background preloader

UBS / carnets de lait

Facebook Twitter

La France réclame à la Suisse l’identification de quelque 45 000 comptes chez UBS. Paris a demandé à la Suisse de lui fournir l’identité de personne domiciliées en France et détenant des comptes au sein de la banque UBS, révèle Le Parisien-Aujourd’hui en France dans son édition du lundi 26 septembre.

La France réclame à la Suisse l’identification de quelque 45 000 comptes chez UBS

En juillet, l’établissement bancaire avait fait savoir qu’il allait devoir transmettre des informations aux autorités helvètes à la suite d’une demande d’assistance administrative internationale en matière fiscale émise par Bercy en mai. Cette requête concerne des comptes liés à des clients actuels ou anciens, domiciliés en France, sur la base de données datant de 2006 et 2008. Lire aussi : Chez UBS, l’art maîtrisé de bien chasser le riche Le quotidien publie des extraits de la lettre adressée, le 11 mai, par les autorités fiscales françaises.

Selon Le Parisien, Bercy a déjà identifié 4 782 comptes et cherche désormais à connaître les propriétaires des 40 379 restants. Comptes cachés UBS : le coût du secret. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Mathilde Damgé Vouloir cacher à l’étranger certains avoirs, et ne pas les déclarer au fisc, peut, sans conteste, procurer quelques « avantages ».

Comptes cachés UBS : le coût du secret

A commencer par le fait d’acquitter moins d’impôts dans son pays d’origine. Mais cette pratique d’évasion et de fraude fiscale n’est pas sans inconvénients. Sans vouloir « faire pleurer » sur le sort des fraudeurs, elle implique bien sûr le risque d’être identifié par le fisc (ou dénoncé à ce même fisc) et de s’exposer à des sanctions fiscales et pénales, mais aussi d’accepter un certain « coût du secret », au jour le jour. Fraude fiscale : le « témoin 119 », cauchemar d’UBS. S’il est un chiffre qui hante les nuits des dirigeants d’UBS, c’est bien le « 119 ».

Fraude fiscale : le « témoin 119 », cauchemar d’UBS

Il s’agit du numéro assigné par la justice à un ancien cadre d’UBS AG, en Suisse, qui a accepté de se confier au juge Guillaume Daïeff, le 10 mars 2014, à condition de rester anonyme. Un témoignage sous X extrêmement embarrassant pour UBS, et qui pèse aujourd’hui très lourd dans le dossier. Le « témoin 119 » est un ancien chargé d’affaires d’UBS, basé à Lausanne entre 2000 et 2010, et chargé de la clientèle française. La banque UBS condamnée pour avoir licencié les gêneurs - Page 2. Pourquoi la justice française réclame 1,1 milliard de caution à UBS. VIDEO. Evasion fiscale : le livre qui dérange les banquiers suisses. Dans la panique, les banques suisses se décident à faire le ménage - Page 4. UBS: le mystère des comptes «offshore» des footballeurs français - Page 2. UBS : la chasse aux riches - Page 5. La banque UBS Suisse mise en examen pour démarchage bancaire illicite. A peine cinq jours après sa filiale française, UBS AG , la maison mère du groupe suisse basé à Zurich, a été mise en examen à son tour pour "démarchage bancaire illicite".

Entendus ce jeudi 6 juin par les juges d'instruction, les représentants de la banque se sont en revanche vus signifier le statut de témoin assisté pour les faits de "blanchiments de démarchage bancaire illicite" et "blanchiment de fraude fiscale". Un statut intermédiaire entre celui de témoin et de mis en examen qui peut évoluer selon l'évolution des investigations des magistrats. Dans le cadre du contrôle judiciaire qui a été ordonné, une caution de 2,875 millions d'euros a été réclamée. Une enquête préliminaire avait d'abord été ouverte par le parquet de Paris, en mars 2011, après la transmission par l'Autorité de contrôle prudentiel (ACP), chargée du contrôle des banques, d'une note sur les pratiques commerciales de la banque UBS en France. La banque UBS mise en examen pour «démarchage illicite»

UBS: comment s'est organisé le « démarchage illicite » - Page 2. Les nouvelles preuves d'une comptabilité secrète d'UBS - Page 4. Une nouvelle preuve de l’organisation de l’évasion fiscale par UBS en France. C’est encore un document inédit de la plus grande importance que La Croix a obtenu.

Une nouvelle preuve de l’organisation de l’évasion fiscale par UBS en France

Il s’agit d’un e-mail daté du 15 octobre 2007, adressé à l’ensemble des directeurs régionaux d’UBS France par l’un d’entre eux, ainsi qu’au coordinateur de tous ces bureaux, par ailleurs directeur de l’établissement lyonnais de la grande banque de gestion de fortunes, Étienne de Timary, placé en garde à vue, le 21 mai dernier, dans le cadre de l’information judiciaire en cours sur l’organisation de la fraude fiscale par UBS.

La descente aux enfers d'UBS. Carnet de lait et fichier vache. Carnet de lait et fichier vache. Les fonds collectés clandestinement apparaissaient sur un document manuscrit baptisé « carnet de lait » avant d’être reportés dans une base de données confidentielles, « le fichier vache ».

Carnet de lait et fichier vache

Exploitant une somme impressionnante de données ultra-confidentielles, le journaliste Antoine Peillon met pour la première fois au jour l’étendue, les circuits, les mécanismes secrets de cette gigantesque fraude fiscale. Il montre quelles techniques sophistiquées - et parfaitement illégales - utilise une grande banque étrangère pour opérer sur le territoire français, pour approcher les fortunes privées, celles du showbiz, du sport et des affaires. S’appuyant sur des témoignages exceptionnels, il révèle comment s’organise l’impunité de tous ceux qui participent à ce système qui soustrait à la France une part colossale de sa richesse nationale. Où l’on croise alors d’autres réseaux et circuits de financement, politiques cette fois... Aller plus loin : : Espionnage: Le fisc français enquête illégalement en Suisse - Suisse. Pour près de 100 milliards de francs de biens mis à l'abri à Genève.

Pour près de 100 milliards de francs de biens mis à l'abri à Genève Zurich (Sipa) Au cours des derniers mois, un nombre croissant de gens fortunés du monde entier ont placé leur biens dans les dépôts sécurisés de ports francs suisses.

Pour près de 100 milliards de francs de biens mis à l'abri à Genève

A Genève seulement, selon la NZZ am Sonntag, des biens tels des diamants, des vins très coûteux et des oeuvres d'art pour une valeur de quelque 100 milliards de francs sont déposés dans ce qui est l'un des plus importants ports francs au monde. Selon des déclarations de Andreas Matti, de la direction des douanes, à la NZZ am Sonntag, c'est la crise économique et financière qui provoque ce mouvement. "Il y a presque une ambiance d'avant-guerre, selon Matti. Les locaux parisiens d'UBS perquisitionnés. Fraude fiscale : le siège d'UBS perquisitionné à Paris. Le siège français de la banque suisse UBS à Paris a été perquisitionné mercredi 19 septembre dans l'enquête pour blanchiment de fraude fiscale, l'établissement bancaire étant soupçonné d'avoir mis en place une double comptabilité et facilité l'ouverture de comptes non déclarés en Suisse.

Fraude fiscale : le siège d'UBS perquisitionné à Paris

Une dizaine d'enquêteurs du service national de douane judiciaire sont entrés dans la matinée dans les locaux de la banque avec le juge d'instruction parisien Guillaume Daïeff, chargé de l'enquête, selon une source proche du dossier. Deux personnes sont mises en examen dans cette affaire, un ancien dirigeant du bureau d'UBS à Lille et un cadre salarié d'UBS à Strasbourg. Plusieurs perquisitions avaient déjà été menées dans les locaux de la banque à Strasbourg, Lyon et Bordeaux depuis la fin du mois de juin. Ces faits ont été en particulier dénoncés par d'anciens salariés. UBS ou l'industrialisation de la fraude fiscale - Page 2.

Carnets de lait : l'étau se resserre autour d'UBS France. France 5 démonte les rouages du scandale UBS - Page 2. La grande évasion fiscale - 05/11/2013 - News et vidéos en replay - Le monde en face. Nos gouvernements cherchent-ils vraiment à combattre l’évasion fiscale ?

La grande évasion fiscale - 05/11/2013 - News et vidéos en replay - Le monde en face

A travers l’exemple d’UBS, cette série éclaire les mécanismes d’un système obscur où sont liés banques et hommes politiques. On le sait désormais, l’évasion fiscale se chiffre en dizaines de milliards d’euros et de dollars. Des milliards qui manquent cruellement aux Etats, incapables de combler les déficits creusés par la folie des banques et la crise économique qu’elles ont engendrée. Lutter contre l’évasion fiscale : tel est le leitmotiv qu’on entend aujourd’hui dans les réunions des G8, G20, de l’OCDE, de l’Union européenne et dans les solennelles déclarations de nos dirigeants. Mais qu’en est-il vraiment ? Les épisodes1. 2. 3. Anne-Laure Fournier Auteur-réalisateur : Patrick Benquet Production : Nilaya Productions, avec la participation de France Télévisions.