background preloader

Articles / Papers

Facebook Twitter

L’évaluation de l’apprentissage au cours d’un MOOC. Le format particulier d’un MOOC éloigne de l’éducation traditionnelle en changeant les modes d’interaction entre les enseignants et les étudiants.

L’évaluation de l’apprentissage au cours d’un MOOC

Aussi, il convient de se demander si cet apprentissage a le même impact sur les élèves et s’ils apprennent aussi bien. C’est au moment de l’évaluation des connaissances acquises par les élèves que ce format impose de revoir les méthodes employées et éventuellement d’en mettre en place de nouvelles. En effet, comment savoir si un étudiant a retenu les points essentiels du cours alors qu’on n’est parfois même pas certain de son assiduité ? Comment financer les MOOC ? Les MOOC (Massive open online course) sont de plus en plus populaires sur la toile, particulièrement aux États-Unis.

Comment financer les MOOC ?

Des millions d'étudiants de cours dispensés par des formateurs experts, travaillant parfois pour de célèbres universités dont l'autre caractéristique, en plus de la réputation, était jusqu'à une époque récente, le coût astronmique de l'inscription. Les plateformes telles que Coursera, edX, Udacity, etc. donnent de la visibilité aux MOOC et aux établissements qui les proposent gratuitement. L’arbre du Mooc « ITyPA, un Mooc vu dans les coulisses. Encore un sujet classique en formation, qui revient avec de nouveaux visages à travers le Mooc : les pré-requis.

L’arbre du Mooc « ITyPA, un Mooc vu dans les coulisses

Lorsqu’on suit un cours de type Mooc sur l’utilisation d’Internet pour apprendre, quels peuvent être les pré-requis ? - Utiliser Internet. Les 5 conditions pour apprendre collectivement au sein du mooc #ITyPA et... ailleurs. Le mooc ITyPA commence demain.

Les 5 conditions pour apprendre collectivement au sein du mooc #ITyPA et... ailleurs

J’ai hâte de rejoindre ce « massive online open course », gratuit, ouvert à tous. Une sorte d’auberge espagnole mais néanmoins francophone. Les droits du participant à un MOOC. – Posted on 19 September 2012Posted in: #ITyPA A la manière de Daniel Pennac, Comme un roman le droit de ne pas participerle droit de sauter des semainesle droit de ne pas finir le coursle droit de creuser un thème, même si la semaine est finiele droit d’utiliser n’importe quel outil pour participer au MOOCle droit de vous regrouper autour de domaines d’intérêts communsle droit de participer au MOOC de n’importe où“le droit de grapiller”le droit de publier abondamment sur son blog, Twitter, Facebook, diigo,…le droit de participer silencieusement Like this: Like Loading...

Les droits du participant à un MOOC

Reflecting on MOOCs and Retention « A Point of Contact. The Mechanical MOOC. The MOOC-Led Meritocracy. Will MOOC’s Take Down Branch Campuses? We Don’t Think So. Le véritable potentiel des MOOCs. Il n’y a pas une journée qui passe sans que je n’intercepte sur mes réseaux des articles ou des commentaires au sujet des MOOC (Massive online open course) et de leur impact sur les institutions post-secondaires, notamment les universités.

Le véritable potentiel des MOOCs

L’origine des MOOCs est canadienne : Dave Cormier (UPEI) et Bryan Alexander ont avancé cet acronyme, suite à un tel cours donné par Stephen Downes et George Siemens en 2008, qui fut offert à 25 étudiants payants de l’Université du Manitoba et plus de 2300 personnes de partout au monde avec accès gratuit. Axé sur une pédagogie ouverte où des hordes de participants de partout co-créent son contenu et partagent leurs réflexions, liens et lectures portant sur le connectivisme, on y voit dans ce type de cours une myriade d’expressions via divers outils en ligne (blogues, vidéos, diaporamas, échanges sur les médias sociaux). En fond de scène, c’est l’approche pédagogique à privilégier dans un MOOC qui retient l’attention. Like this: What You Need to Know About MOOC's. Yes, MOOC is the global higher education game changer.

Open University announces a MOOC on OERs. Engouement massif pour les MOOC. Internet, Tout y est Pour Apprendre : la preuve par MOOC. Internet, pour se cultiver, pour apprendre, pour le plaisir d’échanger et de confronter ses idées, c’est à cet Internet que nous nous intéressons.

Internet, Tout y est Pour Apprendre : la preuve par MOOC

On connaît tous le moteur de recherche comme outil pour trouver l’information dont on a besoin. Mais cette recherche n’est que la première étape d’un apprentissage. Comprendre, analyser, valider, confronter, synthétiser sont des actions qui permettent d’aller plus loin et de s’approprier des connaissances. Can Free Online Courses Transform the Higher Education Industry? Le fin mot : MOOC: Service de soutien à la formation. Données probantes en éducation : pour en finir avec l'évaluation formative Bien que les avancées scientifiques sur l'évaluation soient nombreuses, «la coutume tient lieu de compétence» (Romainville 2006) et les avancées ne percolent que très peu dans la pratique.

Le fin mot : MOOC: Service de soutien à la formation

Lire l'article La soutenance de thèse : ultime évaluation universitaire. The Language of MOOCs. Le MOOC, mode d'emploi. Le format MOOC (Massive Open Online Course) tend à prendre de l'importance dans l'offre de cours en ligne.

Le MOOC, mode d'emploi

Du moins, un nombre grandissant de cours ouverts, gratuits et en ligne sont-ils qualifiés de MOOC. Les récentes initiatives du MIT et de Stanford, que nous avons présentées dans un récent article, sont ainsi assimilées à des MOOC par Christine Cupaiuolo dans un billet publié sur le blog Spotlight. Stricto sensu, ces cours offerts gratuitement à tous ceux qui désirent les suivre relèvent effectivement de la catégorie des MOOC.

Mais le MOOC tel qu'il a été envisagé par ses fondateurs et ses plus célèbres représentants, tels qu'il se déploie aussi à la P2P University par exemple et dans nombre d'espaces plus discrets, dispose de caractéristiques qui ne tiennent pas uniquement à son mode de distribution. The Massive Open Online Professor. The Massive Open Online Professor. La révolution du Mooc a commencée. Du moins en Amérique ….

La révolution du Mooc a commencée

L’acronyme MOOC (Massive Open Online Course, qui pourrait se traduire par Cours massivement ouvert en ligne, mais l’acronyme serait moins joli) date de 2008. Il a été expérimenté sous des formes très ouvertes, au départ pour populariser la théorie du connectivisme par George Siemens, Stephen Downes et Davec Cormier. Un MOOC, c’est un cours en ligne, ouvert au sens où les contenus sont ouverts, mais aussi au sens où il est ouvert à tous.

Cette seconde acception d’ouvert est importante car pour fonctionner, un MOOC doit être massivement suivi, à savoir qu’il fonctionne d’autant mieux que le nombre d’inscrits est important. Massive Open Online Courses: Setting Up (StartToMOOC, Part 1) by Inge de Waard. Waiting for week 33 in the change MOOC – remaking education « ZML Didaktik / Innovative Learning Scenarios. Goal Setting in MOOCs. The #MOOC discourse continued #eduMOOC. Le MOOC, mode d'emploi. Le format MOOC (Massive Open Online Course) tend à prendre de l'importance dans l'offre de cours en ligne. Du moins, un nombre grandissant de cours ouverts, gratuits et en ligne sont-ils qualifiés de MOOC.

Les récentes initiatives du MIT et de Stanford, que nous avons présentées dans un récent article, sont ainsi assimilées à des MOOC par Christine Cupaiuolo dans un billet publié sur le blog Spotlight. Stricto sensu, ces cours offerts gratuitement à tous ceux qui désirent les suivre relèvent effectivement de la catégorie des MOOC.

Mais le MOOC tel qu'il a été envisagé par ses fondateurs et ses plus célèbres représentants, tels qu'il se déploie aussi à la P2P University par exemple et dans nombre d'espaces plus discrets, dispose de caractéristiques qui ne tiennent pas uniquement à son mode de distribution. MOOC: Massive Open Online Course. Le Mooc à deux voix et quatre mains. La rédaction de cet article est née de l’idée de confronter deux expériences d’apprentissage à distance dans deux dispositifs de Massive Online Open Course (traduction : cours en ligne ouvert et massivement distribué) : le cours « Managing Election Campaigns » de la Peer 2 Peer University et le cours « Connectivism and Connective Knowledge 2011 » de Stephen Dowes et George Siemens, offert en partenariat avec l’Université de Manitoba.

MOOC - Espace Infusion. RJH Hogue Consulting – It doesn't need to be complicated. What’s the “problem” with MOOCs? « EdTechDev. In case the quotes didn’t clue you in, this post doesn’t argue against massive open online courses (MOOCs) such as the ones offered by Udacity, Coursera, and edX. I think they are very worthy ventures and will serve to progress our system of higher education.

I do however agree with some criticisms of these courses, and that there is room for much more progress. I propose an alternative model for such massive open online learning experiences, or MOOLEs, that focuses on solving “problems,” but first, here’s a sampling of some of the criticisms of MOOCs. Nancy White on 'Community' for Change11 MOOC.

Virtual and Artificial, but 58,000 Want Course. The course is one of three being offered experimentally by the Stanford computer science department to extend technology knowledge and skills beyond this elite campus to the entire world, the university is announcing on Tuesday. The online students will not get Stanford grades or credit, but they will be ranked in comparison to the work of other online students and will receive a “statement of accomplishment.” Dangerous ideas for the future of teaching and learning. Des cours massivement multi-apprenants* On connaît les jeux massivement multijoueurs, qui voient des milliers de joueurs interagir autour de tâches complexes, se lier en guildes, se combattre et tenter de réaliser les quêtes qui les feront progresser en puissance et en connaissance.

On connaît moins en revanche les cours en ligne massivement multi-apprenants, qui voient se retrouver des centaines d'apprenants sur les réseaux sociaux, sur une plateforme de conférence où se déroulent les webinaires et sur le site du cours, pour échanger et laisser croître la connaissance sur un sujet donné, qu'ils apprennent à maîtriser par le biais de l'expérience. Ces cours s'appellent MOOC (Massive open online course) en anglais, c'est à dire dans la langue de leurs créateurs. Un dispositif libre et ouvert, chacun y trouve sa place Le principe de participation à un MOOC est fort simple : il suffit de s'inscrire sur la page du cours et vous pouvez immédiatement commencer. Exemples de MOOC. MOOC FFA 2013.