de la République, les journaux s’arrachaient dans les kiosques, les audiences des radios et télévisions s’envolaient.

Comment rétablir la confiance dans les médias ? - La Croix

La rédaction de Charlie Hebdo venait d’être prise pour cible par des terroristes. Tuer des journalistes, c’était s’en prendre à la liberté d’expression, un socle de la démocratie. cFactuel, l'actu autrement ! Parce que vous souhaitez vous concentrer sur l'essentiel de l'actu.

cFactuel, l'actu autrement !

Parce que vous souhaitez comprendre et non suivre l'actu. Parce que vous souhaitez un média qui adopte les formats numériques Et pour un tas de bonnes raisons ! L’équipe rédactionnelle propose un sujet par jour en fonction des grands événements du moment. Tous les outils du journaliste numérique (liste commentée) Philippe Couve Journaliste, consultant et formateur chez Samsa.fr Philippe Couve accompagne les journalistes, les médias et les marques pour l’élaboration de stratégies éditoriales plurimédia et multi-supports (innovation, formation, conseil, coaching).

Tous les outils du journaliste numérique (liste commentée)

L’info en ligne en France passe de plus en plus par les pure players et les réseaux sociaux. 10% des Français payent pour de l’information en ligne, selon le Digital News Report 2015* publié par Reuters. Un niveau qui place l’Hexagone au-dessus du Royaume-Uni (6%) et de l’Allemagne (7%), mais en dessous de la Finlande (14%) ou du Danemark (13%). Au final, Le Monde, Les Echos et Le Figaro, sont les trois médias qui comptabilisent le plus d’abonnements numériques, rapporte l’étude, qui cite presseettablette.com. Bruno Devauchelle : Médias de flux, télé et numérique. Si Internet et le numérique ont pris petit à petit une place essentielle dans l'environnement techno-culturel de chacun de nous et en particulier des plus jeunes, la télévision n'a pas dit son dernier mot. Les meubles encombrants comme les télévisions à tube cathodique et l’ordinateur de bureau sous forme de tours sont de moins en moins présents, remplacés soit pas d'immenses écrans plats soit par des ordinateurs portables ou des tablettes.

Regarder les programmes de télévision ce n'est plus regarder le poste de télévision, mais plutôt un écran, n'importe lequel, qui donne accès à des émissions en flux continu. Or ce flux continu semble être porteur et au vu du nombre de chaînes et des bagarres pour exister sur ce vecteur de transmission, c'est qu'il y a probablement en réception des spectateurs qui en sont friands.

Le flux plus fort que l'interactif ? Le baromètre TNS-Sofres de janvier 2016 conforte cette analyse. Quelle part du trafic social media au sein de la presse ? L’idée de cet article sur la part du trafic social media au sein des médias m’est venue suite à une publication de Maxime Barbier (fondateur du site MinuteBuzz) sur LinkedIn, d’un commentaire d’un de nos rédacteurs (Jason Rouet) et de ma curiosité maladive… Sur cette publication LinkedIn, saupoudrée d’un peu d’orgueil, Maxime Barbier partageait l’engagement Facebook du compte MinuteBuzz par rapport à d’autres pages dont des médias comme LeMonde.fr ou le Figaro.

L’engagement de MinuteBuzz est certes remarquable notamment en comparant ceux de LeMonde.fr et Le Figaro : Dans son commentaire, Jason mettait en évidence la comparaison très peu pertinente en terme de contenus (je rajouterai de cibles) entre MinuteBuzz et les grands médias de presse : Whoo ça c’est de l’engagement ! Un effet des nouveaux « like » de facebook ? Trafic global / mois En janvier 2015, c’est 75,70 millions de visites et une moyenne de 75,60 millions sur les 6 derniers mois. Où est l'info ? D'où vient l'info ? L’information service, un enjeu majeur pour les médias ? – Mondes Sociaux. CC Wikimedia Commons OpenCliparts.