background preloader

Titouan1127950

Facebook Twitter

Dans quelle région de France les salariés sont-ils les plus heureux ? Dans quelles régions de France le bonheur au travail est-il le plus fort ?

Dans quelle région de France les salariés sont-ils les plus heureux ?

Où fait-il bon travailler ? Quels sont les critères de la qualité de vie au travail dans chaque région ? Viadeo publie une infographie résumant les résultats de leur étude du bonheur au travail parmi les membres de leur réseau. Décryptage. La qualité de vie et le bonheur au travail sont désormais des enjeux fondamentaux pour les entreprises. Il est donc très important pour les entreprises de miser sur une bonne qualité de vie au travail et de ne plus se concentrer seulement sur des indicateurs de performance financière ou sur la rentabilité directe de leurs activités.

La qualité de vie au travail dans les différentes régions de France Ce classement sous forme d’infographie vient d’être publié par Viadeo à partir des notes de 4 millions de membres. Bonheur au travail : halte au management baby-foot. Travailler beaucoup et être heureux, c'est possible. Et s’il en fallait peu pour être heureux… au travail.

Article publié le 11/01/2011 Vous avez jusqu’au 31 janvier pour envoyer vos voeux, et l’année entière pour faire en sorte qu’ils se réalisent. « Cette année, je fais plaisir à mes salariés » : la bonne résolution pourrait devenir une responsabilité RH.

Et s’il en fallait peu pour être heureux… au travail

Plus qu’une tendance, le bien-être des collaborateurs se révèle une volonté dans certaines entreprises et le moyen de lutter contre la crise, le stress et les conflits sociaux. Quelques idées piochées en France et dans le reste du monde. Fédérer et motiver ses collaborateurs Une fois n’est pas coutume, parlons bien-être au travail. En pratique, cette définition aboutit à des engagements, comme celui de FedEx, pour « une procédure équitable de traitement des plaintes des salariés », notamment concernant les discriminations.

Des actions à l’échelle de la grandeur américaine. L’agence de publicité parisienne BETC[2], membre du groupe Euro RSCG, a rejoint la mouvance « Great Place To Work » en 2008. Réduire le stress « La société s’accélère. Classement HappyAtWork : les entreprises où l'on est heureux. Envoyé spécial. Bien-être au travail : "Ma fonction est d’être chef du bonheur". Il fait bon travailler dans cette start-up parisienne qui vend notamment en ligne des articles de mode et de décoration "faits main".

Envoyé spécial. Bien-être au travail : "Ma fonction est d’être chef du bonheur"

Pour sa cinquantaine de salariés, les réunions se font assis sur un canapé ou dans la salle de jeux… Et la journée commence par un petit-déjeuner offert par l’entreprise. C’est Sophie qui gère le café et les croissants : "L’idée est de créer un instant de convivialité entre les collègues. C’est un peu plus sympathique que d’être juste planté à côté de la machine à café où on se parle pendant trente secondes…" Sophie ne rend pas juste service à ses collègues… Elle fait son travail, qui est de créer une bonne ambiance au bureau.

Après le petit-déjeuner, sa journée se poursuit à la supérette du coin où elle fait les courses pour préparer un barbecue que l’équipe va déguster. Organiser des déjeuners ou des soirées est un travail à plein temps payé entre 2 000 et 2 500 euros par mois. Extrait de "Travail : tous bienveillants ? " Comment l'agriculture conventionnelle a tué nos sols et nos terroirs (vidéo) © C.

Comment l'agriculture conventionnelle a tué nos sols et nos terroirs (vidéo)

Magdelaine / notre-planete.info L'agriculture conventionnelle est un véritable fléau à la fois pour les milieux et notre santé. Claude et Lydia Bourguignon nous éclairent sur ses conséquences pour nos terroirs dont les sols sont littéralement morts. Si l'agriculture productiviste conventionnelle contribue fortement à la pollution généralisée de nos milieux (sols, eaux, air) et à la disparition de la biodiversité de nos campagnes, elle a également littéralement tué nos sols. C'est ce que nous expliquent Claude et Lydia Bourguignon, des chercheurs indépendants du Laboratoire Analyses Microbiologiques Sols (LAMS), dans une vidéo qui a déjà quelques années, mais qui reste plus que jamais d'actualité.

En moins de 3 générations, la fertilité pourtant réputée des sols français, a été en grande partie perdue à cause de pratiques culturales intensives qui s'appuient sur une productivité maximale, coûte que coûte, dans un seul but : enrichir l'industrie agro-alimentaire. Auteur. Mort des sols = mort des hommes ! Un paysagiste français a réussi à créer une bioferme qui dépollue les sols grâce aux plantes.