background preloader

Londres

Facebook Twitter

Le guide du jeune rocker sympa à Londres - Les bars-concerts. Cet article fait partie d'un dossier "Le guide du jeune rocker sympa à Londres".

Le guide du jeune rocker sympa à Londres - Les bars-concerts

Pour voir tous les articles ainsi que le sommaire de ce dossier, cliquez ici. Après avoir fait en trois étapes le tour des très grandes, grandes et petites salles de concert londoniennes, intéressons-nous aux bars (et/ou clubs) qui accueillent des concerts. Il y en a un nombre incroyable et cette liste, bien que longue, n'est donc pas exhaustive. L'entrée ne dépasse pas £10 et est parfois même gratuite. C'est là que jouent les petits groupes qui débutent mais il est aussi possible de dénicher des bons plans pour voir des groupes plus connus.

A noter que pour chaque salle, vous trouverez un lien vers son site officiel (s'il y en a un), un lien vers une carte de Londres précisant son emplacement et un lien vers sa programmation. Barfly Camden | NW1 8AN | métro Chalk Farm | map C'est le bar incontournable de Londres.

Brit School

Sortir à Londres en mode rock'n roll baby: shopping clubs et restaurants. Soyons clairs : j’avais un mal fou avec la capitale britannique.

Sortir à Londres en mode rock'n roll baby: shopping clubs et restaurants

Peut-être parce que toutes les filles du lycée du Parc à Lyon allaient y faire les soldes il y a plus de dix ans, ce qui me laissait croire que cette ville était tout à fait has been. Ou bien peut-être à cause de mauvaises expériences dans les pubs Gônes, ou clairement je ne faisais pas le poids ni en pinte ni en chicanerie contre nos Erasmus en virée.Ou bien peut être encore à cause de ce temps souvent maussade. Mais comme avec les premières rencontres glaciales, c’est le soir que tout s’est délié entre London et moi. Clairement, la belle de nuit a gagné à grands renforts de soirées magiques et de découvertes improbables. Du Player au Pangea, en passant par Topshop et Beyond Retro. . © LF / ViewsCo. Voyages : Londres on the rock. Le nouveau British Music Experience est un temple dédié au rock et à la musique pop.

Voyages : Londres on the rock

Une consécration pour la scène londonienne. Et une bonne raison de franchir le Channel. Le Dôme entame une nouvelle vie. Cette énorme coupole posée en bord de Tamise avait été construite pour célébrer l'an 2000. Passé les festivités, le Millenium rebaptisé O2 est devenu salle de spectacle. Et le visiteur devient une star Le BME passe en revue quarante années de tubes, depuis les Beatles jusqu'à Amy Winehouse, de David Bowie à Motorhead, du rock binaire à l'électro la plus sophistiquée, à travers une exposition de costumes de scène, instruments cultes, partitions, photos, albums historiques… Au total, plus de 500 objets et souvenirs d'une centaine d'artistes.

Mais au-delà de l'exposition, l'intérêt du BME est d'offrir à chaque visiteur la possibilité de devenir à son tour une star. . * www.britishmusicexperience.com Tous les jours de 10 heures à 18 h 30. Visiter Londres à la sauce rock: Visite in situ de quelques pochettes de disques. Visiter Londres, c’est immanquablement aller voir Big Ben, monter dans la coupole de la cathédrale Saint-Paul, passer son dimanche dans Camden Town, flâner le long de la Tamise jusqu’aux Docklands, traverser Hyde Park le nez au vent ou courir dans la prairie de Hampstead Heath.

Visiter Londres à la sauce rock: Visite in situ de quelques pochettes de disques

Mais il y une autre manière de découvrir la capitale britannique : les pochettes de disques. Démonstration. Abbey Road Le passage piéton le plus célèbre du monde est situé dans le quartier résidentiel de Saint John’s Wood. Il a les honneurs de l’album "Abbey Road" des Beatles, sorti en 1969, le dernier qu’ils ont enregistré. Battersea Power Station Deuxième site rock le plus célèbre de Londres, cette centrale électrique désaffectée est immortalisée sur la pochette d’"Animals", de Pink Floyd (1977). Battersea Park En 1967, le photographe Robert Whitaker emmène Cream (Jack Bruce, Eric Clapton, Ginger Baker) dans Battersea Park, en face de Chelsea, de l’autre côté du fleuve. Bridge Street Métro Bond Street Octobre 1978.

Glasgow revealed as the UK city which has inspired the most song titles. February 2, 2012 12:01 Scottish city narrowly edges out Edinburgh, Birmingham and Liverpool More Various Artists news, reviews, videos and tour dates Buy Various Artists music from Amazon Glasvegas, who are from Glasgow Photo: Tommy Ga-Ken Wan/Press has been revealed as the UK city which has inspired the most song titles. According to research carried out by PRS , the Scottish city has featured in the title of 119 songs on their database of recorded music, which makes it overwhelmingly the most namechecked in song titles (excluding the UK capital London).

Scotland's other major city, Edinburgh, was second with 95, while Birmingham was third with 89, Liverpool was fourth with 67 and Manchester was fifth with 63. Further down the list, Belfast was sixth with 60, York was surprisingly high at seven with 59, while Brighton, Bristol and Newcastle made up the rest of the Top 10.