background preloader

Exposé e-commerce

Facebook Twitter

Amazon. Bon, l’article d’aujourd’hui n’en ai pas vraiment un, vu que pour la première fois je vais presque faire un copier/coller d’un communiqué mais il y a au moins quatre bonnes raisons à ça : La loi Hamon va profondément modifier les obligations des e-commerçants et il est donc indispensable de diffuser au maximum ces nouvelles obligationsOn parle de points juridiques relativement précis, autant faire appel à un spécialiste pour ne pas diffuser de bêtisesLe communiqué de TrustedShops est super précis et très factuelLa loi Hamon va rentrer en application dès le 13 juin !

Amazon

Soit dans 2 mois seulement Donc les infos ci dessous sont extraites d’un communiqué de presse envoyé par Trusted Shops, qui certifie des boutiques en ligne et qui grosso modo leur donne un « label » si elles respectent leurs obligations. Le but est évidement d’augmenter la confiance des clients envers la boutique. E-commerce : les 7 outils les plus efficaces. Blogs, référencements, campagnes e-mails, widgets, réseaux sociaux… autant d'outils marketing mis en œuvre par les sites internet marchands pour se développer et augmenter leur trafic.

E-commerce : les 7 outils les plus efficaces

Néanmoins, les effets de ces outils ne sont pas encore très bien connus, en particulier pour les plus récents. Christophe Haon et Chirag Patel, professeurs au département marketing de Grenoble École de management, se sont intéressés à ces questions, offrant ainsi le premier panorama(1) de l'efficacité des outils du commerce en ligne. Les résultats – Plus un site sort “haut” dans les résultats d'une recherche, plus le nombre de visiteurs et de visites est important.

Cela confirme l'importance du référencement payant dans la création de trafic. . (1) Les auteurs ont analysé les pratiques des 500 plus importants sites marchands nord-américains et les ont mis en relation avec leurs performances en matière de trafic, d'expérience de navigation, de comportements des internautes et enfin de vente. Histoire - Le e-commerce. Les outils e-marketing les plus utilisés dans le secteur de l’e-commerce. E-commerce français : 37 milliards d’euros de CA pour 2011. <div class="greet_block wpgb_cornered"><div class="greet_text"><div class="greet_image"><a href=" rel="nofollow"><img src=" alt="WP Greet Box icon"/></a></div>Hello there!

E-commerce français : 37 milliards d’euros de CA pour 2011

If you are new here, you might want to <a href=" rel="nofollow"><strong>subscribe to the RSS feed</strong></a> for updates on this topic. Www.fevad.com/uploads/files/DocArticle/etude/fevad2011__malineaecommerce2020.pdf. Tout savoir sur les marketplaces : l’avenir du e-commerce ? (2 livres à gagner) Qu’est-ce qu’une marketplace ?

Tout savoir sur les marketplaces : l’avenir du e-commerce ? (2 livres à gagner)

Marketplace, place de marché, galerie marchande du web… Autant de mots pour désigner ces sites comme Amazon, eBay, PriceMinister, Cdiscount, Rue du Commerce, Fnac.com ou Pixmania qui mettent en relation des acheteurs et des vendeurs dans un cadre réglementé et sécurisé. Ils accueillent sur leur plateforme des marchands (particuliers, professionnels et grandes marques)… Tout savoir sur les marketplaces : l’avenir du e-commerce ? (2 livres à gagner) L’avenir du e-commerce… les marques et l’émotion. L’avenir du e-commerce… les marques et l’émotion Réunion Fevad A l’occasion de l’assemblée générale de la FEVAD, jeudi 16 juin 2011, un débat de fond a été organisé : quel avenir pour le e-commerce ?

L’avenir du e-commerce… les marques et l’émotion

Plus de 250 participants, des experts renommés, et l’occasion d’écouter des porte-paroles emblématiques du secteur s’exprimer… Introduction au e-Commerce (commerce électronique) Mai 2015 Introduction au e-Business On appelle « Commerce électronique » (ou e-Commerce) l'utilisation d'un média électronique pour la réalisation de transactions commerciales.

Introduction au e-Commerce (commerce électronique)

La plupart du temps il s'agit de la vente de produits à travers le réseau internet, mais le terme de eCommerce englobe aussi les mécanismes d'achat par internet (pour le B-To-B). Le client effectuant des achats sur internet est appelé cyberconsommateur. Le e-Commerce ne se limite pas à la seule vente en ligne, mais englobe également : La réalisation de devis en ligne Le conseil aux utilisateurs La mise à disposition d'un catalogue électronique Un plan d'accès aux points de vente La gestion en temps réel de la disponibilité des produits (stocks) Le paiement en ligne Le suivi de la livraison Le service après-vente Enfin, pour les services et produits électroniques (fichiers MP3, logiciels, livres électronique, etc.), le commerce électronique permet de disposer de son achat dans un temps très court voire instantané.

E-marketing : Actualité marketing, marques, communication, agences, publicité. eMarketing et gestion de projet webeMarketing et gestion de projet web. Petite histoire du eCommerce. Qu’est-ce que le eCommerce?

Petite histoire du eCommerce

On appelle « Commerce électronique » (ou eCommerce) l’utilisation d’un média électronique pour la réalisation de transactions commerciales. La plupart du temps il s’agit de la vente de produits à travers le réseau internet, mais le terme de eCommerce englobe aussi les mécanismes d’achat par internet (pour le B-To-B). Petite histoire de l’e-commerce. Avec l’avènement d’internet et des systèmes de paiement en ligne, ce n’est plus tout à fait une surprise que les achats et les ventes se négocient de plus en plus en ligne.

Petite histoire de l’e-commerce

Voici un petit aperçu historique de l’e-commerce Les débuts de l’e-commerce Alors que de nos jours, faire des achats ou des ventes en ligne semble être pour vous un geste anodin et banal, ce n’était toujours pas le cas auparavant, notamment lors des tout premiers balbutiements de l’e-commerce. Au tout début, dans les soixante-dix, l’on qualifiait alors d’e-commerce toutes les transactions électroniques et les échanges de données informatisées entre entreprises. À ce moment-là alors, l’on n’échangeait que des factures et des bons de commande électroniques, entre sociétés.