background preloader

Aux Etats-Unis

Facebook Twitter

1865 à 1950. A) La fin de l'esclavage aux États-Unis On estime à environ 200 à 400 millions, le nombre d'Africains (morts ou déportés) vers l'Amérique pour servir d'esclaves.

1865 à 1950

Lors de la guerre de Sécession, l'esclavage fut officiellement aboli le 1er janvier 1863 par le président Lincoln, mais il fallut attendre la fin de la guerre et la victoire du Nord pour que le 31 janvier 1865, le Congrès adopte le treizième amendement de la Constitution interdisant l'esclavage partout sur le sol des États-Unis d'Amérique d'après l'article Ier qui stipule : " Il n'existera dans les États-Unis, et dans toute localité soumise à leur juridiction, ni esclavage, ni servitude involontaire, si ce n'est à titre de peine d'un crime dont l'individu aurait été dûment déclaré couple ". Cette loi vient achever la proclamation d'émancipation des esclaves faîtes par Abraham Lincoln en 1862. En 1865, la fin de la guerre de Sécession aux États-Unis marque l'abolition de l'esclavage pour l'ensemble du pays.

1868 : Josiah Clark Nott et sa démonstration "scientifique" que des différences existent entre les peuples. Le combat noir américain jusqu'en 1960. En 1619, les premiers Noirs foulent le sol américain, débarqués d’un navire hollandais, pour travailler dans les plantations de Virginie aux côtés de serviteurs blancs venus d’Europe.

Le combat noir américain jusqu'en 1960

Pendant plusieurs décennies, et alors qu’ils commencent à affluer vers toutes les colonies américaines, leur statut n’est pas déterminé. Mais dès 1640, dans les constitutions du Maryland et de la Caroline, l’esclavage est attesté. Progressivement, des esclaves d’Afrique sont installés dans les colonies centrales et du nord, certains venant aussi des Antilles ou du Brésil. En 1700, l’esclavage est devenu une réalité pour les colonies du Sud qui possèdent des « codes noirs », privant les Noirs de leurs droits, et en faisant des esclaves à vie et héréditairement. Pendant le XVIIIème siècle, les arrivées d’esclaves sont massives, le besoin de main d’œuvre étant grandissant dans les champs de coton du Sud, fournisseurs des industries européennes.

Ségrégation raciale aux États-Unis. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ségrégation raciale aux États-Unis

Un Noir boit à un distributeur d'eau réservé aux « gens de couleur » à un terminal de tramway en 1939, à Oklahoma City. Histoire[modifier | modifier le code] Abolition de l'esclavage[modifier | modifier le code] L'esclavage est proscrit dans l'Empire britannique le 1er janvier 1838. Lors de la Révolution française, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 déclare l'égalité entre les hommes. Martin Luther King. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Martin Luther King

Vous lisez un « article de qualité ». Martin Luther King, Jr. Martin Luther King en 1964. Martin Luther King devient le plus jeune lauréat du prix Nobel de la paix en 1964 pour sa lutte non-violente contre la ségrégation raciale et pour la paix. Il commence alors une campagne contre la guerre du Viêt Nam et la pauvreté, qui prend fin en 1968 avec son assassinat officiellement attribué à James Earl Ray, dont la culpabilité et la participation à un complot sont toujours débattues.

Martin Luther King I have a dream (sous-titres français) Rosa Parks. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rosa Parks

Pour les articles homonymes, voir Parks. Biographie. Ku Klux Klan. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ku Klux Klan

Pour les articles homonymes, voir KKK. Ne doit pas être confondu avec Capirote. Une cérémonie du Ku Klux Klan, en 1922. Au XXIe siècle, elle est surtout une nébuleuse d'organisations plus ou moins formelles et structurées, légales ou clandestines, souvent rivales entre elles. Bien qu'elle demeure un symbole fort, elle n'en est pas moins concurrencée aujourd'hui par des organisations à l'image moins archaïque, comme les groupes néonazis, plus ouvertement révolutionnaires, ou les milices privées d'autodéfense, plus communautaires et communalistes. Le lynchage des Noirs aux USA entre le XIXe et le milieu du XXe s.

Une nouvelle vague de terreur s'abat sur le Sud dès la fin des années 50 pour contrer le Mouvement des droits civiques - 21 militants sont assassinés entre 1961 et 1965 sans qu'aucun Blanc soit condamné, note Leon Litwack.

Le lynchage des Noirs aux USA entre le XIXe et le milieu du XXe s.

La communauté blanche n'adhère plus à ces pratiques, mais elle s'empresse d'oublier. « Pour la majorité des Américains, les lynchages appartiennent presque à la littérature, explique l'antiquaire d'Atlanta James Allen, qui a depuis quinze ans rassemblé les documents photo de « Without Sanctuary ». Ce ne sont pas des choses qu'on étudie à l'école. J'ai d'ailleurs réalisé que les visiteurs ne font pas la différence entre le crime raciste et le lynchage, qui, lui, impliquait une complicité de toute la communauté. "Ces clichés sont ceux d'une Amérique obsédée par ses nègres, obsession partagée par les Noirs et les Blancs", juge pour sa part l'écrivain Hilton Als, collaborateur du New Yorker. Etats-Unis, Afrique du Sud : les traces tenaces de la ségrégation.

Commémorant ce week end la victoire sur l’apartheid en Afrique du Sud, Jakob Zuma et Barack Obama figurent deux Présidents Noirs de pays ayant longtemps connus un ordre juridique et spatial fondé sur la ségrégation raciale.

Etats-Unis, Afrique du Sud : les traces tenaces de la ségrégation.

Deux faits du passé proche rendent ce geste d’autant plus signifiant. D’une part, tout au long de la guerre froide, les USA ont soutenu le régime d’Apartheid en Afrique du sud. D’autre part, sur le territoire américain, la ségrégation raciale n’a été abolie que dans les années 1960. La ségrégation vient du latin segregare qui veut dire ‘mettre à part’. La ségrégation comme système politique et juridique sépare dans la sphère et l’espace publics les Blancs des Noirs. Une liste de films sur l'esclavage et la ségrégation raciale aux USA. Depuis l'accession d'Obama à la présidence des Etats-Unis, le cinéma américain a tendance à se réapproprier l'histoire de l'esclavage et de la ségrégation raciale. Voici une liste des films qui évoquent ces périodes. Certains réalisateurs non américains ont également traité ce sujet, comme Bertrand Tavernier (Dans la brume électrique), Lars von Trier (Manderlay), Fassbinder (Whity), ou encore Werner Herzog (Cobra Verde sur le commerce d'esclaves).

/block/list/vk_list_items? Id=1105215&from_url=/listes-de-films/esclavage-et-segregation-raciale-aux-etats-unis/1105215&gtm_page_category=listes+de+films&items_offset=0&items_limit=50&items_order=priority&items_filter=&items_search=