background preloader

Gestion des connaissances

Facebook Twitter

Point de vue sur l'information et sa gouvernance. L’instance de gouvernance de l’information trouve sa légitimité Lorsqu’il s’agit d’information, tout va très vite aujourd’hui, la technologie et les volumes d’informations bien sûr, mais aussi la réglementation,...

Point de vue sur l'information et sa gouvernance

Prédiction 2015-2016 : vers un monde autrement responsable Si les prédictions concernant ces prochaines années devaient se résumer en 3 mots-clefs, nous aurions : Transparence, Societal-centric, Data-responsable. Si... GouvInfo - Observatoire de la gouvernance de l'information. "cycle de l'information" - 52,300. KM Actu - management des connaissances - gestion des connaissances. Affordance.info. Réseaux d'Echanges Réciproques de Savoirs. Archimag. 28 fiches pratiques pour mettre en place votre système de PKM. Génie des technologies de l'information. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Génie des technologies de l'information

Cette discipline regroupe les connaissances informatiques suivantes : éléments de génie logiciel ;ingénierie des systèmes informatiques ;technologies multimédias ;conception et gestion de réseaux informatiques ;technologies d'Internet et du multimédia ;conception et gestion de bases de données;conception de systèmes de commerce électronique. Cette discipline s'intéresse aux technologies de l'information pour permettre aux étudiants de pouvoir exploiter leurs applications directes dans un environnement destiné à : collecter les informations ;stocker les informations ;traiter les informations ;diffuser les informations.

Champs d'expertise[modifier | modifier le code] Comment l’internet transforme-t-il la façon dont on pense ? (1/5) : un réseau d’humains et de machines enchevêtrées. Par Hubert Guillaud le 09/02/10 | 12 commentaires | 18,511 lectures | Impression “Comment l’internet transforme-t-il la façon dont vous pensez ?”

Comment l’internet transforme-t-il la façon dont on pense ? (1/5) : un réseau d’humains et de machines enchevêtrées

, telle était la grande question annuelle posée par la revue The Edge à quelque 170 experts, scientifiques, artistes et penseurs. Difficile d’en faire une synthèse, tant les contributions sont multiples et variées et souvent passionnantes. Que les répondants soient fans ou critiques de la révolution des technologies de l’information, en tout cas, il est clair qu’internet ne laisse personne indifférent. “Une nouvelle invention a émergé, un code pour la conscience collective qui nécessite une nouvelle façon de penser”, explique John Brockman, l’éditeur de The Edge. Comment l’internet transforme-t-il la façon dont on pense ? (3/5) : en modifiant notre rapport au monde réel.

Comment l’internet transforme-t-il la façon dont on pense ? (2/5) : la grande question de l’attention. « Comment l’internet transforme-t-il la façon dont vous pensez ?

Comment l’internet transforme-t-il la façon dont on pense ? (2/5) : la grande question de l’attention

», telle était la grande question annuelle posée par la revue The Edge à quelque 170 experts, scientifiques, artistes et penseurs. Difficile d’en faire une synthèse, tant les contributions sont multiples et variées et souvent passionnantes. Que les répondants soient fans ou critiques de la révolution des technologies de l’information, en tout cas, il est clair qu’internet ne laisse personne indifférent.

S’il est une grande question qui traverse la majorité des contributions des experts recueillis par The Edge, c’est bien celle de l’attention. L’internet nous rend-il plus attentifs ? Un avis que ne partage pas le philosophe Daniel Dennett, professeur au Centre d’études cognitives de la Tufts University. L’attention est l’alphabétisme du XXIe siècle « Ma façon de lire et mes habitudes de pensée ont radicalement changé depuis que j’ai ouvert une session sur le Net. L’internet affecte jusqu’à notre Moi Hubert Guillaud.

Les Cartes Conceptuelles - La Gestion de la Connaissance - Knowledge Master. Knowledge manager. Responsable ingénierie des connaissances, Responsable knowledge management, Knowledge worker, Knowledge manager, Gestionnaire des connaissances.

Knowledge manager

Le knowledge manager au carrefour des compétences techniques, métiers et de veille - Le Knowledge Manager au service de la connaissance - Journal du Net Solutions. Responsable de l'ingénierie des connaissances, knowledge worker, gestionnaire des connaissances, knowledge manager,...

Le knowledge manager au carrefour des compétences techniques, métiers et de veille - Le Knowledge Manager au service de la connaissance - Journal du Net Solutions

Pléthore de dénominations existent pour qualifer le rôle de la personne chargée de la gestion des savoirs dans l'entreprise. Pourtant, tous aspirent à un seul et unique objectif, à savoir trouver le moyen de valoriser le potentiel de connaissances disponibles dans l'organisation pour la mettre au service de chacun. Et contribuer par ce biais non seulement à l'efficacité individuelle des collaborateurs mais à celle, collective, de l'entreprise toute entière.

Les stratégies mises en place pour y parvenir varieront cependant en fonction des profils de knowledge manager existants. I-KM Management des connaissances. KM & réseaux sociaux d'entreprise. » La maitrise de l’information par le Général Loup FrancartInfoguerre. La maitrise de l’information par le Général Loup Francart.

» La maitrise de l’information par le Général Loup FrancartInfoguerre

Sommaire I – introduction et synthèse II – La maîtrise de l’information 2-1) L’information est action et donne du sens 2-2) Buts de la maîtrise de l’information 2-3) Les niveaux d’application du cycle 2-4) Les domaines concernés 2-4-1) Au niveau stratégique global 2-4-2) Au niveau opérationnel 2-5) Le spectre des activité de maîtrise de l’information Annexe 1 : L’importance de la maîtrise de l’information Annexe 2 : Les approches de la maîtrise de l’information Annexe 3 : Points de vue sur la maîtrise de l’information I – Introduction et synthèse Ce document a pour objet d’éclairer les visions des responsables et experts sur tout ce qui concerne ce domaine. Il constitue un guide d’exploration du domaine très vaste de la maîtrise de l’information. Comme par le passé, les armées sont tributaires de l’information. Une politique générale,des plans d’action par niveau,une doctrine dans chaque domaine d’action.

KM, la vision de Dave Snowden. Portail:Sécurité de l'information. Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Portail:Sécurité de l'information

La sécurité de l'information est un processus visant à protéger des données contre l'accès, l'utilisation, la diffusion, la destruction, ou la modification non autorisée. La sécurité de l'information n'est confinée ni aux systèmes informatiques, ni à l'information dans sa forme numérique ou électronique. Au contraire, elle s'applique à tous les aspects de la sûreté, la garantie, et la protection d'une donnée ou d'une information, quelle que soit sa forme. 1 493 articles sont actuellement liés au portail. Gestion des connaissances. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gestion des connaissances

La gestion des connaissances (en anglais Knowledge Management) est une démarche managériale pluridisciplinaire qui regroupe l'ensemble des initiatives, des méthodes et des techniques permettant de percevoir, identifier, analyser, organiser, mémoriser, partager les connaissances des membres d'une organisation – les savoirs créés par l'entreprise elle-même (marketing, recherche et développement) ou acquis de l'extérieur (intelligence économique) – en vue d'atteindre un objectif fixé. Définition[modifier | modifier le code] Actuellement, nous sommes submergés d'informations. Les entreprises, les scientifiques ou même les particuliers sont maintenant obligés d'appliquer une stratégie dans le traitement et la transmission de l'information dans les activités de tous les jours : voter, travailler, chercher un emploi, gagner des marchés, etc.

D'après des praticiens et des académiciens tels que R. Historique[modifier | modifier le code] SI MARIÉ(? Sociologie de la connaissance. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sociologie de la connaissance

Émile Durkheim et Marcel Mauss furent les pionniers de cette discipline. À la fin du XIXe siècle et au début du XXe, ils ont écrit des œuvres qui cherchent à expliquer comment la pensée conceptuelle, la langue, et la logique peuvent être influencées par le milieu sociologique dont ils proviennent. Alors qu'aucun des deux utilisait le terme spécifique de "sociologie de la connaissance", leur œuvre est une première contribution importante à la discipline. Théories[modifier | modifier le code] Émile Durkheim[modifier | modifier le code] Émile Durkheim (1858–1917) est reconnu comme le premier professeur à établir la sociologie en tant que discipline académique. Les représentations collectives[modifier | modifier le code] Littératie.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sur les autres projets Wikimedia : littératie, sur le Wiktionnaire Selon l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), la littératie est « l’aptitude à comprendre et à utiliser l’information écrite dans la vie courante, à la maison, au travail et dans la collectivité en vue d’atteindre des buts personnels et d'étendre ses connaissances et ses capacités. » (dans le rapport publié le 14 juin 2000 : La littératie à l’ère de l’information). Terminologie[modifier | modifier le code] « The next best thing to knowing something, is knowing where to find it. » « Ce qu'il y a de mieux en dehors de savoir quelque chose, c'est de savoir où le trouver » – Samuel Johnson. Théorie de la connaissance. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Une partie de cet article porte sur la théorie analytique de la connaissance, discipline philosophique qui s'est pour l'essentiel développée dans le monde anglophone[1]. Le monde germanique, de par l'apport anglo-saxon a repris les résultats analytique pour les réunir dans une théorie globalisante. Le passage est très distinct de Locke, Berkeley, Hume à Kant pour l'analytique. Fichte opère le renversement avec sa "Doctrine de la science" imposant ainsi le départ d'une conception qui ne se veut pas seulement analytique mais unifiante. Ceci sera beaucoup développé par Schelling et Hegel. Architecture de l'information. État de l'art. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'état de l'art est l'état des connaissances dans tout domaine donné (scientifique, technique, artistique, médical...) à un instant donné.

C'est un des objectifs des grandes encyclopédies que de dresser un état de l'art sur les grands sujets culturels, scientifiques et techniques de leur époque, y compris par des illustrations (dont les premières ont été les planches encyclopédiques Diderot et d'Alembert décrivant les métiers et les techniques existant à son époque. Aspects sémantiques[modifier | modifier le code] L'expression équivalente anglaise est state of the art ; cependant, elle est utilisée dans le langage courant dans le sens de à la pointe, ultramoderne, alors que, en français, état de l’art fait essentiellement partie du jargon scientifique. Méthode[modifier | modifier le code] Dresser un état de l'art dans un domaine consiste à rechercher toutes les informations existantes concernant ce domaine et à en faire une synthèse.