background preloader

Murs

Facebook Twitter

VIDÉO - Frontières : toujours plus de murs. Ces murs qui séparent les hommes.

Wendy Brown

Recent Features : Designed to Kill: Border Policy & How to Change It. This analysis is the work of an individual participant in No More Deaths: for a glimpse into the lives of those who risk death to cross the border, read Four Stories from the Border. for everyone who didn’t make it, and for everyone who did For a number of years now I’ve worked in the desert on the Mexican-American border with a group that provides humanitarian aid to migrants who are attempting to enter the United States—a journey that claims hundreds of lives every year.

Recent Features : Designed to Kill: Border Policy & How to Change It

We’ve spent years mapping the trails that cross this desert. We walk the trails, find places to leave food and water along them, look for people in distress, and provide medical care when we run into someone who needs it. If the situation is bad enough, we can get an ambulance or helicopter to bring people to the hospital. During this time I’ve been a part of many extraordinary situations and I’ve heard about many more. There is nowhere on earth like the place where we work. And then there’s this. But to what end? Murs, capteurs et drones entre Mexique et États-Unis. Compte-rendu du colloque « Des frontières indépassables ?

Murs, capteurs et drones entre Mexique et États-Unis

» Le président de ce panel intitulé « Murs et frontières » était Jean-Marc Sorel Comme lors de tous comptes-rendus, il a été nécessaire d’enrichir les prises de notes avec des informations supplémentaires. Ces dernières n’engagent que l’auteur de cet article. Merci à Rodrigo Nieto Gomez de la Naval Graduate School of Monterey pour la qualité de son exposé. À gauche le Nogeles étatsunien, à droite le Nogeles mexicain : avant/après le mur.

Ceuta et Melilla

Café d'Alliance GéoStratégique : "Murs et frontières" avec le géographe Stéphane Rosière (2) : une sitographie sélective. Cafés Stratégiques : Barrières frontalières avec Stéphane Rosière. Pour leur 8ème édition, les Cafés stratégiques invitent le géographe Stéphane Rosière sur la question des murs frontaliers.

Cafés Stratégiques : Barrières frontalières avec Stéphane Rosière

Professeur de géographie à l’Université de Reims et membre du laboratoire Habiter pour lequel il dirige l’axe de recherches « Espace politique« , Stéphane Rosière est, notamment, auteur d’ouvrages majeurs dans la pensée sur l’espace politique : son manuel Géographie politique & Géopolitique. Une grammaire de l’espace politique et son Dictionnaire de l’espace politique. Géographie politique & géopolitique lui ont permis de poser les « jalons » d’un renouveau de la réflexion en géographie politique et en géopolitique, tout en l’ouvrant à un public large.

Réflexion qui s’est poursuivie dans la création d’une revue en ligne : L’espace politique, dans l’organisation d’un important colloque international à Reims en 2008 sur L’espace politique. Ce que l'homme fait à l'homme; Les murs. Construit à partir de:La plus vieille référence littéraire portant sur le mur construit date dede 656 AV J.C par l'état de Qi, long de 8851,8 km, hauteur de 6 à 7 m, largeur 4 à 5 m.

Ce que l'homme fait à l'homme; Les murs

Matériau : mur de pierre, tranchées, barrières naturelles; rivières et montagnes. Est classée au patrimoine mondial de l'unesco sous le numéro 438. Construit à partir de la nuit du 12 au 13 août 1961, détruit le 9 novembre 1989. Colloque international: Murs et barrières en relations internationales. Vingt ans après la chute du mur de Berlin, la question de Robert Frost demeure entière : « les bonnes barrières font-elles les bons voisins?

Colloque international: Murs et barrières en relations internationales

». Dans les années récentes, les murs frontaliers ont proliféré autant le long de la frontière mexicano-américaine, en Israël ou en Inde ou la barrière de délimitation avec le Bangladesh vient d’être terminée.

Israel Palestine

Virtual Field Visits - Impact of the Annexation Wall. Relations internationales, géopolitique. Ces murs qui divisent, actualité Monde : Le Point. Murs. Les murs de séparation et le déclin de la souveraineté étatique. Belfast. Hautes Études Internationales: Les murs frontaliers en relations internationales : nouveau numéro d'Études internationales. - Les "murs" en l’an 2009, 20 ans après l’ouverture du mur de Berlin. Ballif_EG_383_0193_Ballif.pdf (Objet application/pdf) Emissions de radio. Dossier_de_presse.pdf (Objet application/pdf) Les "murs" en l’an 2009, 20 ans après l’ouverture du mur de (...) LES FRONTIERES fermées sur la carte jointe ci-après sont constituées de trois catégories distinctes : .

Les "murs" en l’an 2009, 20 ans après l’ouverture du mur de (...)

Les « Marches » (frontières dénuées de points de franchissement en raison d’un obstacle naturel, mais surtout d’une volonté politique de ne pas relier les territoires adjacents) ; . Les Clôtures ou murs (métalliques ou en béton, et généralement dotés de check points pour filtrer les entrées) ; . Les lignes de front, plus classiques et généralement infranchissables (pour plus de détails sur la typologie, voir Ballif et Rosière, 2009). Les Murs. Les murs et le droit international - CERDIN. Depuis la Muraille de Chine, en passant par le mur d'Hadrien, la ligne Maginot, le mur de l'Atlantique ou, plus récemment, les murs de Berlin, de Palestine, de Chypre, de Ceuta et Mellila, du Cachemire, entre les deux Corées, à Bagdad, au Sahara occidental, entre les Etats-Unis et le Mexique, etc. - sans oublier les nombreux projets -, l'histoire et l'actualité prouvent que les murs ont toujours constitué le symbole d'une certaine sécurité pour des Etats ou des empires.

Les murs et le droit international - CERDIN

Ils semblent aujourd'hui se multiplier et « emmurent » de plus en plus des portions de territoires à travers le monde avec des formes variées : mur frontière, barrière de sécurité, simple limite, fortification, rempart ou même mur virtuel. Musée International de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Photo Mur Pakistan Inde Cachemire - Mur Berlin frontière barrière. Programme_walls2011.pdf (Objet application/pdf) Separation_et_regime_de_mobilite_entre_Israel_et_la_Cisjordanie_Hal_SHS.pdf (Objet application/pdf) Vers une « smart border » aux portes de l’Europe ? Il est intéressant de relever que cette frontière ne va mesurer que 12,5 km dans la région de Thrace.

Vers une « smart border » aux portes de l’Europe ?

En d’autres termes, elle ne va que marginalement servir à freiner un flux d’émigrants clandestins qui aurait augmenté de 375% pour cette année. Il s’agit donc d’une frontière symbolique, une séparation imaginaire entre deux pays, disait-on à l’école. Mais alors à quoi sert une frontière imaginaire au temps du terrorisme international et des migrations contrôlées ? A cela justement : à contrôler, et non pas à endiguer un phénomène de clandestinisation d’un certain type de main-d’œuvre. Village global, démocraties emmurées  Des gens qui habitant quelques arpents vont tracer une frontière entre leur terre […] et le territoire qui est au delà, qu’ils appellent « le pays des barbares » […] la géographie imaginaire du type « notre pays-le pays des barbares » ne demande pas que ces derniers reconnaissent la distinction.

Il « nous » suffit de tracer ces frontieres dans notre esprit, ainsi « ils » deviennent « eux » (Said, 1980). À l’heure où l’on célèbre avec passion la chute du mur de Berlin, force est de constater que les murs-frontières prolifèrent de façon considérable sur le globe, au nom d’une prétendue sécurité interne à établir face aux menaces extérieures.

Pourtant, dans un monde en mouvement et parcouru de flux incessants, ces constructions d’un autre âge (malgré les dispositifs de haute technologie qui les accompagnent) paraissent en décalage avec leur époque. La parution récente de « » de Wendy Brown nous offre l’opportunité d’interroger ce phénomène de construction.