background preloader

VIANDE

Facebook Twitter

EXCÈS DE VIANDES, INFLAMMATOIRE ET CONTENANT DES RÉSIDUS D'ANTIBIOTIQUES, FACTEUR MAJEUR DE DÉPRESSIONS. CHOLESTEROL LE GRAND BLUFF 8 : LE STRESS ET LE FER. Les végétariens vivent-ils plus longtemps ? Dernière mise à jour: mars 2017 | 289 visites dossier Ces dernières années, vous avez peut-être remarqué que de plus en plus de gens, dans votre entourage, se détournent de la viande.

Les végétariens vivent-ils plus longtemps ?

Lors des dîners et des barbecues familiaux, sur les médias sociaux ou dans les médias, le végétarisme et son cousin plus austère, le véganisme, ont le vent en poupe. En Australie, même si les steaks végétaux et les salades de « superaliments » ne sont pas prêts de remplacer totalement l’agneau, le poulet ou le bœuf, le nombre d’habitants se disant végétariens augmente régulièrement. D’après une étude menée par Roy Morgan Research, près de 2,1 millions d’adultes australiens sont passés à une alimentation végétarienne ou flexitarienne. En France, le végétarisme concernerait environ 3 % de la population. Parmi les raisons invoquées, il y a l’environnement, le bien-être des animaux, mais aussi des préoccupations éthiques, des croyances religieuses et, bien sûr, la santé. Un avantage de survie ? Articles associés. DES RAISONS DE MANGER MOINS DE VIANDE. Le gouvernement chinois encourage ses citoyens à consommer moins de viande.

Photo d'illustration (Crédit : Heartywizard/Pixabay) Dans ses nouvelles directives alimentaires, la Commission nationale pour la santé et la plannification familiale chinoise encourage ses citoyens à consommer au maximum 40 grammes de viande par personne et par jour.

Le gouvernement chinois encourage ses citoyens à consommer moins de viande

Une réduction de 10 grammes par rapport à 2007, date de ses dernières directives en la matière, et qui s'explique entre autres par l'augmentation des problèmes d'obésité et de maladies chroniques en Chine. Au total, les citoyens chinois sont encouragés à ne pas manger plus de 200 grammes de viande, de poisson ou de produits laitiers par jour, et ainsi à faire baisser de 33 % leur consommation globale de viande. Au niveau mondial, cela pourrait faire baisser jusqu'à 1,5 % les émissions de gaz à effet de serre, tout en aidant à préserver des ressources agraires et hydriques importantes. À LIRE AUSSI : La viande favorise le cancer ? Mais pour y parvenir, encore faut-il que ces directives soient suivies. REDUIRE SA CONSOMMATION DE VIANDE. Les infections alimentaires en forte hausse en Europe.

Demain tous végétariens ? Voyage au bout de la viande EN REPLAY ET EN STREAMING. Faut il arrêter de manger de la viande. Le débat explose de tous les côtés ces jours ci.

Faut il arrêter de manger de la viande

Hier l'OMS annonce qu'elle déclare la viande rouge carcinogène probable. Ce soir dans l'émission Les Pouvoirs Extraordinaires du Corps Humain avec Michel Cymes et Adriana Karembeu (27 Octobre à 20H55 sur France 2), j'interviens sur ce sujet. Plutôt que de suivre des croyances, je préfère me référer aux études : Pourquoi faut-il se calmer sur la viande ?

Les hominidés étaient chasseurs-cueilleurs, donc omnivores. On peut retracer les débuts de domestication et de l’élevage des animaux à environ 10 000 ans. Mais pendant ces milliers d’années, l’homme consommait surtout es végétaux et un peu de poisson, de fruits de mer et de viande. L’époque moderne en industrialisant l’agriculture et l’élevage a changé brutalement la donne à partir de la fin de la 2ème guerre mondiale en quelques dizaines d’années. Et par ailleurs la qualité de ces viandes a changé. Cette question du « spécisme » prend de l’ampleur, et la santé. Que disent les études ? La viande favorise le cancer ? Selon un nutrithérapeute, le problème est bien plus grave. Jean-Paul Curtay, nutrithérapeute (Crédit : Capture d'écran) Face au scandale suscité par les déclarations de l'OMS sur le lien entre consommation de viande et risque de cancer, le nutrithérapeute Jean-Paul Curtay fait le point sur l'état des connaissances scientifiques à ce sujet.

La viande favorise le cancer ? Selon un nutrithérapeute, le problème est bien plus grave

Sa réponse ? Oui, la viande est source de cancer, mais aussi de nombreux autres maux. Hier (NDLR : le 26 octobre), l'OMS déclarait la viande rouge cancérogène probable. Ce soir, dans l'émission Les Pouvoirs Extraordinaires du Corps Humain , avec Michel Cymes et Adriana Karembeu (ce mardi 27 octobre à 20h55 sur France 2), j'interviens sur ce sujet. Quelles conséquences sur la santé pour cette consommation accrue de viande ? Au-delà des effets directs sur notre forme, notre longévité et nos risques de maladies, les quantités de viandes que nous consommons ont des impacts indirects sur l’environnement et la santé. Que disent les études ?