background preloader

Protéger ses données

Facebook Twitter

Oui, vous pouvez arrêter d’utiliser WhatsApp, mais ne faites pas cette erreur ! Le récent désastre de WhatsApp en matière de relations publiques a vu des dizaines de millions de personnes affluer vers d’autres plateformes. Des millions d’autres envisagent maintenant de faire de même, après un retour de bâton concernant le partage de données avec Facebook.

Mais attention : toutes les messageries ne sont pas les mêmes et vous pourriez prendre un risque plus « dangereux » que vous ne le pensez. Alors, que faire ? « Utiliser WhatsApp est dangereux », a mis en garde Pavel Durov, fondateur de Telegram, en janvier dernier, en citant les cyber-attaques contre WhatsApp fonctionnant sur des téléphones appartenant à des cibles clés, dont Jeff Bezos. Dans son avertissement, Pavel Durov a cité une vulnérabilité de WhatsApp dans son traitement des fichiers vidéo ainsi que des attaques présumées de l’État-nation comme celle visant les Bezos.

Les deux concurrents de WhatsApp qui ont le plus profité de sa chute sont Signal et Telegram.