background preloader

BTS Sées M22 théme solidarité circuits courts solidaire

Facebook Twitter

Dans ce pearltress vous allez pouvoir trouver tous les documents nécessaire pour répondre au sujet qui est les circuits solidaires.


Une vingtaine de documents vous permettrons de répondre aux différentes problématique comme par exemple: Dans qu'elle mesure les circuits courts sont ils solidaire?
Des documents de différentes sources, des revues, site internet, des magazines, des livres... Untitled. Sées - 10 clés pour réussir dans les circuits courts. CDI Lycée agricole Auguste Loutreuil Sées Panier. Monter un habitat groupé. Spéculation foncière, paupérisation urbaine, crise des liens sociaux, pollution, sont autant de raisons qui ont amené des femmes et des hommes à monter un habitat groupé. Le principe ? Se mettre à plusieurs pour concevoir et financer son logement en y intégrant des valeurs telles que la solidarité, le respect de l'environnement, le partage ou encore la mixité sociale.

Qu'est-ce que l'habitat groupé ? L'habitat est aujourd'hui un enjeu de taille : il est responsable de près de 40% des émissions à effet de serre, il ne permet pas une mixité sociale, le cloisonnement entre des zones d'habitations et des zones d'activités nous empêche d'avoir une vie de quartier et entraîne l'inflation des transports (nous parcourons en moyenne 38 km quotidiennement). Enfin, construit en béton de Marseille à Lille, l'habitat devrait pourtant valoriser les matériaux locaux tels que le bois, la pierre ou la terre crue. Quel impact sur le territoire ?

Habitat et citoyenneté. Publié le 25 janvier 2013 L’économie sociale et solidaire regorge d’innovations en matière d’habitat et de logement.

Habitat et citoyenneté

Qu'est-ce qu'une coop Hlm ? Les valeurs coopératives Les valeurs fondamentales des coopératives sont la prise en charge et la responsabilité personnelle et mutuelle, la démocratie, l'égalité, l'équité et la solidarité.

Qu'est-ce qu'une coop Hlm ?

Fidèles à l'esprit des fondateurs, les membres des coopératives adhèrent à une éthique fondée sur l'honnêteté, la transparence, la responsabilité sociale et l'altruisme. Les principes coopératifs constituent les lignes directrices qui permettent aux coopératives de mettre leurs valeurs en pratique : 1er principe : adhésion volontaire et ouverte à tous.2ème principe : pouvoir démocratique exercé par les membres.3ème principe : participation économique des membres.4ème principe : autonomie et indépendance.5ème principe : éducation, formation et information.6ème principe : coopération entre les coopératives.7ème principe : engagement envers la communauté. En quoi consiste une coopérative d'Hlm ? Il existe trois types de coopératives d'Hlm : Des entreprises citoyennes. L’habitat coopératif une forme de logement solidaire. Très prisé chez nos voisins européens et transatlantiques, l’habitat coopératif permet aux citoyens de faire face à la crise du logement en concevant ensemble un habitat autour de considérations sociales, écologiques et économiques.

L’habitat coopératif une forme de logement solidaire

Encore à l’échelle expérimentale en France, l’habitat coopératif n’est pourtant pas un modèle nouveau. Les premières coopératives d’habitation ont été créées au XIXème siècle par les mouvements syndicalistes. L’idée était alors d’aider les ouvriers à échapper aux menaces d’expulsion des propriétaires en cas de loyers impayés et de leur permettre d’accéder à la propriété d’un logement décent. Aujourd’hui, la crise économique et l’explosion des prix des logements (+140% en France depuis 1998) durcissent les conditions d’accès à la propriété : plus de 3,8 millions [1] de personnes sont mal-logées en France (sans logement, logées dans un habitat insalubre ou en grande précarité).

L’outil coopératif pour changer de pratiques sur l’habitat. Site officiel du Réseau AMAP Auvergne Rhône-Alpes. La finance solidaire repose sur une épargne placée sur des produits financiers solidaires.

Site officiel du Réseau AMAP Auvergne Rhône-Alpes

Elle sert à des porteurs de projets développant des activités à forte utilité sociale et environnementale. Accompagner les porteurs de projet – ARDES. Depuis 20 ans, l’ARDES accompagne des citoyens qui souhaitent développer de nouvelles initiatives solidaires sur leur territoire.

Accompagner les porteurs de projet – ARDES

C'est quoi une initiative d'économie solidaire ? Des citoyens impliqués pour leur ville, leur quartier, leur immeuble … qui créent et gèrent ensemble des services destinés à : améliorer leurs conditions de viemieux vivre ensemblepromouvoir une économie respectueuse des humains et de l’environnementparfois créer des emplois de qualité Ces projets s’inscrivent dans différents domaines : alimentation, commerce équitable, tourisme, écoconstruction, services aux personnes et de proximité, lien social, culture, éducation populaire, environnement, recyclage… L’économie solidaire, c’est quoi ? – ARDES. Les cagnottes solidaires. Cette nouvelle activité alternative de crédit soulève toutefois de nombreuses questions.

Les cagnottes solidaires

Depuis mars 2012, le MIRAMAP et le Réseau AMAP Ile-de-France s’appliquent à mutualiser les expériences de terrain pour répondre aux obstacles techniques. L’objectif est de proposer un modèle simple aux producteurs et consommateurs désireux de mettre en place un circuit court de finance solidaire tout en sécurisant les échanges et en respectant les règles juridiques. ➲ Une réponse concrète aux besoins paysans Pour des raisons liées au débat actuel sur la fiscalisation des AMAP, la création de structures ad hoc est nécessaire. Le modèle de cagnottes solidaires est alors apparu le plus à même de répondre aux impératifs juridiques.

Une cagnotte solidaire est une association loi 1901. AMAP. Une Association pour le maintien d’une agriculture paysanne (AMAP) est un partenariat entre un groupe de consommateurs et un ou plusieurs producteurs locaux, reposant sur un contrat solidaire et fonctionnant en circuit court.

AMAP

Définition du Réseau AMAP : "Une AMAP naît en général de la rencontre d’un groupe de consommateurs et d’un producteur prêts à entrer dans la démarche. Banque mutualiste. La loi bancaire de 1984, toujours en vigueur sur ce point, parle de "banque mutualiste ou coopérative Coopérative Une coopérative est un groupement d’individus (commerçants, consommateurs, producteurs…) choisissant de mettre leurs moyens en commun afin de satisfaire leurs besoins.

Banque mutualiste

". Banque mutualiste est donc devenu aujourd’hui, dans le droit français, synonyme de banque coopérative Banque coopérative Une banque coopérative est une entité bancaire qui appartient à ses sociétaires. Ces derniers ont la double qualité d’associés et d’usagers, de propriétaires et de clients de leur banque.*. Cependant, historiquement, une différence existait. Les AMACCA, des AMAP pour le spectacle et la culture.

J’ai déjà signalé sur le réseau Association 1901 en danger ce bien joli projet des AMAP culturelles, les Associations pour le Maintien des Alternatives en matière de Culture et de Création Artistique (AMACCA). Sur le modèle des AMAP, ces associations qui mettent en relation directe producteurs alimentaires et consomm’acteurs, les AMACCA réunissent des « citoyens-spectateurs-producteurs » qui aident à la création et la diffusion de spectacles vivants ou de manifestations culturelles. Le spectacle vivant, un modèle économique insoutenable Je suis toujours très curieux de toutes les idées qui contribuent à améliorer le modèle économique des associations du spectacle vivant.

Le modèle du spectacle vivant associatif est dramatiquement dépendant des subventions et autres recettes non liées à la fréquentation. Circuit court : la culture s'y met aussi ! Rédigé par Annabelle, le 2 Feb 2013, à 13 h 01 min On connaît plutôt bien les circuits courts en matière d’alimentation, vous savez, la vente directe dans les fermes, les paniers bio, les magasins de coopératives de producteurs… Ce que l’on sait peut être moins, c’est que les circuits courts existent dans bien d’autres domaines : habitat, finance, éducation, santé, etc.

Circuit court : la culture s'y met aussi !

Le circuit court, partie intégrante de la nouvelle consommation privilégie le lien direct entre producteur et consommateur. Ce lien se construit sur la proximité géographique et la participation active du consommateur. La culture ne fait pas exception et se met à la portée de tous, grâce aux circuits courts qui sont un moyen de la démocratiser. Les AMACCA, quand le spectateur devient spect’acteur Comment faire en sorte de rapprocher la culture du public ? La culture et sa diversité sont la base même de toute civilisation. Les coopératives d'habitants : phénomène de mode ou véritable alternative au logement social ?

Face à l'envolée des prix de l'immobilier, à l'enjeu climatique, au nouveau besoin de convivialité, le marché ne propose souvent qu'une offre rigide peu innovante et tarde à s'adapter.

Les coopératives d'habitants : phénomène de mode ou véritable alternative au logement social ?

Les politiques sont souvent otages de vieux schémas et manquent aussi d'imagination. Partout en Europe et ailleurs, des groupes de citoyens veulent reprendre le pouvoir de concevoir leur logement. Le pouvoir de faire plutôt que de subir. Très petites entreprises et exclusion bancaire en France : les partenariats associations-banques. Itslearning. Circuit court : l'avenir des entreprises. A l’ère de l’hyper mondialisation, d’irréductibles entrepreneurs ont choisi de proposer leurs produits dans le cadre d’un circuit court. Petite mise au point sur une méthode qui permet de penser local et en adéquation avec certaines valeurs. Pour bénéficier de cette appellation, un circuit court doit correspondre aux deux critères suivants : La vente doit se limiter à un intermédiaire unique qui procède à la vente d’un produit et doit répondre à une limite de distance entre le producteur et le consommateur n’excédant pas 150 kilomètres.

Le fait de réduire le nombre d’intermédiaires permettrait de pouvoir rémunérer à sa juste valeur le travail d’un agriculteur qui vendrait ses produits directement à ses clients. Échanges solidaires. Les circuits courts, leurs dérivés collaboratifs et leurs dérives.