background preloader

Innovation

Facebook Twitter

Un centre de stockage nucléaire choisit le papier "permanent" pour archiver ses données. Un centre de stockage nucléaire choisit le papier "permanent" pour archiver ses données Mieux que le silicium mais moins bien que le marbre, il conservera les écritures pendant 300 ans Le Centre d’enfouissement de déchets radiocactifs de la Manche a fermé ses portes.

Un centre de stockage nucléaire choisit le papier "permanent" pour archiver ses données

Tenus d’archiver les informations concernant ces déchets pour une durée minimum 300 ans, ses responsables ont choisi le papier plutôt que l’informatique pour les conserver. Il s’agit d’un papier permanent, utilisable avec une encre résistante. Conserver la mémoire du stockage pour informer les générations futures. Pourquoi ?

Conserver la mémoire du stockage pour informer les générations futures

Personne ne peut prévoir si les organismes aujourd'hui responsables des centres de stockage de déchets radioactifs existeront encore dans plusieurs siècles. Des dispositifs sont alors mis en place pour que la mémoire de ces centres perdure aussi longtemps que possible, et ce malgré d'éventuelles ruptures sociales ou politiques. Objectifs : Informer les générations à venir sur l'existence et le contenu des centres de stockage pour notamment éviter le risque d'intrusion ;Faciliter la compréhension d'éventuels phénomènes observés autour de ces centres et leur permettre de prendre des décisions dans des conditions optimales ;Leur permettre de prendre des décisions, en toute connaissance de cause, concernant le devenir des sites sur lesquels se trouvent les centres.

Mémoire de quoi ? L'objectif aujourd'hui est de faire en sorte que les générations à venir soient informées de l'existence des centres de stockage et de leur contenu. “La Fab City, c’est bien plus qu’une ville remplie de Fab Lab" La Fab City, ville localement auto-suffisante et globalement connectée, nous invite à repenser l’impact de la fabrication numérique au-delà du Fab Lab, pour relocaliser la production industrielle, alimentaire et énergétique sur le territoire urbain.

“La Fab City, c’est bien plus qu’une ville remplie de Fab Lab"

Elle sera à l’honneur jeudi 10 novembre, lors d’une soirée organisée par OuiShare dans le cadre du Disruptive Innovation Festival, et de notre programme d’exploration sur le futur des villes. Rencontre avec Tomas Diez, fondateur de IAAC et du Fab Lab Barcelone, et instigateur du programme Fab City. Bonjour Tomas, peux-tu résumer rapidement ton parcours, et comment est née la Fab City ?

Tomas Diez. Je suis urbaniste et originaire du Venezuela. Faire carrière à IAAC (Institute for Advanced Architecture of Catalonia). Si on résume, la Fab City c’est un peu le mariage entre fabrication numérique, ville durable et intelligente, et économie circulaire non? T.D. Les entreprises génèrent de la valeur sociétale et pas uniquement du profit.

T.D. T.D. Ergonomie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ergonomie

L’ergonomie est « l'étude scientifique de la relation entre l'homme et ses moyens, méthodes et milieux de travail[1] » et l'application de ces connaissances à la conception de systèmes « qui puissent être utilisés avec le maximum de confort, de sécurité et d'efficacité par le plus grand nombre[2]. »

Process

Design Thinking. Co-conception. Home. La fabrication des diaphragmes de l'Institut du Monde Arabe. Familles de plastiques et usages. Ces matériaux qui se métamorphosent. C'est encore assez incroyable et pourtant, bientôt... les rideaux de nos maisons se transformeront en chauffage, les murs intégreront des fonctions d'éclairage et de transferts thermiques, les sols seront autonettoyants, les vitres s'opacifieront à la demande, les luminaires auront des effets chromothérapiques et les canapés se mouleront à la morphologie de leur utilisateur.

Ces matériaux qui se métamorphosent

Bref, les matériaux, qu'il s'agisse de béton, de textile, de verre, de polymère... seront devenus « intelligents ». Sensibles à la lumière, à la chaleur, au courant électrique, à la manipulation, ils iront bien au-delà de leurs fonctions primaires, agissant et réagissant par une transformation de leurs propriétés physiques, tels un organisme vivant ou presque.

Place à l'avenir « Un pur fantasme », diront d'emblée certains esprits pragmatiques. « Pas du tout ! Applications pratiques Matières mutantes Plus de 70 techniques et/ou procédés étaient ainsi présentés par grandes catégories. Thermosensibles. Principesinnovation. Ultra léger mais très solide - 21 novembre 2011. Cette photo illustre à merveille l’extrême légèreté d’un nouveau matériau métallique mis au point par des chercheurs américains.

Ultra léger mais très solide - 21 novembre 2011

Avec une densité de seulement 0,9 milligramme par centimètre cube, cette "gaufrette" est environ 100 fois plus légère que la mousse de polystyrène (Styrofoam). Et elle n'écrase pas le fragile dent-de-lion, ou pissenlit. (Image : HRL Laboratories, LLC/Photo by Dan Little) La particularité de ce matériau est d’être très résistant, contrairement à d’autres matériaux de très faible densité. Il a d’excellentes propriétés mécaniques : il peut être compressé à plus de 50% et retrouver sa forme initiale (voir la vidéo ci-dessous). Sa capacité à absorber l’énergie est comparable à celle des élastomères, qui supportent de très importantes déformations sans se rompre, expliquent les chercheurs, qui publient leurs travaux dans la revue Science (18 novembre 2011). Le secret de ce matériau réside dans sa structure, qui ne doit rien au hasard.