background preloader

Learning center

Facebook Twitter

Du CDI au 3C (Centre de connaissances et de culture) Le Learning center est de nouveau d’actualité sous l’appellation francisée de centre de connaissances et de culture simplifié en 3C.De quoi s’agit-il ?

Du CDI au 3C (Centre de connaissances et de culture)

La circulaire de rentrée 2012, parue le 27 mars 2012, fait intervenir pour la première fois l’appellation de centre de connaissances et de culture dans le septième point, sous rubrique : Innover, expérimenter et évaluer : trois piliers pour une école des réussites. Orientations et instructions pour la préparation de la rentrée 2012 circulaire n° 2012-056 du 27-3-2012 émanant deu MEN DGESCO. " MOOC et e-learning, quelles différences ? La semaine passée, une internaute a adressé une question à Thot sur Twitter : "Quelle différence entre MOOCs et e-learning ?

MOOC et e-learning, quelles différences ?

" "Difficile de répondre en 140 caractères... " a répondu notre community manager... Voici donc la réponse, un peu plus longue. Au sens strict du terme, le MOOC est une des modalités de l'e-learning. C'est en effet un cours distribué par la voie numérique, que les participants suivant à distance de l'organisme qui le dispense. CDI, Learning Centre , 3C ? CRDP-Académie d'Amiens. Le CRDP et l’IPR EVS de l’académie d’Amiens ont organisé le 19 octobre 2011 une journée académique des documentalistes autour de la thématique : « Le professeur-documentaliste : évolutions du métier et de ses missions à l’heure des learning centres ».

CRDP-Académie d'Amiens

Jean-Louis Durpaire, IGEN EVS, en charge du dossier au niveau national, est intervenu pendant la matinée. Les missions du documentaliste dans le cadre du développement des technologies nouvelles, au cœur des réformes (l’école du socle et des lycées) ont été abordé sous différentes formes (exposés, témoignages, échanges). La politique documentaire y a trouvé naturellement sa place. Le programme de la journée est téléchargeable ici. LEARNING CENTRE.avi. Projet LRC au lycée. QRCodes. TRAAM_DOC_NICE. Learning Centre. Par Frédérique Yvetot et Justine Margherin Les bibliothèques universitaires évoluent et sont repensées parce qu'elles doivent s'adapter aux besoins des usagers.

Learning Centre

Elles tendent à devenir des Learning Centres, « centres d'apprentissage » axés sur la méthodologie de travail et l'autonomie des usagers. Visite du LRC avec un enseignant français. Maquette IGEN 2005. Eduscol.education. Learning center : l’Education dans un monde meilleur parce que vous le valez bien: Du CDI au Learning Center ? Un nom nouveau qui manifeste une réalité pré-éxistante et qui accompagne un véritable renouveau. La notion émerge à l’université, mais quelle perspective pour l’école ? Le LC vise un véritable renouveau de la pédagogie (mais aussi économie …) Une nouvelle forme d’appropriation des connaissances, une importance croissante des ressources électroniques, du travail en groupes, et un rapport au service public facilité (guichet unique) Point de départ : un constat, des usages assez variés, et pas forcément documentaires, la « formation tout au long de la vie », l’intégration de l’ensemble des populations, une offre de services très variée, des horaires d’ouverture très larges, la convivialité, une conception dynamique des collections et des services, une véritable différenciation des espaces, … UN MODELE OU LE PUBLIC EST AU CENTRE !

Mieux connaître qui est là, mais aussi qui n’est pas là ! Qu’en penser en établissement scolaire ? Typographie pour rapport mai 2007. CR_seminaire_Esen.pdf. CreerunLearningCentre-2011. « Learning centres : vers un modèle à la française » Les journées sur les learning centres organisées par Médiat Rhône-Alpes et le SCD de l’université de Lyon 1 ont été introduites par Suzanne Jouguelet, auteur du rapport « Les learning centres : un modèle international de bibliothèque intégrée à l’enseignement et à la recherche 1 ».

« Learning centres : vers un modèle à la française »

Elle s’est risquée à proposer une définition, en rappelant que learning signifie apprentissage mais aussi appropriation des savoirs, et que le terme center implique qu’il s’agit d’un lieu central. En effet, un learning centre est un lieu que l’on se préoccupe d’aménager de façon accueillante et d’ouvrir largement, mais aussi un ensemble de services qui visent à faciliter l’acquisition de connaissances. Elle a rappelé également que le créateur du premier learning centre, Graham Bullpitt, considère que l’anticipation des besoins des usagers est fondamentale et que, par conséquent, il ne peut y avoir de modèle « prêt-à-porter ». De multiples comptes rendus d’expérience. Enssib. « Réinventer les CDI » : analyse d’un slogan. Regard sur la stratégie de communication de l’IGEN EVS pour faire entrer les Learning centres dans le secondaire - Table Ronde - Les Trois Couronnes - Didactique de l'Information Documentation - Pascal Dupless.

1- « Repenser les espaces CDI et salles de permanences au niveau des collèges et des lycées » Que vient nous préciser cet entretien publié dans la Lettre aux documentalistes de novembre 2011 ?

« Réinventer les CDI » : analyse d’un slogan. Regard sur la stratégie de communication de l’IGEN EVS pour faire entrer les Learning centres dans le secondaire - Table Ronde - Les Trois Couronnes - Didactique de l'Information Documentation - Pascal Dupless

Que l’IGEN EVS et la DGESCO, co-auteurs du document Pacifi, ont ouvert un nouveau chantier, celui de la fusion programmée des CDI et des salles de permanence. Le modèle qui sert de base à ces réflexions et de moteur à cette communication à grande échelle, reste le Learning centre universitaire anglais du milieu des années 90. Une première conséquence de la transposition du modèle dans le système éducatif français consiste, précise Jean-Pierre Véran, à « décloisonner et [à] reconfigurer ces deux espaces en un seul lieu, un centre de Ressources où les élèves pourront apprendre activement et ensemble […] » Le message se résume de fait à cette annonce, laquelle fait écho au séminaire « Du CDI au Learning centre » qui s’est déroulé à l’ESEN en mars 2011.

Le 1 er « learning center » va ouvrir à Schiltigheim. Learning centre: quels enjeux pédagogiques, professionnels et collectifs? Le learning center doit-il remplacer la bibliothèque ou le CDI ? Du 23 au 25 mars 2011, l’Ecole supérieure de l’Education nationale a programmé un séminaire intitulé « du CDI au learning center ».

Le learning center doit-il remplacer la bibliothèque ou le CDI ?

L’hypothèse d’une transition d’un modèle ancien, le CDI, vers un modèle neuf, le « learning center », était donc au cœur des problématiques débattues : le présupposé était que le « learning center » pouvait être posé en tant qu’évolution du CDI. Reste à démontrer que ces deux notions recouvrent la même réalité. En effet, il est possible que le « learning center », notion qui n’est pas encore clairement définie, n'ait pas vocation à se substituer au CDI mais plutôt à le compléter.

La notion de « learning center » est encore floue pour la plupart des acteurs de l’éducation en France. Comme son nom l’indique c’est un concept qui nous vient du monde anglo-saxon. Les économies d’échelle sont importantes pour une université. Le CDI : quel espace de formation ? Entretien avec David Aymonin sur le learning center: Le learning center est au centre de nombreuses interrogations.

Entretien avec David Aymonin sur le learning center:

Quoi de mieux dès lors que d’interroger David Aymonin, celui qui dirigea le Rolex center et qui est aujourd’hui en Nouvelle Calédonie au SCD de Nouméa après après avoir été conservateur de bibliothèques en Métropole mais aussi responsable de diverses structures documentaires de par le monde. Vous trouverez ici quelques éléments sur lui, même s’ils sont déjà un peu anciens. Bonne lecture et à vos réactions. En préambule à « l’interviouwe » qui va suivre, je voulais d’abord te remercier Olivier de m’avoir contacté dans ma lointaine contrée, désormais la Nouvelle Calédonie, pour me donner l’occasion de réfléchir et de m’exprimer sur le sujet des learning centers, en l’élargissant à celui des bibliothèques scolaires appelée chez nous CDI, et en me permettant de constater à quel point le monde entier est confronté aux mêmes questions, de l’Australie à la Nouvelle Zélande, en passant par la Finlande ou la Suisse. 1. 2. 3. 4. 6.

Learning center et CDI. Le futur CDI vu par l’institution Education Nationale (On attend toujours une circulaire de mission pour remplacer celle de 1986) est depuis peu associé au concept de Learning center jusque là appliqué aux bibliothèques universitaires.

Learning center et CDI

Ainsi un séminaire "du CDI au learning center" est-il prévu du mercredi 23 au vendredi 25 mars 2011 à l’ESEN pour creuser le sujet. Quelques professeurs documentalistes y ont été conviés. Déjà Le sigle ECDI utilisé par J.L Durpaire annonçait le glissement d’un CDI, centre d’apprentissage et de formation avec un enseignant documentaliste, vers un CDI, service ouvert de façon maximale à un public plus "autonome" organisant lui même son apprentissage à l’aide de nouveaux supports.

Si tout n’est pas à rejeter dans cette vision futuriste (et anglophone ?) Idéalement conçue comme un lieu de savoir, on sent cependant venir la dérive d’une économie de moyens et de personnels qualifiés, compensée par une technicité accrue. L'Agence nationale des Usages des TICE - Apprendre avec les jeux multi-joueurs, c’est possible. Par Julien Bugmann * Qui n’a jamais entendu sortir de la bouche des jeunes, et même des moins jeunes, le son « WOW » en parlant de jeux vidéo ?

L'Agence nationale des Usages des TICE - Apprendre avec les jeux multi-joueurs, c’est possible

Ces trois lettres, à la résonance familière, sont en fait les initiales d’un des plus célèbres « jeux de rôle en ligne massivement multi-joueurs » (plus connus en anglais sous le nom de « MMORPG » pour Massively Multiplayer Online Role Playing Games). Véritable référence en matière de jeux vidéo en ligne, les MMORPG permettent à des millions d’utilisateurs de se retrouver sur Internet pour jouer et s’affronter dans des univers virtuels.

Souci de l'élève et didactique. Autonomie ou abandon ? Dans les années 90, des chercheurs ont mis en avant l'existence de « l'apprentissage situé » c'est-à-dire ce que l'on acquiert sur le plan cognitif au cours des diverses interactions nécessitées par une situation donnée. Ainsi, il y a apprentissage tout au long de la vie notamment au sein des communautés de pratique1 fédérées autour d'une action, but professionnel ou autre. Dans ces communautés, il n'y a évidemment aucun programme d'apprentissage, aucune intention de formation, aucun bilan, aucune évaluation d'acquis, sauf celle de l'exclusion de la communauté.

Chacun n'apprend qu'en fonction de ce qu'il est et de ce qu'il fait. Pour les élèves en situation scolaire, l'apprentissage situé n'a donné lieu jusqu'à présent qu'à des hypothèses2, des recherches systématiques n'ayant pas été développées.

Identité CDI, bibliothèque...

LEARNING CENTER. Journée d'étude ADBU. Les learning centres dans le secondaire : stratégie institutionnelle et enjeux pour la formation des élèves et l’identité de l’enseignant documentaliste - Table Ronde - Les Trois Couronnes - Didactique de l'Information Documentation. 1. Le CDI-learning centre, une idée qui prend forme rapidement Une activité et des avancées conséquentes sont observables sur les terrains institutionnel (DGESCO, IPR-EVS, réseau CRDP) et professionnel (les académies). En témoignent, pour le moins, un séminaire ESEN en mars 2011, un vademecum DGESCO dont la sortie est annoncée en mars 2012, ainsi que de nombreuses communications de l’Inspection générale écrites, vidéos et orales sur le web et dans divers colloques. La communication de proximité est également importante : de multiples déplacements dans les académies (Amiens, Besançon, Rennes, Corse, Dijon, Poitiers, Strasbourg…) à la rencontre des professeurs-documentalistes, des directeurs de CDDP et même des collègues néotitulaires (les moins de 5 ans à Dijon, les moins de 7 ans à Strasbourg) pour impulser des initiatives auprès d’un public sans doute pressenti comme davantage ouvert à ce genre d’innovation. 2.

Second repère : l’ancrage à la Vie scolaire. Learning centre et CDI. Learning center. Innovation : Création d’un learning center au Lycée Emile Mathis de Schiltigheim (67) Le Lycée Emile Mathis de Schiltigheim (67) qui accueille 1200 élèves par an s’apprête à transformer son centre de documentation et d’information (CDI) en « learning center » dans le cadre d’un projet expérimental mené en concertation avec l’Académie de Strasbourg. Ce nouveau lieu de 1000 m2 se voulant convivial et ouvert sur les technologies devrait ouvrir à la rentrée scolaire 2012. Cet espace sera notamment doté de tablettes numériques, de l’accès à des cours en ligne et aura des horaires d’ouverture élargies. Qu’est-ce qu’un learning center ?

Il s’agit d’installer au coeur du lycée, en un même lieu, des espaces séparés pour des usages différents : espaces de convivialité, vie scolaire, bibliothèque, salle multimédia et salle modulable. Du CDI au learning center ? Suite à la demande de l’Inspection Générale, les professeurs-documentalistes s’interrogent sur la faisabilité, dans les établissements du second degré, de la mise en place d’un learning center (LC) ou d’un CDI qui tende vers ce concept. Le diaporama ci-joint a été élaboré pour lancer la discussion sur le sujet lors de la deuxième réunion des documentalistes du bassin de Toulon. Il se présente comme une synthèse des travaux et conférences menés sur le thème des learning centers (rapport de Suzanne Jouguelet, Séminaire de l’ESEN du 23 au 25 mars 2011, conférences de Jean-Louis Durpaire et de Françoise Chapron...) et s’organise selon le plan suivant :

Learning Centers.