background preloader

Évaluer une action de formation

Facebook Twitter

Guide3_final_SB.pdf. Prouver la valeur de la formation - 2 : la chaîne de preuves. Le blog de la Formation professionnelle et continue. Donald Kirkpatrick : 15 mars 1924 – 9 mai 2014. Le modèle de Donald Kirkpatrick aura fait faire un grand bond à la pensée et la pratique de l’évaluation des résultats de la formation.

Donald Kirkpatrick : 15 mars 1924 – 9 mai 2014

De ce point de vue son mérite est immense : comme toute activité professionnelle, la formation doit pouvoir rendre des comptes sur les moyens, souvent considérables, qu’elle engage, et ne pas se contenter de justifications plus ou moins brumeuses. Le modèle Kirkpatrick frappe par sa simplicité ; c’est en cela sans doute qu’il continuera d’inspirer longtemps les pratiques d’évaluation de la formation. La distinction qu’il fait entre 4 niveaux d’évaluation - la réaction des apprenants, les connaissances acquises grâce à la formation, le transfert de celles-ci en situation de travail, l’impact opérationnel de cette application - est éclairante pour quiconque se préoccupe de savoir si la formation en entreprise est vraiment utile. Au reste le modèle de Kirkpatrick n’est pas figé. Il continue d’évoluer.

Eval savoirs et savoir-faire acquis en formation. Grille d'analyse de sa pratique de formateur. Livre blanc sur l'évaluation en ligne. L'évaluation et le suivi de l'apprentissage, de la formation, des projets, des établissements et des systèmes éducatifs, ce sont là des expressions et des pratiques devenues coutumières pour garantir l'efficience et la qualité des prestations, lesquelles sont appréciées suivant leur conformité aux normes établies dans un domaine donné.

Livre blanc sur l'évaluation en ligne

À l'ère du numérique, la fonction d'évaluation dévolue à l'enseignant connait une grande évolution et même si on évoque encore avec nostalgie (peut-être) la bonne vieille copie bardée de rouge avec des remarques personnalisées à l'adresse de l'élève, force est de constater qu'on peut grandement mieux faire dans ce domaine. Depuis quelques décennies déjà, il n'y a plus ce clivage entre apprentissage et évaluation puisqu'on aménage des temps de pause et de contôle pour diagnostiquer les lacunes dans les apprentissages et y remédier. Evaluer les acquis : adapter l'évaluation aux niveaux de formation. Evaluer les acquis de formation, oui mais comment ?

Evaluer les acquis : adapter l'évaluation aux niveaux de formation

Comment assurer l’adéquation entre les objectifs visés par la formation et l’évaluation censée mesurer leur atteinte ? Voici une proposition. Ma proposition est construite au croisement de deux taxonomies : « SOLO », pour « Structure of Observed Learning Outcomes » (Structure des résultats observés des apprentissages) de Biggs et Collis (1982) et Bloom (1956). « SOLO » a justement le mérite d’attirer notre attention sur les livrables résultant des apprentissages. Ainsi, écrit Carmel McNaught (2011), « l’évaluation doit être liée au résultat souhaité des apprentissages » (..). Évaluation de la formation : une question à l'ordre du jour… Les raisons de cette tendance sont connues.

Évaluation de la formation : une question à l'ordre du jour…

D'abord la crise qui contraint les entreprises à toujours plus de rigueur dans l'utilisation de leurs ressources : les milliards d'euros annuellement dépensés dans la formation sont dans le collimateur, et l'on ne peut plus s'abriter derrière l'argument paresseux selon lequel il faudrait comparer ce coût à celui de l'ignorance. Ensuite, la formation doit suivre le rythme du business… L'accélération des marchés impose aux entreprises d'aligner toujours plus vite leurs compétences. On ne se plaindra pas de cette nouvelle légitimité : nombre d'études montrent que la formation reste le principal levier de développement utilisé par les entreprises pour développer leur capital humain.

Encore faut-il que cette contribution soit effective, qu'elle puisse être attestée. Aux services de formation d'anticiper la réponse à une question que les directions d'entreprise commencent à se poser sérieusement ! Michel Diaz. Evaluation de l'efficacité d'une formation. Pratiques et innovation. Évaluations formative, sommative et diagnostique. Passer à l’action : l’élément-clé à prendre en compte si vous ne voulez pas que votre formation retombe comme un soufflé. Au moment de concevoir leurs parcours de formation, la plupart des formateurs se concentrent sur 2 éléments principaux : le contenu de la formation, et la forme.

Passer à l’action : l’élément-clé à prendre en compte si vous ne voulez pas que votre formation retombe comme un soufflé

C’est-à-dire comment réussir à faire passer un message et à favoriser le développement des compétences de leurs apprenants. Si la motivation et l’engagement des participants constitue un enjeu essentiel, un autre aspect fondamental est pourtant souvent négligé : l’engagement des apprenants après la formation.

Dit autrement : comment faire en sorte que ceux-ci passent à l’action le plus rapidement et le plus efficacement possible après la formation elle-même. Cet enjeu est d’autant plus capital que si les apprenants ne mettent pas en pratique leurs acquis après la formation, tous les bénéfices de celle-ci se retrouvent anéantis au bout d’un mois à peine. C’est ce que Charles Jennings évoquait notamment dans sa vidéo sur le modèle 70:20:10. 1.

L’une des activités les plus plébiscitées dans ce cadre est le jeu. 2. 3. 4. Vers une évaluation efficace d'une action de formation. Satisfaction du participant. Améliorer le transfert des acquis de la formation ? La formation professionnelle continue vise à fournir des outils aux travailleurs pour qu'ils améliorent en permanence leurs pratiques professionnelles, les adaptent aux changements d'environnement, de méthodes, d'outils et de problématiques.

Améliorer le transfert des acquis de la formation ?

Mais le transfert des acquis de la formation se mesure difficilement. Certes, il est aisé de mesurer, en fin de formation ou quelques semaines plus tard, ce que les stagiaires ont retenu de ce qui leur a été transmis. Mais comment ces nouveaux savoirs se transforment-ils en compétences, dans des situations variées ? Imputabilité des actions et évaluation des acquis de la formation. Construction d’un outil d’évaluation de la qualité des actions d’accompagnement pédagogique. 1Depuis l’année 2004, le groupe de recherche AdAPTE (Groupe de recherche sur les Actions d’Accompagnement Pédagogique, leur Typologie et leur Evaluation) travaille à la production d’outils pour l’analyse des dispositifs d’accompagnement pédagogique à disposition des étudiants de première génération pendant leur première année d’étude dans l’enseignement supérieur.

Construction d’un outil d’évaluation de la qualité des actions d’accompagnement pédagogique

Ce groupe, constitué de chercheurs et de praticiens issus de la plupart des universités et de quelques Hautes Ecoles de la Communauté française de Belgique, membres de l’AIPU-CFWB (Section belge de l’Association Internationale de Pédagogie universitaire), a choisi un mode de production basé sur un échange maximum de pratiques, d’abord au niveau national puis au niveau international. Pour chaque outil, la construction comporte trois étapes. 3Lors des deux premiers mini-colloques, l’évaluation de l’accompagnement pédagogique a fait l’objet de nombreux débats et questionnements. 6Les questions sont les suivantes. 2.1. 2.2. 2.3. Evaluation diagnostique, formative, sommative.

Conception d'un référentiel d'évalution.