background preloader

Analyser l'image

Facebook Twitter

Avant/après: ces montages photos historiques nous passionnent, mais nous parlent plus de nous que de l'Histoire. Techniquement, cela s'appelle de la re-photographie.

Avant/après: ces montages photos historiques nous passionnent, mais nous parlent plus de nous que de l'Histoire

Extrêmement viraux, ces clichés, lorsqu'ils sont relayés par les internautes, nous poussent à nous focaliser sur l'image en soi et à oublier le contexte de la photographie. Centenaire du début de la Première Guerre mondiale, soixante-dix ans du débarquement en Normandie et de la Libération... 2014 est une année de remobilisation générale de notre patrimoine historique, et donc photographique. Dans ce contexte, on voit tous les jours ce genre d'images tourner sur les réseaux sociaux. Le beffroi sur la Petite Place d'Arras (la date de la photographie est inconnue mais le beffroi a été détruit le 21 octobre 1914) / Capture d'écran du site PBS.org Presque tous les sites d'informations (y compris Slate) ont publié des séries photographiques comparant le passé au présent, que les images des deux époques soient juxtaposées, superposées ou fusionnées au sein de la même photographie.

Quel est l'apport de ces clichés à l'écriture de l'Histoire? Le carnet de recherche d'André Gunthert. Au lendemain de la victoire de François Hollande aux primaires socialistes, Libération ornait sa Une d’une photo laudative de Sébastien Calvet (voir ci-contre) – tout en niant fermement, par la voix de Sylvain Bourmeau, toute orientation politique dans ce choix décrit comme purement esthétique.

Le carnet de recherche d'André Gunthert

Même si le recul permet aujourd’hui de mieux percevoir ce que cette option éditoriale pouvait avoir de propagandiste, le message porté par l’image n’est jamais limpide ni univoque. Comme le montre la discussion développée sous mon billet de l’époque, des lectures divergentes pouvaient s’exprimer sans qu’il soit possible de trancher de manière définitive dans un sens ou un autre.

L’impression délivrée par l’accueil des résultats d’un scrutin électoral est souvent de même nature. Au-delà de l’habillage rhétorique qui accueille traditionnellement le scrutin municipal, il n’en est pas moins intéressant de noter que, comme dans le cas de l’image, la part d’indécidable l’emporte. L’illustration, ou comment faire de la photographie un signe. Longue discussion mercredi dernier à l’atelier du Lhivic.

L’illustration, ou comment faire de la photographie un signe

Dans la lignée des travaux ouverts par le colloque “La trame des images” en 2006, nous sommes plusieurs à nous attacher à caractériser les usages effectifs de l’image médiatique. Le schéma traditionnel du recours à la photographie pour des raisons documentaires est manifestement inadapté à la plupart des situations que nous observons. Usages décoratifs, narratifs, allégoriques, signalétiques, jeux visuels, allusions, suggestions déploient au contraire une gamme de pratiques éditoriales aussi complexe que celles de l’énonciation écrite.

Le brouillage de la frontière entre communication et information Le terme d’illustration s’est imposé pour décrire ces situations où l’image est mise au service d’un discours, d’un récit. . (1) Publicité Végétaline, 1965. (2) Nouvel Observateur, couverture du 11 mars 2010. (3) Sciences & Vie, couverture du n° spécial "Climat" de janvier 2010 (cliquer pour agrandir). Fiches pédagogiques - Ressources pour la classe. Fiches pédagogiques - Ressources pour la classe. RFI -grilles d'analyse -audiovisuel en classe. Mediapte, parcours media. Représentations sexuées dans l'audiovisuel. Education aux Médias. Autour du dessin de presse.

Analyse : l'affiche de campagne de Nicolas Sarkozy. Partager Un léger sourire, un regard tourné vers l'horizon sur un fond de mer calme.

Analyse : l'affiche de campagne de Nicolas Sarkozy

Et un slogan affirmé en lettres blanches et en majuscules "La France forte". L'affiche de campagne de Nicolas Sarkozy, dévoilée dans la soirée du mercredi 15 février, dans la foulée de sa déclaration de candidature pour un second mandat à l'Elysée, ne laisse pas indifférent. En à peine 24 heures, de nombreuses parodies ont été réalisées par des internautes. Un site, maFranceforte.com, créé par les Jeunes Socialistes, propose même un générateur d'affiches. Quels messages se cachent derrière cette image du candidat Sarkozy ?

1. Il est tourné vers l'horizon, fixe et insaisisable à la fois. Pourquoi ne regarde-t-il pas l'objectif du photographe et donc les électeurs dans les yeux ? 2. Ressources sur l'image - Sommaire. Analyse et éducation aux images. Initiations au vocabulaire de l’analyse filmique [cours de cinéma en ligne ] Bienvenue sur [decryptimages]