background preloader

Biologie et éthique

Facebook Twitter

La greffe de visage a maintenant fait ses preuves. INFOGRAPHIE - Une trentaine d'opérations de ce type ont déjà été réalisées dansde nombreux pays.

La greffe de visage a maintenant fait ses preuves

Il y a neuf ans, Isabelle Dinoire, une femme de 38 ans défigurée après avoir été mordue par son labrador, entrait dans l'histoire de la médecine en devenant la première receveuse au monde d'une greffe de visage, au CHU d'Amiens. Depuis, près d'une trentaine d'adultes ont subi ce type d'opération, dont un tiers en France. Le recul grandissant sur cette chirurgie spectaculaire, considérée il n'y a pas si longtemps comme relevant de la science-fiction, a conduit l'un des rares chirurgiens à l'avoir tentée, l'Espagnol Eduardo Rodriguez, à dresser un bilan de cette transplantation encore expérimentale, qui a brisé l'un des ultimes tabous de la médecine moderne.

À la première mondiale réalisée par l'équipe du Pr Bernard Devauchelle, le 27 novembre 2005, ont succédé au moins 27 opérations recensées par l'auteur, en France, aux États-Unis, en Espagne, en Belgique, en Pologne, en Chine et en Turquie. Prothèses : la loi de la jungle. Le scandale des implants PIP a levé le voile sur certaines pratiques.

Prothèses : la loi de la jungle

Enquête sur un monde où les contrôles sont quasi inexistants et la pression de l'industrie très forte. Selon nos informations, les implants mammaires de PIP ne seraient que la face émergée de l'iceberg dans le monde des «dispositifs médicaux», appellation qui regroupe tous les produits de type prothèses, pacemaker, ou respirateurs artificiels. «Dans ce domaine, il y a des bombes un peu partout, confie un expert sanitaire reconnu.

Et pas seulement en chirurgie esthétique!» , explique un autre. » L'exemple des valves cardiaques percutanées En provenance de l'ile Maurice ou de Chine À cela, plusieurs explications. Et ce marquage ne signifie pas que le produit a été fabriqué en Europe, ce dernier peut avoir un label CE et venir de l'île Maurice, d'Inde ou de Chine. Des essais sur des cochons. Jouer à débattre sur l’humain augmenté. Nous sommes en 2057, DataVizion qui est le plus grand groupe présent sur le marché des augmentations, présente son nouveau produit : les implants oculaires DataViz.

Jouer à débattre sur l’humain augmenté

Nous allons écouter le discours de sa PDG, Claire Delage : “J’ai rêvé d’un monde où les hommes seraient en bonne santé. J’ai rêvé d’un monde où les mal voyants retrouveraient la vue. J’ai rêvé d’un monde où les malades atteints d’Alzheimer retrouveraient la mémoire. Ce monde nous l’avons tous imaginé mais tout cela ne restait qu’un rêve.

En fait nous sommes en 2015, à la médiathèque Crimée dans le 19ème à Paris et c’est une élève de seconde du lycée Bergson qui lit le texte de la conférence de presse de DataVizion. Un élève lit donc l’argumentaire de la pétition contenu dans le dossier fourni dans le jeu “Jouer à débattre”, proposé par l’association L’Arbre des Connaissances, et trois groupes d’une dizaine d’élèves sont constitués : les avocats de la défense, les avocats de l’accusation et les membres du jury. J'aime : JO 2016 : Caster Semenya et ces championnes trop « testostéronées » Elle n’aime pas trop parler, encore moins s’exposer.

JO 2016 : Caster Semenya et ces championnes trop « testostéronées »

Elle est pourtant, incontestablement, l’une des stars des Jeux de Rio. Victorieuse du 800 m samedi 20 août en fin de soirée, sur la piste du stade Engenhao, Caster Semenya a remporté le premier or olympique de sa carrière. Même dans une épreuve traditionnellement tactique, la marge de la Sud-Africaine sur la concurrence était trop importante pour que l’on envisage une autre issue. A 25 ans, voici donc venu le temps de la consécration pour celle qui porta le drapeau de son pays lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux de Londres, en 2012.

Il y a quatre ans, Semenya avait été privée d’or par Mariya Savinova. Le mythe de l'humain augmenté : les technos qui le transforment en réalité concrète. Par Julien Bergounhoux publié le à 06h00 , mise à jour le 06/12/2014 à 14h23 Les avancées technologiques dans les domaines de la bionique et de la génétique se succèdent à un rythme toujours plus élevé.

Le mythe de l'humain augmenté : les technos qui le transforment en réalité concrète

Récemment, des grands noms se sont exprimés aux Etats-Unis pour avouer leurs craintes face à la montée en puissance de l'intelligence artificielle. Google, au sein de son labo Google X, travaille ouvertement sur des innovations permettant à terme de rendre les êtres humains immortels, suscitant des réactions très diverses. Quoiqu'il en soit, la réalité est en train de rattraper la science-fiction qui avait imaginé des êtres vivants mi-homme mi-robot. Un peu partout sur la planète des recherches sont faites pour développer un "humain augmenté". Industrie & Technologies vous propose, dans ce dossier, de plonger dans les découvertes récentes autour de l'humain augmenté et de ses applications.

Les domaines de la bionique et de la cybernétique ont depuis toujours enflammé les imaginations.