background preloader

L'entreprise face aux nouvelles générations

Facebook Twitter

Rapport 2017 02 rapports jeunes travail. Comment les futurs managers imaginent leurs espaces de travail ? Une étude Mon Bureau de Demain de la Chaire Immobilier et Développement Durable de l’ESSEC Business School - Monde des grandes écoles et universités. Communiqué de presse – Réalisée par la Chaire Immobilier et Développement Durable de l’ESSEC, sous la direction du Professeur Ingrid Nappi-Choulet, cette enquête révèle la manière dont les étudiants d’une grande école de commerce imaginent leur bureau de demain.

Comment les futurs managers imaginent leurs espaces de travail ? Une étude Mon Bureau de Demain de la Chaire Immobilier et Développement Durable de l’ESSEC Business School - Monde des grandes écoles et universités

L’enquête a été menée en ligne du 24 mai au 20 juin 20161. Quatre enseignements majeurs ressortent de cette enquête. Le premier réside dans la fin programmée du bureau classique au profit de modèles plus innovants. Le deuxième concerne la relation ambiguë qu’entretiennent les répondants vis-à-vis des tiers-lieux. Le troisième est relatif à l’attractivité persistante de Paris intra-muros, loin devant les quartiers d’affaires classiques de la capitale, les régions et surtout l’étranger.

> Le bureau classique a fait son temps… Le bureau classique d’administration a fait son temps : il n’a la préférence que de 13 % des répondants. > … Mais l’open-space conserve une certaine attractivité > L’impression d’un plébiscite. Les Millennials : les comprendre pour mieux les capter. Y a-t-il une génération Millennials ?

Les Millennials : les comprendre pour mieux les capter

Les grandes entreprises mais aussi les universités et les grandes écoles prennent très au sérieux ces catégories qui peuvent paraître au premier abord artificielles, empreintes de marketing et de novlangue. Des banques (Goldman Sachs), des cabinets d'audit (Deloitte), des think tanks (La Fabrique de la cité) leur consacrent des études.

L'enjeu : connaître les 18-30 ans pour les informer sur sa marque employeur – concept qui vaut également pour les grandes écoles qui "recrutent" – et aussi attirer les talents qui se cachent parmi eux. Des générations qui changent tous les quatre ans "Le concept des générations Y, Z ou Millennials est une réalité, surtout en sociologie des usages, soutient Catherine Lejealle, sociologue et professeur à l'ISC Paris. La journée de travail des générations Y et Z va vous étonner. On a beaucoup parlé du nouveau rapport des jeunes au travail, des exigences des générations Y et Z au niveau du management, de leur défiance vis-à-vis du monde de l’entreprise… Mais tout cela n’est rien en comparaison de leurs manières de travailler, radicalement différentes de celle de leurs aînés, les baby-boomers et la génération X.

La journée de travail des générations Y et Z va vous étonner

Les horaires, c’est l’horreur Pour les digital natives qui sont nés avec les nouvelles technologies, le temps ne s’écoule pas de la même manière. Faut-il embaucher les « 42 » ?, Parcours. À « 42 », la fin des cours ne sera pas ponctuée par une cérémonie de remise des diplômes.

Faut-il embaucher les « 42 » ?, Parcours

Et pour cause, l’école d’informatique gratuite, financée par l’homme d’affaires Xavier Niel, ne remet pas de diplômes . Mais les premiers développeurs qui ont terminé leur autoformation dans les locaux sans professeurs du boulevard Bessières, à Paris, ne s’inquiètent pas outre mesure : sur un marché du travail riche en postes à pourvoir, leurs compétences sont désirées . Les enjeux de l’évolution du travail dans la société digitale » OPENMIND KFE. Usages et impacts des réseaux sociaux et du digital dans l’entreprise (2/2)

ENQUÊTE – Le digital crée un métier dans une entreprise sur deux.

Usages et impacts des réseaux sociaux et du digital dans l’entreprise (2/2)

Les réseaux sociaux d’entreprise se développent. Usages des réseaux sociaux et du digital dans l’entreprise (1/2) L’étude Cegos 2014 sur les « Usages et impacts des réseaux sociaux et du digital dans l’entreprise » révèle que les salariés sont de plus en plus accros aux réseaux sociaux.

Usages des réseaux sociaux et du digital dans l’entreprise (1/2)

Près de 8 salariés sur 10 utilisent au moins un réseau social. Facebook en tête. Ils s’y expriment d’ailleurs davantage, y compris à propos de leur entreprise. Entreprise numérique et Génération Y, Z... Pourquoi les entreprises cherchent-elles à limiter l’usage des mails par leurs salariés? VIE EN ENTREPRISE Le site de vente en ligne PriceMinister vient d’annoncer l'instauration d'une demi-journée par mois sans e-mail, à l'instar de plusieurs entreprises qui ont déjà tenté de limiter le flux de courriers électroniques...

Pourquoi les entreprises cherchent-elles à limiter l’usage des mails par leurs salariés?

Delphine Bancaud Haro sur le mail. Le groupe PriceMinister vient d’annoncer qu’il allait instaurer une demi-journée par mois sans e-mail pour aider ses salariés à mieux communiquer entre eux. L’usage du mail sera toujours techniquement possible, mais les salariés devront en limiter l’utilisation à des courriels indispensables. Une initiative qui n’est pas une première en France, car plusieurs entreprises ont déjà mis en œuvre des programmes de «détox» relatifs au courrier électronique. D’autres entreprises ont adopté des chartes du bon usage de la messagerie électronique pour inciter les salariés à rationaliser leur usage du mail. *Lire vos mails nuit gravement à ma santé ! Air France : "Il y a une vraie faute de management", estime Hamon. Bienvenue dans le nouveau monde des PDG de la génération Y  - Think Progress FR - Think Progress FR. Ils sont à peine sortis de la vingtaine qu’ils dirigent déjà leur propre entreprise.

Bienvenue dans le nouveau monde des PDG de la génération Y  - Think Progress FR - Think Progress FR

Pourquoi parle-t-on tant de ces patrons de la génération Y ? Si vous voulez prendre un coup de vieux, pensez à toutes les personnes nées en 2000 et prenez conscience qu’elles envahiront le marché du travail d’ici peu. Encore plus choquant pour certains, la fameuse « génération Y », soit les personnes nées entre 1980 et 1999, compte de nombreux grands patrons. Comment les générations Y et Z voient le monde de l'entreprise. A l’occasion de la 4ème édition du Positive Economy Forum, Challenges, partenaire média de l’événement vous invite à découvrir celles et ceux qui portent des projets innovants au service d’une économie et d’une société plus positives.

Comment les générations Y et Z voient le monde de l'entreprise

Jacques Attali, Président du Positive Economy Forum, résume ainsi l’objectif de ce Forum: « les grondements croissants du monde, les enjeux du climat, de la violence, du chômage, de l'exclusion, du fanatisme, du désespoir des jeunes, montrent plus que jamais l'urgence d'agir dans l'intérêt des générations suivantes, qui est aussi le nôtre. Pour que notre monde devienne harmonieux.

Venez rejoindre au Havre tous ceux, plus nombreux que jamais, qui, à l'invitation de la Fondation Positive Planet, veulent réfléchir et agir ensemble pour imposer ce changement profond, dont dépend la survie de notre civilisation, et de notre liberté ». Les aspirations professionnelles des jeunes à l'ère du numérique. Quelles sont les ambitions professionnelles des futurs diplômés attirés par le numérique ?

Les aspirations professionnelles des jeunes à l'ère du numérique

Les Z, ces indomptables du travail. La génération Z est en train de bouleverser les méthodes et l’organisation du travail en profondeur. Exigeants, autonomes et créatifs, ils plébiscitent les formations alternatives à l’école, forcent les entreprises à offrir plus de flexibilité et font grimper la côte de popularité des statuts indépendants.

La place du travail Une valeur travail forte mais une réussite professionnelle en second plan De manière générale, les jeunes sont toujours attachés à la notion de travail, de contrat avec la société. C’est un moyen identitaire qui demeure important pour eux; ils ne sont pas dans la logique de refuser de travailler. La précarité du marché redéfinit le mode de vie. Les pratiques numériques des jeunes en insertion socioprofessionnelles.

Emmanuelle Duez - Positive Economy Forum - Le Havre 2015 - Français.