background preloader

Ressources Collège

Facebook Twitter

Collection publique destinée aux collègues de l'académie de Lille

EDUSCOL-Portail Allemand. EDUSCOL- Portail LV. Intégrer le numérique en classe de languesLe site de langues vivantes de l’académie de Paris a publié une page réactualisée référençant sites et logiciels pour intégrer le numérique en classe (Lire la suite >>)Exposition « Sorolla, un peintre espagnol à Paris »Le musée des impressionnismes de Giverny présente une exposition sur le peintre espagnol Joaquín Sorolla jusqu’au 6 novembre 2016. (Lire la suite >>)Un nouveau site dédié à l’enseignement de l’histoire-géographie en espagnolL’académie de Toulouse a publié un nouveau site consacré aux sections BachiBac, sections européennes et à l’OIB espagnol. (Lire la suite >>)Plickers, un outil numérique pour évaluer instantanément un groupe d’élèvesLe pôle numérique de l’académie de Créteil met en ligne 3 articles pour aider les enseignants à se servir de Plickers en classe.

EDUSCOL: déclinaisons culturelles

EDUSCOL: repères de progressivité. Autonomie (webpéda) L’autonomie de l’élève, « attracteur étrange » de l’Ecole l’autonomie chez l’enfant ?

Autonomie (webpéda)

Issu du grec « Auto-nomia », l’autonomie est la faculté d’agir par soi-même en se donnant sa propre loi. La notion est donc très proche de celle de la liberté et de la responsabilité puisque la personne autonome « s’autorise » à agir selon ses propres règles et donc, à conduire sa vie. C’est un concept très lourd de sens. A la manière de Spinoza : « Je fais ce que je veux, je veux ce que je suis, je suis ce que je fais » . Actuellement, les parents ont tendance à accorder trop d’autonomie, ou trop tôt, à leurs enfants : ils sont « parentifiés ».

S’instaure alors un véritable paradoxe : les élèves sont surinvestis en matière d’autonomie de la part de leurs parents, et dans un processus inverse, ceux-ci ne parviennent pas toujours à gérer ce surplus de responsabilités car ils restent enfants beaucoup plus longtemps que l’on ne l’imagine, on a pu parler alors d’adulescents !. Pour aller plus loin : Enseigner l'allemand en classe maternelle. Exemple de projet pédagogique : Production d'un livre de recettes à partir des contes Photo Alphonse Graser, 2005 Votre contact Marc Gonon L’enseignement des langues vivantes étrangères vit une mutation sans précédent.

Enseigner l'allemand en classe maternelle

Il s’agit de favoriser la mise en œuvre de tâches de communication langagière qui aient du sens et fassent de l’élève un acteur social au sein de la classe. (...) Par ailleurs, l’exigence européenne est de faire acquérir aux élèves de l’Union la maîtrise d’au moins deux langues vivantes étrangères pour favoriser leur mobilité géographique et mettre en oeuvre un plurilinguisme de fait.Fiche "Les langues vivantes de l'école au lycée", Bulletin de rentrée 2006-2007, Académie de Strasbourg. Voir le document dans son intégralité. Des étapes pour des démarches d'investigations scientifiques Consulter le document. Comptines: le corps. Ressources d'accompagnement.

Mettre en œuvre des programmes désormais curriculaires Les nouveaux programmes de l'école et du collège reposent sur une conception nouvelle : ce sont des programmes de cycle curriculaires.

Ressources d'accompagnement

Pour la première fois, ces programmes précisent les enjeux et les objectifs de formation de chaque cycle et mettent en évidence la contribution des différents enseignements à l'acquisition de chacun des cinq domaines de formation du nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Pour chaque enseignement, les programmes indiquent les niveaux de maîtrise attendus à la fin du cycle, les compétences et les connaissances à acquérir. Ils identifient également les repères de progressivité nécessaires pour organiser la formation des élèves durant les trois années de chaque cycle.

Les ressources éduscol proposent des pistes aux professeurs pour : Ces ressources constituent une aide pour la mise en œuvre des nouveaux programmes, dans le respect de la liberté pédagogique des enseignants. Interactions dans un groupe d’apprenants. Plusieurs stratégies peuvent animer un groupe d’apprenants et caractériser les interactions qui se vivent entre les différents participants. 4 organisations différentes sont présentées et caractérisées ici : collaboration, confrontation, compagnonnage et compétition.

Interactions dans un groupe d’apprenants

Après avoir étudié l’intérêt de chacune, on verra la pertinence de les associer. 1 – La collaboration La collaboration est pertinente dans le cadre d’une pédagogie par projets ou par problème, à condition que la tâche ne soit pas réalisable seul. Dans ce contexte, il ne suffit pas de dire aux apprenants « vous allez collaborer, débrouillez-vous ! De telles situations d’apprentissage permettent de travailler spécifiquement des compétences directement utilisables en contexte professionnel (communication, collaboration, écoute, …). L’outil du web qui correspond le mieux à cette organisation est historiquement le wiki, mais des outils plus récents de collaborations comme ceux proposés par framasoft (framapad, framindmap, etc…)

SOCLE

EVALUER. EPI. CODAGE. Passe ton permis web - Quizz AFPI.