Nutrition

Facebook Twitter
Troubles alimentaires : boulimie et anorexie

ANEB Québec :: J'ai besoin d'aide :: Les troubles alimentaires Les troubles alimentaires sont des désordres complexes, principalement caractérisés par des habitudes alimentaires anormales, une crainte intense de prendre du poids et une grande préoccupation par rapport à l’image corporelle. Ces troubles sont causés par des facteurs biologiques, psychologiques et sociaux. Même si l'anorexie et la boulimie sont deux syndromes distincts, ils présentent de nombreux symptômes communs et peuvent coexister chez une personne : environ 50 % des personnes ayant souffert d'anorexie ont ensuite adopté des comportements boulimiques. Non traités, les troubles alimentaires peuvent avoir de sérieuses conséquences physiques, psychologiques et sociales pouvant même conduire au décès. ANEB Québec :: J'ai besoin d'aide :: Les troubles alimentaires
injep alimentation
Institut national de prévention et d'éducation pour la santé 2012, 10e anniversaire Actualités Inpes Résultat de la recherche sur le site de l'INPES Résultat de la recherche sur le site de l'INPES
Actualités 2010 - Troisième Baromète santé nutrition : douze ans d'habitudes alimentaires passées au crible Actualités 2010 - Troisième Baromète santé nutrition : douze ans d'habitudes alimentaires passées au crible L’Inpes publie le Baromètre santé nutrition 2008, troisième vague d’une enquête téléphonique initiée en 1996 et menée également en 2002. Le contenu de l’assiette et du verre des Français, la composition de leurs repas, leurs connaissances et perceptions en matière d’alimentation et d’activité physique ont été analysés sur une période de douze ans. Les résultats laissent apparaître des évolutions : la connaissance des repères de consommation du Programme National Nutrition Santé (PNNS) a progressé favorablement, les Français grignotent moins mais mangent davantage de plats tout prêts, leur niveau d’activité physique reste insuffisant, ils déclarent plus qu’avant manger de façon équilibrée… Alimentation : représentations et principales tendances de consommation
Le programme National Nutrition Santé (PNNS) La mise en place d’une politique nutritionnelle est apparue, au cours des dernières années, comme une priorité de santé publique. Le rôle joué par la nutrition comme facteur de protection ou de risque des pathologies les plus répandues en France est de mieux en mieux compris, qu’il s’agisse du cancer, des maladies cardiovasculaires de l’obésité, de l’ostéoporose ou du diabète de type 2. L’amélioration de l’état nutritionnel de la population constitue, en ce début de 21è siècle, un enjeu majeur pour les politiques de santé publique menées en France, en Europe et dans le monde. Une nutrition satisfaisante est un facteur de protection de la santé. Les avancées de la recherche ont précisé le rôle que jouent l’inadéquation des apports nutritionnels et l’insuffisance d’activité physique dans le déterminisme de nombreux cancers et maladies cardio-vasculaires, qui représentent plus de 55 % des 550 000 décès annuels en France. INPES - Nutrition

INPES - Nutrition

DRAAF Rhône-Alpes

DRAAF Rhône-Alpes Semaine N°1 publié le vendredi 3 janvier 2014 Semaine N° 52 publié le vendredi 27 décembre 2013 Résultats de l’enquête Prairies 2013 en Rhône-Alpes publié le jeudi 26 décembre 2013

Manger Bouger

Manger Bouger Merci de votre visite sur www.mangerbouger.fr. Votre opinion est importante pour nous. En prenant quelques minutes pour compléter le questionnaire, vous nous permettrez de mieux répondre à vos attentes et d’améliorer le site www.mangerbouger.fr.
Le 10 décembre 2013, l'autorité européenne de sécurité des aliments a publié son évaluation complète des risques liés à l'édulcorant pauvre en calories, l'aspartame, et a conclu que l'aspartame et ses produits de dégradation étaient sûrs pour la consommation humaine, aux niveaux actuels d'exposition. Afin d'estimer le risque, l'EFSA a effectué une revue complète de la littérature scientifique disponible sur l'aspartame et ses produits de dégradation, fournie par des études menées tant chez l'animal que chez l'homme. L'EFSA a confirmé la dose journalière acceptable (DJA) actuelle de 40mf/kg de poids corporel, pour la population en général. Chez les femmes enceintes, le panel a montré qu'il n'y avait pas de risque pour le développement du fœtus en l'exposant à la phénylalanine, dérivé de l'aspartame, à une dose journalière acceptable actuelle. "Cet avis représente l'une des évaluations les plus exhaustives des risques liés à l'aspartame jamais entreprise. Le Conseil Européen de l'Information sur l'Alimentation (EUFIC) : Votre guide en matière de sécurité & qualité alimentaires ainsi qu’en santé & nutrition pour une alimentation équilibrée et un style de vie sain.

Le Conseil Européen de l'Information sur l'Alimentation (EUFIC) : Votre guide en matière de sécurité & qualité alimentaires ainsi qu’en santé & nutrition pour une alimentation équilibrée et un style de vie sain.

Portail Santé Jeunes - Nutrition Mentions légales Informations éditeurs : Le site www.portailsantejeunes est géré par l’Inpes. Directrice de la publication : Thanh LE LUONG Institut National de Prévention et d’Education à la Santé 42, boulevard de la Libération 93203 Saint-Denis Cedex Téléphone : 01 49 33 22 22 Télécopie : 01 49 33 33 90 Site Internet : www.inpes.sante.fr La conception éditoriale, le suivi, la maintenance technique et les mises à jour du site sont assurées par le webmestre webmaster@inpes.sante.fr Hébergement : L’hébergement de ce site est assuré par la société CLARANET. Portail Santé Jeunes - Nutrition