background preloader

Malaise

Facebook Twitter

Ce que sait la main. 1 Ce que sait la main.

Ce que sait la main

La culture de l’artisanat est une traduction de l’anglais de l’ouvrage The Cr (...) 1L’ouvrage de Richard Sennett, Ce que sait la main. Rénovation du bureau de Mathieu Gallet : consternant et inquiétant. Des Nouvelles de Radio France... 11141291_1572762396311959_1149635354483698568_o.jpg (JPEG Image, 679 × 960 pixels)

Social nationalisme

Antidélation : site des collectifs locaux et du CNU. SPECIAL REPORT: Homeless In Silicon Valley. Silicon Chasm. Turning corners, we drove past other fancy and half-hidden real estate owned by other Silicon Valley grandees; Sheryl Sandberg, the COO of Facebook, and her husband David Goldberg, the CEO of SurveyMonkey, have a 7,200-square-foot house somewhere in the hedge maze.

Silicon Chasm

Before there was such a thing as Silicon Valley—that is to say, 40 years ago—Atherton was an affluent bedroom town for white-shoe law-firm partners and Old Economy executives who liked to ride the Southern Pacific Peninsula to their jobs in San Francisco, imitating their East Coast counterparts who rolled on the Hartford-New Haven line from the Southern Connecticut Gold Coast into Manhattan. That was before today’s hiding-the-house custom, and the executives’ front lawns surged out like green carpets to Atherton Avenue and its side streets. Las Lomitas is technically a public school, although its main support comes from a lavish parent-funded foundation that last year alone raised $2.8 million. That’s par for the course. Sourde bataille pour le temps, Mona Chollet. Economiste et romancier, l’Espagnol Fernando Trías de Bes sait bien que les gens ont aussi peu de temps pour lire qu’il en a pour écrire.

Sourde bataille pour le temps, Mona Chollet

Il a donc publié il y a quelques années un récit qui a le bon goût d’être à la fois court et truffé d’abréviations.

Le Politique Institutionnel

Vote FN des ouvriers : Jean-Luc Mélenchon se trompe. Invité de la matinale de France Inter mardi 30 avril, Jean-Luc Mélenchon a interpellé le présentateur de l’émission, Patrick Cohen, sur l’attention – démesurée selon lui, portée par les médias au vote frontiste des ouvriers.

Vote FN des ouvriers : Jean-Luc Mélenchon se trompe

Ce qu'il a dit : "La première chose que vous [les journalistes] trouvez à faire c’est de citer les ouvriers, combien y-a-t-il de patrons et proportionnellement combien cela représente par rapport au total du patronat ? Combien y-a-t-il de classes supérieures proportionnellement qui votent Marine Le Pen, les gens qui gagnent plus de 10 000 euros ? " Pourquoi il a tort : Selon des études récentes, mais aussi les sondages de sortie des urnes du premier tour de la présidentielle, les ouvriers qui votent sont plus nombreux à voter Front national que les classes supérieures ou les "patrons".

En 2013, Marine Le Pen séduit surtout les classes les plus pauvres. Le coût de la lâcheté est bien supérieur à celui du courage. How to Be More Empathetic. “Fellow-feeling. . .is the most important factor in producing a healthy political and social life.

How to Be More Empathetic

Neither our national nor our local civic life can be what it should be unless it is marked by the fellow-feeling, the mutual kindness, the mutual respect, the sense of common duties and common interests, which arise when men take the trouble to understand one another, and to associate together for a common object. Burning-out : à qui la faute ? - Idées. L’expression « burning-out » est née dans le monde des psychiatres et psychologues spécialisés dans le traitement des toxicomanes.

Burning-out : à qui la faute ? - Idées

Elle désignait alors l’état d’hébétude dans lequel peut parvenir un grand drogué en phase terminale – lorsqu’il ne reste plus rien à « brûler » de son psychisme, que son esprit a été dévasté par la drogue. Ces dernières années, elle en est venue à désigner une forme d’épuisement psychique attribuée à un autre excès – l’excès de travail. C'est la maladie des workaholics. Une lecture politique des risques psycho-sociaux. Une lecture politique des risques psycho-sociaux.

Une lecture politique des risques psycho-sociaux

Eval ugict.

Travailler tue

Lire Alain Ehrenberg : une tâche impossible ? L'autonomie, nouvelle règle sociale. Entretien avec Alain Ehrenberg. Rester à sa place ou s’émanciper ? Recensé : Jacques Rancière, Et tant pis pour les gens fatigués, Entretiens.

Rester à sa place ou s’émanciper ?

Paris, Editions Amsterdam, 2009, 700 pages, ISBN : 978-2-35480-056-7. Jacques Rancière a rédigé une vingtaine d’ouvrages sur des sujets apparemment divers comme le cinéma, la littérature, l’image, et la philosophie politique. En réalité, le fil conducteur de l’ensemble est « plus que la politique ou l’art, la façon dont sont tracées et retracées les frontières désignant certaines pratiques comme artistiques ou politiques ». Cette dernière publication vient renforcer ces liens ainsi que l’édifice construit au fil du temps. Les lecteurs assidus des travaux de Rancière seront d’ailleurs heureux de rencontrer dans cette épaisse publication toutes les thèses développées par lui. L’agencement proposé accentue deux certitudes.

Cet agencement est également gouverné par le titre proposé. Jean FURTOS à propos de la souffrance psycho-sociale - ASAIS - Accueil, Soutien et Accompagnement vers l'Insertion Sociale. Les effets cliniques de la souffrance psychique d’origine sociale (Mental’idées n°11 - 09/2007 - L.B.F.S.M.)

Jean FURTOS à propos de la souffrance psycho-sociale - ASAIS - Accueil, Soutien et Accompagnement vers l'Insertion Sociale

Jean FURTOS Psychiatre des hôpitaux Directeur scientifique de l’Observatoire National des Pratiques en Santé Mentale (Onsmp - Orspere) Un syndrome de la précarité. Recensé : Jean Furtos, De la précarité à l’auto-exclusion, Editions Rue d’Ulm, collection « La rue ?

Un syndrome de la précarité

Parlons-en ! », 2009. 58 p., 50 g., 5 euros. Jean Furtos : "Cadres et SDF sont atteints de la même pathologie" / Souffrance au Travail / Les dossiers Lyoncapitale / Autre contenu / Journal. TF1 : Copé pour supprimer l’aide médicale d’Etat aux sans-papiers. Persée : Portail de revues en sciences humaines et sociales.

Alain Ehrenberg - La société du malaise - 2010. Alain Ehrenberg: «Le concept d'autonomie unit les Américains et divise les Français» Les Matins de France Culture - Alain Ehrenberg. Note de lecture : Alain Ehrenberg, La société du malaise. Société du malaise ou malaise dans la société ? Ce texte est une réponse au compte rendu de Robert Castel sur le livre d’Alain Ehrenberg (La Société du malaise, Odile Jacob, 2010), paru sous le titre « L’autonomie, aspiration ou condition ? », La Vie des Idées, 26 mars 2010. Je suis plus qu’un autre sensible aux compliments que me décerne Robert Castel.

Cependant l’étendue et le caractère systématique du contresens qu’il semble faire sur mon travail me poussent à tenter de construire avec lui une controverse que j’espère éclairante. Car c’est un contresens que tout le monde peut faire, et je le crains, fera [1], tellement, en France, les rôles sont distribués d’avance, et les habitudes de pensée enracinées dans les routines dès que l’on parle d’« individualisme », de « souffrance psychique », etc. L’autonomie, aspiration ou condition ? Recensé : Alain Ehrenberg, La Société du malaise, Odile Jacob, Paris, 2010. 439 p., 23, 90€. Qu’est-ce que le non-recours aux droits sociaux ?

Le psychisme dans la civilisation. La publication d’un ensemble de textes de Norbert Elias témoigne du dialogue que le sociologue allemand n’a cessé d’entretenir avec la psychanalyse. Face à la thèse du « malaise dans la civilisation », Elias s’attache à la dimension affective des valeurs pour penser les relations entre culture et personnalité. Sa thèse néglige cependant l’économie morale prônée par l’anthropologie. Recensé : Norbert Elias, Au delà de Freud. Sociologie, psychologie, psychanalyse, La Découverte, 2010, 213 p., 20, 90 €. L’œuvre singulière de Norbert Elias (1897-1990) porte la marque des grandes entreprises classiques des sciences sociales animées par une seule ambition théorique : rendre intelligible les enjeux collectifs et les troubles individuels dans un siècle bouleversé par l’histoire [1]. France Culture - (ré)écouter.