background preloader

Comment rétablir la confiance dans les médias ? - La Croix

Comment rétablir la confiance dans les médias ? - La Croix
Il y a un an, lorsque l’institut TNS Sofres avait, pour La Croix, sondé les Français sur leur confiance dans les médias, des Français, nombreux, brandissaient des crayons place de la République, les journaux s’arrachaient dans les kiosques, les audiences des radios et télévisions s’envolaient. La rédaction de Charlie Hebdo venait d’être prise pour cible par des terroristes. Tuer des journalistes, c’était s’en prendre à la liberté d’expression, un socle de la démocratie. Les résultats de notre Baromètre (intérêt record pour l’information, crédibilité des médias en hausse, moindre défiance envers les journalistes…) reflétaient alors ce besoin évident d’union nationale, qui se révéla éphémère. Les sujets « sérieux » plutôt que le sensationnel69 % des personnes sondées déplorent la couverture médiatique excessive de la querelle entre les footballeurs Benzema et Valbuena. Retour à la normale, un an après CharlieL’intérêt des Français pour l’information reste fort (à 70 %). Méthodologie idé Related:  coursMedias

Le CDI est ouvert ? Là où tout peut arriver ! Comme je n’ai pas le crayon d’une de mes collègues, qui sait camper avec talent les tribulations de nos élèves au CDI, je me contenterai de cette modeste chronique. Je le fais en toute objectivité tant nos rituels sont délicieux… Pour les élèves, le CDI c’est : Là où il y a des livres qui racontent des histoires, des bandes dessinées, des mangas.Oui, mais aussi des dicos, des encyclos et des journaux.Là où il y a des ordis.Là où on peut faire de la poésie.Là où la culture est infinie.Là où on peut être ensemble et se parler.Rire un peu, débattre et chuchoter.Demander si on peut jouer.À conditions de ne pas déborder.Jouer pourquoi pas !Mais à des jeux sérieux pour s’éduquer.Là où on peut dessiner.Là où on peut se reposer.Par le journal, le blog défendre ses idées. Bref, le CDI c’est mieux que la permanence. C’est l’endroit rêvé. C’est fou tout ce que l’on peut faire au CDI. Pour moi, le CDI c’est : Bref, c’est l’endroit rêvé !

La publicité a perdu la bataille de l’attention Les données sont le nouvel or noir et les entreprises l’ont bien compris. Par contre, je suis surpris de voir à quel point la première chose qui leur vient à l’esprit en termes de business case est… la publicité. D’accord je comprends : mieux on connait le client mieux on peut lui pousser des publicités qui vont l’intéresser, plus il y a de chances qu’il clique (si l’on est un média) ou qu’il achète (si on est l’annonceur). Pour autant cela me laisse dubitatif pour diverses raisons. La première est qu’il y a des business case dont la valeur ajoutée est plus élevée. La publicité a perdu la bataille de l’attention Finie l’époque bénie où l’on pouvait profiter d’une audience captive, ligotée, baillonées pour lui soumettre de gré ou de force un message. Que fait aujourd’hui l’automobiliste englué dans les embouteillages au lieu de regarder les panneaux publicitaires justement placés le long du périphérique pour bénéficier de ce temps de cerveau disponible ? La voie est elle sans issue ? Be

Le journalisme numérique à l’heure du copier/coller Quels sont les outils des journalistes ? Que votre imagination soit plutôt marquée par Tintin ou House of Cards, par Albert Londres ou les comparses d’Edward Snowden, vous vous figurez sans peine le reporter muni de l’inévitable calepin ou du plus moderne smartphone, vous croyez entendre le cliquetis du télégraphe ou le ronronnement du télex, vous voyez une cabine téléphonique comme dans un film noir, un téléobjectif en train de capter une scène compromettante, voire un disque dur encrypté ou une des données perdues dans les nuages… Parmi ces outils, les ciseaux et la colle ne s’imposent pas comme les accessoires indispensables des journalistes. Et pourtant, les ciseaux et la colle jouent un rôle non négligeable dans les processus de production de l’information journalistique. Ces outils-là façonnent une bonne partie de l’information en ligne. En a-t-il toujours été ainsi ? Il faut évidemment prendre quelques précautions.

Démêler l'info de l'intox sur Internet Une histoire de fake Après les attentats de 2015, chacun s’est accordé à dire qu’il était impérieux d’éduquer plus finement nos élèves à l’utilisation d’Internet. Les fake et autres théories du complot s’immisçant insidieusement sur les murs Facebook et les fils Twitter des ados doivent nous amener à réagir sur le terrain de la pédagogie. Réagir oui, mais comment ? Un cours théorique, aussi documenté et solide que possible, ne suffit plus. Si une large partie des enseignants s’est emparée des réseaux sociaux à des fins personnelles ou professionnelles, il reste des collègues rétifs à ces outils. C’est autant de questions qu’il faut poser aux élèves à partir de situations et d’exercices pratiques pour démêler le vrai du fake, l’info de l’intox. Le complotisme pointe (encore) le bout de son nez par Fabrice Erre, enseignant et auteur de BD (source : -> lien vers la séquence <- Commentaires

L'EMI en établissement by Patigniez Vincent on Prezi Comment aider les élèves à mieux s'informer? Ecouter les élèves et parler avec eux des attentats du 13 novembre, c'était la mission confiée par la Ministre de l’éducation aux enseignants cette semaine Une mission d’éducation et une mission citoyenne – comme le rappelait Ange Ansour, professeur des écoles, invitée de Rue des écoles dimanche dernier : l’enseignant doit réinventer son rôle. Il lui faudrait aujourd'hui prendre acte d'une lourde responsabilité : faire vivre le lien républicain. Au téléphone : Cécile Henriques , de l'association Citoyenneté possible L'actualité de l'éducation avec Marie-Caroline Missir, de l'Etudiant.fret La chronique de Libie Cousteau , grand reporter à l'Express Les Matins de France Culture, lundi 16 novembre 2015 : « Sommes-nous en guerre ? Avec : Dounia Bouzar , ancienne éducatrice et anthropologue du fait religieux. Intervenants

Tous les outils du journaliste numérique (liste commentée) Philippe Couve Journaliste, consultant et formateur chez Samsa.fr Philippe Couve accompagne les journalistes, les médias et les marques pour l’élaboration de stratégies éditoriales plurimédia et multi-supports (innovation, formation, conseil, coaching). Les derniers articles par Philippe Couve (tout voir) Cédric Motte et Jérémie Poiroux lancent #jTools, une liste commentée et actualisée d'outils numériques pour les journalistes et les producteurs de contenus. Au sein du collectif Médiacadémie, nous sommes plusieurs à avoir des idées fixes. Avec le concours de Jérémie Poiroux, Cédric vient de lancer #jTools. Le site #jTools est encore en phase de démarrage et il va se nourrir des contributions de chacun. [Transparence] Nous vous signalons que le site#jTools est réalisé par un des membres du collectif Médiacadémie.

Sélection de sites pour la préparation de séances pédagogiques d’ éducation aux médias et à l’information (EMI) visant à déconstruire les rumeurs et théories du complot. 3 Infographies de l’AFP qui décrivent parfaitement le circuit de l’information et sa construction. La charte des devoirs professionnels des journalistes français (voir son actualisation en 2011). Théorie du complot et désinformation Info ou intox : comment déjouer les pièges sur Internet ? : Vidéo de France 24 des journalistes Ségolène Malterre et Wassim Nasr. Le théorème du complot, Denis Décode : décodage et analyse du procédé.France TV éducation. Tout, tout, tout vous saurez tout sur le complot : Une vidéo pour décrypter les théories du complots, leur histoire et leur façon de se diffuser sur le web. 16 histoires de complots : 16 articles d’enquêtes réalisés par dix jeunes de 16 à 19 ans (La rédaction de Rue 89 invite des adolescents à s’exprimer sur un thème et à travailler l’écriture journalistique, c’est La Ruche 89. Quel est le lieu le plus dangereux de France : Décryptage du phénomène de croyance et de l’effet “cigogne”. Démasquer les intox en 5 étapes vidéo proposée par France4.

EMI by Patigniez Vincent on Prezi

Related: