Médecines Alternatives

Qu'est ce que la décroissance? - une vidéo Cinéma
Vers une sobriété volontaire... - une vidéo Cinéma
Paul Ariès : "Les décroissants ne sont pas des talibans verts"

Paul Ariès : "Les décroissants ne sont pas des talibans verts"

Paul Ariès au Forum social départemental de Haute-Savoie, 2008 (Wikimedia Commons). Paul Ariès est considéré par beaucoup comme un « gourou ». L’idéologue de la décroissance a longtemps prêché dans le désert, mais la crise a donné à son discours un nouvel écho, qui lui vaut d’être invité à débattre par Europe écologie, ou de faire une (modeste) apparition sur les plateaux de télévision.
Paul Ariès : la simplicité volontaire, un choix de vie coopératif Paul Ariès : la simplicité volontaire, un choix de vie coopératif « Il n’y a pas un monde développé et un monde sous-développé mais un seul monde mal développé ». Crise politique, crise institutionnelle, crise de la personne humaine, réchauffement de la biosphère, selon Paul Ariès, la prétention du discours de la simplicité volontaire est de tenter de penser l’articulation entre une série de grandes crises qui affectent aujourd’hui l’humanité. Ainsi, le discours des partisans de la Simplicité Volontaire, celui « des » anti-productivistes, « des » anti-consuméristes, « des » militants anti-pub, « des » Objecteurs de Croissance ne se résume pas un à discours écolo plus au moins « dur », ni même à une forme contraignante du « nécessaire ». Selon Paul Ariès, pratiquer la simplicité volontaire, c’est choisir de vivre autrement, plus frugalement avec moins de consommation, moins de technologies, moins de vitesse, moins de soumission à des normes.
‪SOCIÉTÉ - Paul Aries, "Manifeste pour une grève générale de la consommation"‬‏

Institut d'Etudes Economiques et Sociales pour la Décroissance Soutenable-Mozilla Firefox

Institut d'Etudes Economiques et Sociales pour la Décroissance Soutenable-Mozilla Firefox 11-12-2012 : « Tout (...) le discours sur la croissance zéro et la décroissance est un discours réactionnaire qui condamne les pauvres à la misère. » (France 3). 15-12-2009 : « L’idée, qui devient de plus en plus à la mode, selon laquelle il faudrait souhaiter et organiser une décroissance de l’économie, pour lutter contre les destructions qu’elle engendre, peut sembler a priori totalement stupide (...) et pourtant, l’idée fait sens : si on l’entend comme un désir de mettre un terme aux errements de notre modèle de production, aux folies et aux fatigues de la vitesse, du rendement, du gaspillage, de l’accumulation et du remplacement irréfléchi de gadgets par d’autres gadgets ; et surtout comme la volonté de remettre en cause la définition marchande du mieux-être. » 24-10-2007 : « Opposer écologie et croissance est une bêtise intellectuelle profonde.

Journal La Décroissance

Journal La Décroissance Retrouvez à la Fondation Nicolas Bertrand, 52 rue Crillon à Lyon, toute l'édition de Casseurs de pub - La Décroissance. Une permanence est assurée de 9 heures à midi du lundi au vendredi. Métro Masséna. En haut, photo envoyée le 4 janvier 2013 par un lecteur de Tunisie : « On vous trouve même dans le Sud tunisien ! En me rendant (en vélo !)
Serge Latouche - La Décroissance - une vidéo Actu et Politique-Mozilla Firefox