background preloader

Objets

Facebook Twitter

Bilan sur l’utilisation de la tablette à l’école primaire : un an après… Après plus d’un an d’utilisation de la tablette en classe, je pense qu’il est intéressant d’en dresser le bilan. Utilisation par l’enseignant Je me rends compte encore aujourd’hui que la tablette et ses usages sont en constante évolution. Les développeurs font preuve d’une ingéniosité sans limite et trouvent chaque semaine de nouvelles idées pour simplifier la vie et l’utilisation du numérique. Ceci met donc l’enseignant qui s’intéresse à ce support en position d’apprenant perpétuel (n’est-ce pas la position que nous devrions tous adopter ?) Vis-à-vis de l’outil. Et j’aurais du mal à le cacher : j’adore ça. L’utilisation de la tablette et les réflexions qu’elle engendre sont des plus stimulantes.

Au-delà de ça, s’il y a 10 ans on m’avait dit qu’un bout de verre et d’alu plus fin qu’un cahier pourrait contenir tout mon travail, me servir à aller sur internet, me mettre en communication avec de nombreux collègues et j’en passe… Je n’y aurais jamais cru. Utilisation par des élèves : Like this: Plus de 100 apps pour vos classes. La tablette numérique est une source quasi inépuisable d'outils et de ressources pour l'éducation. Le magasin d'applications Google Play comporte aujourd'hui des centaines de milliers d'applications. Toutefois la sélection des apps les plus appropriées pour nos activités en classe n'est pas toujours facile, surtout si l'on recherche des applications en français. Aussi, Eti-Education vous propose ici une sélection de quelques apps Android qui nous ont semblé mériter l'attention des enseignants. Cette sélection, régulièrement enrichie, est cependant faite sans autre engagement de notre part que celui de faire apercevoir l'étendue des possibilités des tablettes et ce d'autant plus que toutes ces apps évoluent constamment et peuvent donc avoir changé entre le moment où nous les avons examinées et celui où vous les testerez.

. * Signale une interface en anglais mais tous les menus sont avec des icônes donc non problématique pour un usage avec des élèves francophones. Usages des tablettes numériques à l’école maternelle. Alicia Vantourourt, professeure des écoles et directrice de l’école le Petit Prince à Étampes (91), expérimente l’usage pédagogique des tablettes tactiles à l’école maternelle. Depuis janvier 2013, l’école maternelle le Petit Prince à Étampes participe à une expérimentation menée conjointement avec le CDDP 91 et le groupe TUIC [1] de la DSDEN [2] . Elle consiste à tester des tablettes numériques dans des classes de grande section et de petite section de la maternelle. La première partie de l’expérimentation a été possible grâce au prêt de 16 iPad Apple par l’intermédiaire de son revendeur France Systèmes.

Elle se poursuivra avec 7 autres tablettes prêtées par le groupe des professeurs ressource en informatique de la DSDEN. Ce dispositif permet à la collectivité locale d’envisager un autre type d’équipement pour les écoles maternelles. Très rapidement, les tablettes se sont avérées extrêmement utiles et simples d’utilisation. Deux Axes pour apprendre : Les avantages. Une tablette Bic destinée aux écoles primaires. 01net. le 04/10/12 à 12h08 Destinée à l’enseignement du premier degré, l'ardoise numérique de Bic est pourvue d'un stylet et d'un logiciel pédagogique dédié intégré, conçu par le spécialiste du stylo à bille.

Cette solution, baptisée Bic Education, apporte aux enseignants la possibilité de créer leurs propres contenus, de pouvoir suivre individuellement les enfants et de mesurer leurs progrès. Cette présentation a été effectuée conjointement avec Intel. « Le lancement de la solution s’inscrit pleinement dans cette démarche en adoptant une approche alliant écriture et numérique pour favoriser un enseignement personnalisé, créatif et interactif », a déclaré Stéphane Negre, président directeur général d'Intel France. Commercialisée à partir de ce mois d'octobre 2012, la solution se destine à l'équipement d'une classe et inclut 30 ardoises numériques ainsi que leur station de rechargement. La tablette, reine de l'école de demain ? La classe d'Emma McCluskey ressemble à n'importe quelle classe de primaire avec les murs décorés par les travaux des élèves. À la seule différence que les élèves ne sont pas, crayons à la main, penchés sur cahiers et manuels scolaires, mais sur des tablettes numériques.

Emma est institutrice à la British School of Paris (BSP), une école internationale privée dans la banlieue ouest chic de Paris qui a décidé de restructurer l'enseignement autour des nouvelles technologies, une expérience pionnière en Europe. Chaque élève, qu'il ait 4 ou 18 ans, et chaque enseignant se sont vu remettre une tablette au début de l'année scolaire. Tout le monde n'était pas convaincu. Gain de temps "Lorsqu'ils ont quelque chose à faire sur leur tablette, ils sont impatients de démarrer.

Comme la plupart des écoles européennes, la BSP évoluait déjà dans un environnement numérique, avec de ressources de plus en plus tirées de l'Internet. Économie en encre et en papier. 7 raisons pour ne pas utiliser les tablettes dans l'éducation. Une récente passe d’armes sur le bien fondé d’offrir des iPad à des collégiens en Corrèze avait fait couler beaucoup d’encre dans les commentaires du Framablog. Nous récidivons aujourd’hui en laissant de côté les arguments du libre pour se concentrer uniquement sur la pertinence de la tablette en milieu scolaire. Trop cool pour l’école : 7 raisons pour lesquelles les tablettes ne devraient PAS être utilisées dans l’enseignement Too cool for school: 7 reasons why tablets should NOT be used in education Donald Clark - 24 février - Blog perso(Traduction : Moosh, Max, DansLeRuSH, CedricA, Sphinx, Mila Saint Anne, Catalaburro, VifArgent, goofy, @paul_playe, Miles, Alpha + anonymes) Est-ce que les élèves en achètent ?

NON J’écris ceci sur un netbook. Est-ce que les étudiants en achètent ? Que ce soit à l’école, au lycée ou à l’université, il semble que les jeunes préfèrent les ordinateurs, que ce soit pour prendre des notes, écrire des devoirs ou autres choses. Et puis il y a l’entreprise. 1. 2. WapEduc: Révisions et Cours gratuits sur mobile, College, Lycee, BTS. HomeOS : la maison vue comme une entité par Microsoft.

Lorsque l’on parle du concept de maison intelligente, on se réfère à la capacité des équipements à communiquer entre eux. Le thème touche grandement à la domotique, mais pas seulement, puisqu’il concerne également tous les appareils de type Hi-Fi, l’informatique et plus généralement tous les appareils électriques (jusqu’aux ampoules). Microsoft a publié tout récemment un papier blanc sur un projet intitulé HomeOS et qui tente d’expliquer pourquoi une maison a besoin d’un système d’exploitation. Le papier blanc n’inclut que peu de détails techniques et rassemble essentiellement des constatations et des réflexions sur le thème de la maison intelligente.

Ainsi, pour qu’un système d’exploitation domestique soit désirable et efficace, il doit déjà gérer la notion de temps, pour bloquer par exemple le fonctionnement d’un ou plusieurs appareils en fonction d’une plage horaire, ou déclencher un équipement à une heure donnée. Côté technique, nous en sommes encore aux balbutiements. Internet des objets.