background preloader

FESTIVAL LES MULTIPISTES

Facebook Twitter

Le dossier pédagogique. Le carnet du spectateur : L' homme Canon. Rémi Luchez. À la fois gentil kamikaze de l’équilibre instable et drôle d’oiseau ébouriffé, le circassien Rémi Luchez nous propulse dans des situations périlleuses et cocasses, défiant avec humour les lois de la gravité.

Rémi Luchez

Lauréat du Prix Jeunes Talents Cirque Europe avec le spectacle Miettes en 2009, ce funambule virtuose tend un fil entre les plus improbables émotions, balançant entre poésie, jubilation et frisson. Cécile Léna. JAUGE TRÈS RÉDUITE : réservation obligatoire et informations au 09 71 00 5678 ou billetterie@tandem.emailLes horaires donnés plus bas ne sont qu'indicatifs.

Cécile Léna

À travers un dispositif immersif de scénographies miniatures, Cécile Léna nous embarque dans l’histoire romanesque d’un boxeur et d’une trapéziste, amoureux et intrépides. Attention jauge (très) limitée : pour un à trois spectateurs à la fois. Yoann Bourgeois. Passé maître dans l’art du déséquilibre et de la chute, formes sublimées du lâcher-prise, l’acrobate poète Yoann Bourgeois se lance à corps perdu dans un solo vertigineux où, en funambule de la parole, il confronte l’impossibilité de dire certaines choses à la nécessité vitale de s’exprimer malgré tout.

Yoann Bourgeois

Après avoir, à plusieurs reprises, enthousiasmé les spectateurs du TANDEM avec de grandes formes chorales telles que Scala ou Celui qui tombe, réunissant au plateau de nombreux danseurs et circassiens, Yoann Bourgeois revient à la forme solo pour notre plus grand plaisir. Fragan Gehlker . Viivi Roiha . Anna Tauber . Pierre Déaux. D’abord Pierre Déaux, funambule, puis Fragan Gehlker et Viivi Roiha, suspendus à une grande hauteur audessus du vide ; ils renouvellent la pratique de leurs agrès spectaculaires pour mieux nous parler d’amour et de solidarité.

Fragan Gehlker . Viivi Roiha . Anna Tauber . Pierre Déaux

Tout au long de cette soirée, venez partager le grand frisson du vide. D’abord avec Pierre Déaux, funambule, pour qui théâtre et cirque sont intimement liés. Il est diplômé à la fois du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique et du Centre National des Arts du Cirque. C'est un moment au rythme du fil, lent, calme, qui permet de prendre le temps de redécouvrir ce qui nous entoure avec un regard neuf.

Dans une deuxième partie de soirée, Fragan Gehlker (accueilli en 2013, à l’Hippodrome) et Viivi Roiha, enlacés au moyen d’une simple corde, à dix mètres de hauteur, se livrent à un impressionnant duo. Johann Le Guillerm. Retour de l’inclassable artiste chercheur Johann Le Guillerm avec Terces, troisième volet issu d’Attraction, vaste laboratoire circassien qui vise autant l’exploit que la compréhension du monde.

Johann Le Guillerm

Boris Gibé. Interrogeant notre perception du monde et le rapport du mouvement à l’espace, la compagnie Les Choses de rien de Boris Gibé mêle techniques acrobatiques et écriture poétique dans un spectacle inédit qui pousse le corps à ses limites physiques.

Boris Gibé

L’Absolu, le mot n’est pas trop fort. Ce spectacle a tout d’extraordinaire à commencer par l’objet, ce « Silo », dans lequel il se déroule et le temps qu’il a fallu pour l’élaborer, avec toute une équipe. Énorme chapiteau de métal de quatre étages, où le public loge sur les marches de deux escaliers vertigineux, le Silo est un puits aux images, un véritable gouffre au bord duquel le spectateur éprouve une certaine déformation de ses propres perceptions, interrogeant l’être, le vide, l’infini.

Boris Gibé, poète autant que chercheur et incroyable interprète de cette aventure artistique, s’est abreuvé des écrits existentialistes d’Andreï Tarkovski. Les fondamentaux du cirque. Quelques spécificités liées au cirque contemporain. Les artistes écrivent, expérimentent, font des choix, le geste devient poésie au service d’un propos.

Quelques spécificités liées au cirque contemporain

Il n’en perd pas pour autant ses spécificités de toujours : l’artiste y est pour lui-même et ne joue aucun personnage, le cercle, ‒ même si beaucoup d’artistes ne jouent plus en piste ‒, impose encore son propre mouvement, les lois de l’attraction et les équilibres sont constitutifs de son imaginaire. Et le risque réel ou sublimé reste une puissante constance. Pour le trampoliniste Mathurin Bolze, fondateur de la compagnie MPTA1, au sein de laquelle il met en scène ses propres spectacles, « on peut penser que le risque est devenu moins physique, pourtant j’ai le sentiment que quand un acrobate ne fait pas tout ce qu'il peut quand il peut, quelque chose sonne faux.

Le risque c’est la performance et elle est liée à l'adaptabilité de l'individu. Faire des acrobaties lorsqu'on est unijambiste ou bien coudre avec les pieds pour quelqu'un qui n'a pas de mains peut être un exploit. Oeuvres picturales. Poèmes sur le cirque. Guillaume APOLLINAIRE : Saltimbanques - Août 2009 Alcools, 1913 ARAGON : Acrobate - Septembre 2010 Feu de joie, 1920 Charles BAUDELAIRE : Le vieux saltimbanque - Juillet 2009 Le spleen de Paris, 1862 Rodolphe BURGER, Olivier CADIOT : Cheval-Mouvement - Octobre 2009 Texte d’Olivier Cadiot (1993), interprétation de Rodolphe Burger.

Poèmes sur le cirque

Bande-annonce du film Freaks.

Les lithographies de Fernand Léger