background preloader

Modernité techno

Facebook Twitter

Covoiturage et services vélos : l'Ademe publie deux études nationales – – Environnement-magazine.fr. A travers deux études dévoilées le 14 septembre l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) démontre les impacts positifs pour les territoires des services liés au vélo et au développement du covoiturage courte distance.

Covoiturage et services vélos : l'Ademe publie deux études nationales – – Environnement-magazine.fr

Il n'y a pas que les vélos en libre-service dans la vie ! Si en une dizaine d'années, ils se sont installés dans le paysage des déplacements urbains français démontrant toute leur utilité pour compléter l'offre de transports existante, d'autres formules intéressent de près les collectivités. Une étude réalisée par Inddigo pour l'Ademe présentée le 14 septembre fait le point sur ces autres solutions. Et renouvelle un constat déjà fait il y a deux ans par la direction générale des entreprises selon lequel la location longue durée de vélos aurait le vent en poupe.

L'enjeu de la blockchain pour nos sociétés.

3 revolutions

Voici les 34 technologies à forts enjeux stratégiques en 2016. Gartner a dévoilé son cycle des technologies émergentes de 2016, et nous avons relevé les 34 technologies de demain que l’institut d’analyse considère comme étant porteuses des plus forts enjeux stratégiques.

Voici les 34 technologies à forts enjeux stratégiques en 2016

Chaque année, Gartner dévoile son Hype Cycle for Emerging Technologies, caractérisant les innovations technologiques émergentes selon l’espérance qu’on leur accorde sur une échelle temporelle (voir notre article sur le cycle de 2014 et sur celui de 2015. Mi-Août, Gartner a dévoilé son cycle des technologies pour 2016 : Nous avons détaillé chacune de ces technologies qui sont, selon Gartner, à forts enjeux stratégiques : Parmi les technologies citées dans cette présentation : La réalité virtuelle La réalité virtuelle désigne une simulation informatique d’environnements réels ou imaginaires se basant sur des éléments visuels, sonores, ou via le toucher permettant d’immerger l’utilisateur.

La réalité augmentée. Rue89.nouvelobs. Faut-il avoir peur de l’intelligence artificielle ? Un week-end pour réfléchir Nous avons puisé dans notre collection de grands entretiens pour vous concocter un week-end de réflexion sur les enjeux du numérique, histoire de bien attaquer cette nouvelle année scolaire.

Faut-il avoir peur de l’intelligence artificielle ?

Pour encourager les travaux sur ces sujets, Rue89 lance d'ailleurs avec le Fabernovel Institute les Prix des Talents de la recherche. Ce concours, ouvert jusqu'au 27 septembre, s'adresse aux jeunes chercheurs. Trop de robots, trop d’écrans : où sont passés les casseurs de machines ? Un week-end pour réfléchir Nous avons puisé dans notre collection de grands entretiens pour vous concocter un week-end de réflexion sur les enjeux du numérique, histoire de bien attaquer cette nouvelle année scolaire.

Trop de robots, trop d’écrans : où sont passés les casseurs de machines ?

Les chauffeurs d’Uber participent à la mort (à venir) de leur métier. En mai 2014, le cofondateur d’Uber, Travis Kalanick – à 40 ans, l’une des plus grandes fortunes du monde– tweetait : « La transition vers les voitures autonomes prendra plusieurs décennies.

Les chauffeurs d’Uber participent à la mort (à venir) de leur métier

Soufflons un peu, et reparlons-en en 2035. » Une prédiction complètement foirée. Deux ans plus tard, en ce mois d’août 2016, Uber teste son service de voiture autonome en situation réelle. La société a choisi la ville de Pittsburgh en Pennsylvanie, un haut-lieu de la recherche en robotique aux États-Unis. Pour la première fois, vendredi dernier, les habitants de Pittsburgh ont découvert à quoi ressemblait un Uber autonome.

Traduction du tweet : « Des voitures autonomes Uber à Pittsburgh ! « Superbe et luxueuse “Uber-mobile” dans le centre-ville de Pittsburgh aujourd’hui. » « Les algorithmes peuvent creuser les inégalités et saper la démocratie » Un week-end pour réfléchir.

« Les algorithmes peuvent creuser les inégalités et saper la démocratie »

« L’économie collaborative accroît les inégalités patrimoniales » Un week-end pour réfléchir Nous avons puisé dans notre collection de grands entretiens pour vous concocter un week-end de réflexion sur les enjeux du numérique, histoire de bien attaquer cette nouvelle année scolaire.

« L’économie collaborative accroît les inégalités patrimoniales »

Pour encourager les travaux sur ces sujets, Rue89 lance d'ailleurs avec le Fabernovel Institute les Prix des Talents de la recherche. Ce concours, ouvert jusqu'au 27 septembre, s'adresse aux jeunes chercheurs. A la clé : 5 000 euros de prix. M.D. « Economie collaborative », le terme sonne bien. La réalité, ce sont des entreprises capitalistes comme Uber, Airbnb, Blablacar, valorisées à plusieurs milliards de dollars et avec pour objectif principal : gagner de l’argent le plus vite possible.

Cette confusion des genres, Hugues Sibille, président du Labo de l’économie sociale et solidaire (ESS), un think tank créé en 2010, la dénonce. Hugues Sibille, le 16 novembre 2015 à Paris - Robin Prudent/Rue89 Avant l’économie collaborative, l’entreprise vendait directement à ses clients. Ubérisation, turc mécanique, économie à la demande : où va le capitalisme de plateforme ? Une des grandes potentialités de reconfiguration des rapports sociaux caractéristiques des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) porte centralement sur la dialectique de la liaison et de la déliaison.

Ubérisation, turc mécanique, économie à la demande : où va le capitalisme de plateforme ?

Elles ont la puissance de délier ce qui est lié et surtout, dans le contexte présent où le capitalisme a réorganisé la division du travail, de lier ce qui est délié. Lier et contrôler Si, en effet la pérennité du capitalisme se constitue sur la capacité qu’il a manifesté à divers moments historiques de diviser, parcelliser, segmenter, opacifier, comme condition de sa domination, les NTIC sont un puissant moyen de lier à ses propres fins ce qu’il délie. Une des caractéristiques les plus manifestes du capitalisme depuis ces trente dernières années a été d’externaliser sa main d’œuvre que ce soit sous la forme du travail temporaire ou de la sous-traitance.