background preloader

Education plastique

Facebook Twitter

Le sens des images » Analyser une photo : « The Kid » (1921) Photo de plateau de The Kid (1921) de Charlie Chaplin Cette photo publicitaire anonyme représentant Charlot (Charlie Chaplin) et le Kid (Jackie Coogan) est l’une des plus célèbres associées à l’œuvre du cinéaste. Sans doute parce qu’elle évoque l’un des meilleurs films de l’auteur – son premier long intitulé The Kid sorti en 1921 – mais aussi, assurément, parce qu’elle nous émeut, en dehors de toute référence au film, par sa puissance visuelle universelle évoquant tout à la fois la pauvreté, l’enfance et la paternité. Un décor à la Dickens Dès sa deuxième apparition à l’écran en 1914 Chaplin crée son personnage emblématique du vagabond Charlot qu’il n’aura de cesse d’interpréter jusqu’en 1940.

Tel père, tel fils The Kid occupe une place à part dans l’œuvre de Chaplin dans la mesure où, en racontant l’histoire d’un orphelin recueilli par Charlot, le cinéaste revit en quelque sorte sa propre enfance pauvre dans les faubourgs miséreux de Londres. Le regard caméra.

Art plastique

Art plastique. 1- Réflexions usages du numérique. Art plastique. Banksy Art - Artiste engagé. Art terroriste anksy, agitateur social ou « art terroriste », est un artiste très engagé. La majorité de ses oeuvres sont frappantes et humoristiques à la fois. Il est pour la liberté, pour la justice, contre la guerre, la famine et tous les fléaux causés par l'homme. Anticapitaliste et pro liberté, il accompagne souvent ses oeuvres de slogans percutants, qui font réfléchir et qui décoiffent. Il adore faire l'utilisation du rat et du singe, qui semblent souvent fortement emprunter des traits humains lorsqu'il les illustre. Ses rats sont, par exemple, souvent représentés avec des slogans évocateurs, dans des lieux significatifs. Banksy aime détonner et pousser la réflexion et il le représente de façon très pertinente dans ses oeuvres.

Un an auparavant, soit en 2004, il réalise une quantité importante de faux billets de 10 pounds. Bien que la plupart de ses oeuvres soient revendicatrices, certaines d'entres elles comportent des messages d'espoir, teintés d'humour ou de dérision. Analyse d'oeuvre : Les expulsés d'Ernest Pignon Ernest. L’intérêt d’aborder l’œuvre « Les expulsés » d’Ernest Pignon Ernest en histoire des arts ne fait aucun doute. Son impact sur le public en lien avec le contexte du moment à Paris l’inscrivent dans une perspective historique ; un fait marquant de l’actualité. Mais comment un simple dessin marouflé sur la façade d’un immeuble peut-il susciter autant de questions ?

Vous trouverez une analyse de l’œuvre partant de recherche : sur l’artiste, son courant d’appartenance, le contexte historique et une description physique. L’ensemble de ses recherches nous amèneront à analyser et interpréter cette proposition artistique d’Ernest Pignon Ernest, un artiste actuel. Il manque parfois une problématique dans la mise en place de l’histoire des arts au collège. Vous aurez quelques pistes qui permettront à chacun de prendre du recul sur l’œuvre et de la comprendre dans un processus plus global et artistique. Nom de l’œuvre : « Les expulsés » Période historique : XXe siècle Problématiques possibles : image. ERNEST PIGNON ERNEST – Site officiel. ERNEST PIGNON ERNEST – Site officiel.