background preloader

8 – La mercatique durable est-elle un mythe ou une réalité ?

Facebook Twitter

Un modèle de développement durable : L'usine qui fait boire quatre millions de personnes. La publicité mensongère de Samsung. RABAT (© 2014 Afriquinfos) - Tout grand groupe doit savoir faire de la bonne publicité. Le géant coréen le fait donc, en détournant quelques règles élémentaires. Samsung vend ses produits dans le monde entier, et est connu pour être une marque innovatrice. Cependant, l’entreprise coréenne met en avant au Maroc les économies d’énergie concernant ses machines à laver. Or, toutes ces publicités ont été retirées dans tous les autres pays du monde, mais Samsung continue à s’appuyer là-dessus pour booster ses ventes. Le président de la Fédération marocaine des droits du consommateur (FMDC), Bouazza Kherrati confirme que cette communication est erronée.

En effet, l’Australie avait fait une enquête sous l’égide de la Commission australienne de la concurrence et de la consommation (ACCC), estimant que Samsung avait induit en erreur les consommateurs. Découvrez la réponse de Samsungen cliquant ici. Afriquinfos. Publicité mensongère, surfacturation... Attention aux arnaques en maison de retraite - Economie. Dans sa dernière campagne, Mercedes se met au vert. Pour mettre en avant les diverses innovations à vocation écologique dont il a équipé ses derniers modèles de voitures sous l’appellation Blue Efficiency, le constructeur automobile allemand Mercedes a fait installer deux affichages originaux dans les rues du Cap, en Afrique du Sud. Imaginés par l’agence Network BBDO, ces visuels flirtent gentiment avec l’opération de greenwashing.

Le premier d’entre eux représente une Mercedes repeignant un mur en vert grâce aux exhalaisons végétales que crache son pot d’échappement, le second se compose d’un simple panneau blanc planté au bord d’une route, panneau prenant, au fil des jours, une teinte plus foncée, et sur lequel on peut finalement lire le slogan : « Si plus de véhicules étaient équipés du BlueEfficiency, vous ne pourriez pas lire ce message ». Efficace. Source : paperplane. CONSCIOUS MARKETING: UN MARIAGE ARRANGE? - MARKETING [R]EVOLUTION - Développement durable. © ©Fotolia Effet de la crise? Dégâts du greenwashing? L'aura du bio et de l'équitable ne décline pas, mais la croissance de la consommation durable fléchit. Le bio étant devenu une valeur refuge, la consommation dans ce secteur devrait croître à grande vitesse.

Or, les résultats sont mitigés. Que veulent donc vraiment les consommateurs? A l'heure où la crise effraie et où l'écologie semble en mauvaise posture, la question se pose avec force. Sauveur Fernandez, (consultant en marketing durable, association Pour une communication plus responsable) Zoom L'UDA S'ENGAGE EN FAVEUR DU MARKETING RESPONSABLE L'UDA fête le 7 décembre 2012 le cinquième anniversaire de sa Charte d'engagement des annonceurs pour une communication responsable. Le marketing et la publicité pâtissent de leurs louvoiements passés Au niveau mondial, Interbrand, conseil sur les marques, publie chaque année un palmarès des Best Global Green Brands (BGGB). Michael Aidan, (Evian) © ©Photos : DR Claire Many, (Sogeres) Nestlé cultive le goût du naturel. Ce n'est pas parce qu'on est tout petit que l'on ne peut pas apprécier de nouvelles saveurs, qui plus est 100% naturelles : tel est en résumé le nouveau parti pris de Nestlé, le challenger du marché du babyfood avec 30% de PDM en valeur (chiffres Nielsen).

Pour se différencier sur un marché plutôt déprimé (- 8.4% en 2013, en valeur), et continuer malgré tout à gagner des parts de marché (+1.7%), Nestlé commence l'année 2014 en fanfare avec de nouveaux produits, une nouvelle campagne TV de publicité, actuellement en tournage, et l'ouverture d'un restaurant éphémère pour bébés. Sélectionnés si besoin par tirage au sort, après inscription sur le site de la marque, 275 bébés et leurs parents seront accueillis du 14 au 19 mars prochain, à Paris, au restaurant Le P'tit Resto, clin d'oeil aux gammes "Ma 1ère P'tite recette" et "P'tit gourmand" . Ils pourront participer à des ateliers d'éveil, déjeuner ou goûter sur place, jouer et échanger recettes et expériences.

Le tout gratuitement. Tous motivés : Comment booster son équipe par temps de crise. Il faut se mettre à la place des DRH et des patrons. Tous s'interrogent actuellement sur la façon de motiver les collaborateurs. Et on les comprend. Car, soumis à des plans de restructuration, voire à des licenciements, nombreux sont les salariés qui déchantent. Or, sans motivation, point de profit ! "Dans les entreprises du CAC 40, on observe une corrélation entre les meilleures performances financières et boursières et le niveau d'engagement des salariés, relève Sandrine Fleury, directrice talents & rewards du cabinet Aon Hewitt.

Comment retenir et motiver les bons éléments ? 1. Pratiquer l'empowerment est un premier levier efficace. De même, le reporting a été divisé par deux depuis deux ans, et le sera encore par deux en 2012. 2. Montrer de l'intérêt pour le travail de ses collaborateurs se révèle un autre moteur de motivation. 3. "Nous menons des enquêtes d'engagement annuelles depuis douze ans. 4. Cette indexation de la rémunération a ses détracteurs. Dossier | Les origines du marketing. Mercredi 24 avril 2015 à PARIS Big Data, Social CRM, programmes relationnels : Les nouveaux leviers pour une fidélisation performante En présence de : Accor, Air France, Call Expert, Carglass, Dimelo, Iadvize, PSA Peugeot Citroën, Salomon, Services CRM / Voyages SNCF ... Inscrivez-vous vite !

Lorsque le monde agricole investit et cultive le web #RESPECTin. Qui mieux que les agriculteurs pour être les acteurs d’une agriculture durable ? Dans un contexte où les préoccupations de l’agriculture sont à la fois de produire plus et mieux, des agriculteurs français désirent s’engager volontairement dans une démarche innovante qui permet de réconcilier ces deux objectifs, à première vue contradictoires. Au contact de la terre et premier maillon de la chaîne de l’alimentation, les agriculteurs producteurs de céréales peuvent appliquer des démarches concrètes en faveur de l’environnement et être garants d’une production durable.

Avec la création de la marque Respect’in, les agriculteurs souhaitent produire autrement et durablement en se sensibilisant les uns aux autres… Mais aussi de créer une relation de confiance et de proximité avec les consommateurs. Outre l’initiative Respect’In, son impact sur Internet s’est fait sentir depuis son lancement. Voici d’ailleurs notre top 3 des productions d’internautes pour Respect’In : Le nudge marketing ou comment vendre sans contraindre. A l'aéroport d'Amsterdam, une mouche noire dessinée au centre des urinoirs a encouragé les hommes à mieux viser et rendu les toilettes plus propres. A LaVerne, aux Etats-Unis, une note a été apposée à la porte de 120 maisons pour informer les foyers du nombre de voisins participant au recyclage des ordures ménagères et de la quantité recyclée : résultat, les ordures triées ont augmenté de 19 %.

En affichant le pourcentage de personnes ayant occupé une chambre et accepté d'utiliser plusieurs jours la même serviette de toilette, des hôtels ont obtenu que 40 à 50 % de leurs nouveaux clients réutilisent eux aussi leurs serviettes... Une économie d'eau pour l'hôtel et la planète. Ces exemples résument bien ce que sont les "nudges", un vocable anglo-saxon qui signifie littéralement "coups de coude incitatifs" et dont l'ambition est d'aider les individus à faire les bons choix. A l'origine du concept des nudges il y a un économiste et un juriste américains, Richard H. Thaler et Cass R. 2. 3.

10 chefs d'entreprise et le développement durable. Écoblanchiment, greenwashing, la publicité qui abuse de l'écologie. L'écoblanchiment, ou greenwashing en anglais, est l'utilisation abusive ou mensongère de l'argument écologique ou du développement durable dans la publicité, pour une marque, un produit ou une entreprise.

Ces dernières années, la protection de l'environnement et le développement durable représentent les préoccupations prioritaires des français : de nombreuses entreprises et annonceurs ont décidé de surfer sur cette vague verte pour en faire un axe de communication. Les publicitaires ont bien compris l'engouement des consommateurs pour les produits qui respectent l'environnement et certains se sont précipités sur cette opportunité sans scrupules. Ils ont mis en avant dans leur communication des vertus écologiques de produits inexistantes, de faux labels environnementaux, ou ont ouvertement induit en erreur et trompé les consommateurs sur la véritable plus-value environnementale de l'entreprise, la marque ou le produit.

Peut-on réussir avec un marketing responsable ? ob. "Cela fait plus de dix ans que nous nous battons", lance Elizabeth Pastore-Reiss, présidente d'Ethicity (Groupe Greenflex) et auteur de plusieurs ouvrages sur le marketing durable, en introduction de la présentation de la plateforme digitale réussir-avec-un-marketing-responsable.org, à la fin de la 13 ème Journée Nationale du Marketing.

Après des années de greenwashing, les progrès sont certes réels. Mais des encadrements et des best pratices sont nécessaires pour éviter de nouvelles dérives (la folie actuelle des communication sur les produits Made in France peut faire peur !). La plateforme digitale, qui a le soutien de l'ADEME, et qui est lancée en partenariat avec l'UDA, Prodimarques, l'Adetem, et Marketing Magazine et La Revue des Marques comme partenaires média, est basée sur la conviction que les équipes marketing ont un rôle important à jouer dans l'intégration par leur entreprise des enjeux environnementaux, sociaux et économiques.

Un enjeu pédagogique.

Brun Antoine

Martinez Yanis.