background preloader

Alain Supiot

Facebook Twitter

Vers la fin de l’histoire de la statistique. Recensé : Alain Supiot, La Gouvernance par les nombres, Cours au Collège de France 2012-2014, Fayard, Poids et mesures du monde, 2015. 512 p., 22 €.

Vers la fin de l’histoire de la statistique

Pour Alain Supiot, le droit remplit une fonction anthropologique, niée par la réduction de l’être humain à une unité de compte manipulable par le calcul. La civilisation occidentale s’est émancipée de ses fondements religieux pour faire du Droit le lieu d’institution des valeurs de justice qui ordonnent le devoir-être des sociétés.

L’individu est assuré de sa personnalité juridique et de son autonomie pratique par l’institution légale de ces valeurs transcendantes. L’État moderne est l’instance hétéronome qui s’impose comme « Tiers garant des identités ». Cette instance règle la vie des contrats civils, domaine privilégié de la quantité et du calcul. Le développement de la statistique publique a partie liée avec les besoins d’administration des États-nations. Loi et nombre : proie et prédateur ? L’hégémonie illusoire du Nombre. « Remettons le travail au centre de la réflexion et du droit du travail » Le contrat de travail et les paradoxes de la précarité - Mark Freedland.

Présentation de la conférence Durant ces dernières décennies et de façon accélérée depuis 10 ans, le droit et la pratique du contrat de travail au Royaume-Uni sont passés d’un état solide, dans lequel la stabilité contractuelle était la norme, à un entrelacs de formes précaires de relations de travail.

Collège de France - 09 mars 2016 17:00 – gilles_horvilleur

Cette descente dans la précarité nous place devant plusieurs paradoxes juridiques et pratiques.

Le contrat de travail et les paradoxes de la précarité - Mark Freedland

Le plus manifeste est peut-être la place centrale acquise par le dénommé « contrat zéro heures » - figure paradoxale puisque, dans beaucoup de ses formes, ce type d’emploi ne remplit pas les conditions de qualification d’un contrat de travail. Un autre exemple est la suppression d’un âge légal de la retraite au nom de la lutte contre les discriminations ; sous l’apparence d’une sécurisation de l’emploi des travailleurs les plus âgés, nous montrerons que cette mesure a en réalité pour effet de rendre cet emploi plus précaire que jamais, et de saper la notion même d’emploi permanent. Il faut toujours taper sur les mêmes. Billet invité.

LE MONDE | 14.10.2014 à 14h28 • Mis à jour le 14.10.2014 à 17h20 | En savoir plus sur – gilles_horvilleur

Version longue de la tribune publiée dans Le Monde Bayrou s’est récemment livré sur les plateaux de France 2 à un numéro de cabaret qui n’honore pas le débat politique.

Il faut toujours taper sur les mêmes

Pour illustrer le fait que, selon lui, tous les malheurs de la France viennent de son incapacité à se réformer, il a d’abord sorti de son sac un mince opuscule présenté comme « le code du travail suisse ». Puis il en a sorti un gros volume présenté comme le code du travail français, qu’il a jeté rageusement sur la table sous les applaudissements d’un public conquis par cette démonstration de la vraie cause de nos malheurs.

Le pavé qu’il a exhibé était « le nouveau code du travail annoté » des éditions fiduciaires. Rendre aux mots leur sens serait un premier pas dans la restauration d’un débat public digne de ce nom. Partager. Grandeur et misère de l’État social. 1Monsieur le Premier Ministre, Monsieur l’Administrateur, Chers collègues, Mesdames et Messieurs, 2De 1612 à 1919, le droit n’a cessé d’être enseigné au Collège de France.

Grandeur et misère de l’État social

Après une interruption de soixante-dix ans, cet enseignement a repris avec la chaire de Droit international, occupée par René-Jean Dupuy, puis celle que Mireille Delmas-Marty a consacrée aux Études juridiques comparatives et à l’internationalisation du droit. C’est la poursuite de cette longue tradition que l’Assemblée des professeurs a décidé de me confier. Je ne saurais trop vous dire, mes chers collègues, ma gratitude pour la confiance que vous m’avez témoignée, en même temps que ma sourde inquiétude face à cette lourde responsabilité. « C’est au sommet de la montagne que commence l’ascension » me répète à l’oreille Khalil Gibran. 4Cette remarque en dit long sur la lucidité de Kafka quant aux limites des assurances sociales naissantes. 7Une métaphore ancienne représente la Justice comme la mère des lois.