background preloader

Habitat

Facebook Twitter

Evolutionhabitat. Musée des Temps Barbares - Parc archéologique de Marle. La société française au XIX siècle. Accueil. Epiais-Rhus histoire. Habitat - habitation - préhistoire - hommes préhistoriques. Habitat et habitation des hommes de la préhistoire - Paléolithique L'homme préhistorique ne vivait pas dans les grottes...

Habitat - habitation - préhistoire - hommes préhistoriques

Autant le préciser tout de suite, les hommes de la préhistoire n'avaient pas choisi de vivre dans des grottes. AEI 2011 2012. Un palais social pour les ouvriers. Contexte historique L’industrie n’a pas, dans la France du XIXe siècle, bouleversé l’armature urbaine.

Un palais social pour les ouvriers

Pourtant, dans certaines localités, au Creusot ou à Mulhouse, à Roubaix ou dans des cités minières, l’industrialisation a entraîné une très forte augmentation du nombre des familles ouvrières, et cela n’est pas allé sans difficultés de logement parfois dramatiques. Dans ce contexte se sont alors développées diverses expériences de logement patronal. Parmi ces dernières, le cas du familistère de Guise, construit par l’industriel Jean-Baptiste Godin, est assez original, car il n’envisage pas l’isolement de la famille ouvrière dans la maison unifamiliale qui demeure l’idéal des cités ouvrières, mais entend favoriser les relations sociales dans le cadre d’un habitat collectif qu’il appelle « palais social ».

Plan de Rome. Petite histoire de l'habitat. Architecture civile maison demeures hotels particuliers b67f2. Crystal palace120515 cefc9. Archimôme. Ressources en ligne pour les enseignants. Œuvres à la loupeCes ressources s'adressent aux enseignants qui mènent des visites libres dans la galerie d'architecture moderne et contemporaine.

Ressources en ligne pour les enseignants

Elles ont pour objectif de les aider à préparer leur visite à partir de fiches œuvres qui leur fourniront une base d'informations à partir de laquelle l'enseignant pourra élaborer une visite personnalisée donnant à voir à ses élèves toute la richesse et la complexité des maquettes exposées. Evolution mode vie habitat ce1.

Tour eiffel

Occupations, habitats, logements pendant la période contemporaine. Le maillage généré par les voies de communication, l’essor urbain et industriel et la forte poussée démographique entraîne de nouveaux types d’occupation du territoire.

Occupations, habitats, logements pendant la période contemporaine

Routes, carrefours et prolongements de rues provoquent de nouvelles formes urbanistiques. En milieu rural comme en milieu urbain, autour des vieux centres séculaires, villageois ou citadins, médiévaux ou antiques, de nouveaux quartiers émergent petit à petit. En l’espace d’un ou deux siècles, des villages qui appartenaient « aux environs » se trouvent happés par « la ville ». Époque moderne. En France, elle peut être subdivisée en trois périodes, marquées par d’importantes transformations politiques et artistiques : la Renaissance (de la fin du XVe siècle aux premières décennies du XVIIe siècle) l’avènement de l’État-nation sous le règne de Louis XIV (XVIIe et début du XVIIIe siècle) le siècle des Lumières (le XVIIIe siècle jusqu’à la Révolution) Vue générale du château de Chambord (Loir-et-Cher) et du parterre prise depuis le nord-est en regardant vers le sud-ouest, 2013.

Époque moderne

A droite, on voit le premier sondage qui recoupe le parterre nord, parallèle à la façade principale du château. Il a permis de retrouver les traces du "Petit Jardin" devant la tour de la Chapelle, figuré sur les plans du site au début des premiers travaux sous Louis XIV, entre 1680 et 1686, mais dont l'origine est sans doute plus ancienne. Visite d'une maison patricienne à Pompéi. Occupations, habitats, logements pendant l'Époque moderne. Outre l’intérêt lié à l’étude des types particuliers d’occupation – habitats dits de prestige ou architecture militaire – les fouilles d’exploitations agricoles nous éclairent sur l’ancienneté de leur implantation.

Occupations, habitats, logements pendant l'Époque moderne

Arts et biens de prestige de l'Antiquité gallo-romaine. Les Gallo-Romains adoptent très vite le style de vie romain.

Arts et biens de prestige de l'Antiquité gallo-romaine

L’expression artisanale et artistique se développe naturellement sur la base des modèles italiens, mais s’ouvre également à des créations originales mêlant traditions et influences. Occupations, habitats, logements pendant l'Antiquité gallo-ro... Rome a favorisé le développement urbain.

Occupations, habitats, logements pendant l'Antiquité gallo-ro...

Capitales de cités ou simples bourgades, les villes sont le symbole de la romanisation et de la prospérité de la Gaule devenue romaine. Les Romains fondent des villes de toutes pièces. À l’image des capitales de cité, elles sont le plus souvent édifiées sur le modèle romain : un quadrillage régulier sert de gabarit pour l'urbanisation. Il est structuré par un axe nord-sud (Cardo Maximus) et un axe est-ouest (Decumanus Maximus). Occupations, habitats, logements au Néolithique. Vers 12000 avant notre ère, dans le Croissant fertile, des populations de chasseurs-cueilleurs se fixent dans des environnements favorables.

Occupations, habitats, logements au Néolithique

La construction de maisons – rondes, comme les tentes des nomades – semble s’imposer assez vite, pour mettre à l’abri les quelques réserves issues de la cueillette. Bien plus tard, vers 5500 avant notre ère, les migrants néolithiques danubiens atteignent l’Europe de l’ouest : ils y érigent de longues maisons de terre et de bois, quasiment identiques dans toute l’Europe centrale et occidentale. Arts et biens de prestige du Moyen Âge. La fusion entre les mondes germanique et romain s’illustre dans le riche travail des orfèvres du premier Moyen Âge.

Arts et biens de prestige du Moyen Âge

Paris : un panorama 360° interactif et en haute définition. Occupations, habitats, logements au Moyen Âge. Les historiens estiment qu’au Moyen Âge, plus de 90 % de la population vit dans les campagnes. Grâce aux fouilles préventives menées depuis les années 1990 sur de vastes surfaces, les découvertes d’habitats ruraux se sont multipliées. Elles mettent en évidence la grande densité de l’occupation des campagnes : des fermes isolées ou regroupées en hameaux entre le Ve et le Xe siècle, comme l’ont mis en évidence les recherches archéologiques menées à Châteaugiron ou Montours (Ille-et-Vilaine), puis des villages plus structurés comme en témoignent les fouilles d’Aimargues (Gard), de Saleux (Picardie), de Villiers-le-Sec (Val-d’Oise) ou de Serris (Seine-et-Marne).

Certains comportent une église et un habitat d’élite dès les VIIe et VIIIe siècles. Les villes sont également présentes, mais il faut attendre le XIIe siècle pour assister à un véritable essor urbain. L’habitat rural.