background preloader

MEMOIRE

Facebook Twitter

LE CERVEAU À TOUS LES NIVEAUX! LE CERVEAU À TOUS LES NIVEAUX! Chaque fois que nous apprenons quelque chose, des circuits nerveux sont modifiés dans notre cerveau.

LE CERVEAU À TOUS LES NIVEAUX!

Ces circuits sont constitués d'un certain nombre de cellules nerveuses (ou neurones) qui communiquent entre elles par des jonctions particulières appelées synapses. Pour se remémorer ce mot des jours ou des années plus tard, faut réussir à réactiver ces circuits nerveux. On comprend qu'il sera d'autant plus facile de le faire que le circuit aura été fortement façonné par un passage répété de l'influx nerveux dû à un long apprentissage. Au contraire, si l'on ne s'est répété le mot que quelques fois, les connexions entre les nouveaux neurones sont plus faibles, et le nouveau circuit plus difficile à réactiver.

Tous nos souvenirs (événements, mots, images, émotions, etc.) correspondent donc dans notre cerveau à l'activité particulière de certains réseaux de neurones ayant des connexions renforcées entre eux. LE CERVEAU À TOUS LES NIVEAUX! D'un point de vue clinique et physiologique, plusieurs observations nous incitent à penser que la mémoire à long terme engloberait différents types de mémoire.

LE CERVEAU À TOUS LES NIVEAUX!

Par exemple, certaines amnésies affectent certains types de souvenirs et pas d'autres. De même, on a découvert que différentes structures cérébrales étaient spécialisées dans le traitement de différents types de souvenirs. L'une de ces distinctions qui apparaissent comme des plus fondamentales est celle que l'on fait entre les mémoires explicites (ou déclaratives) et celles qui sont implicites (ou non-déclaratives), selon que l'on peut ou non en exprimer verbalement le contenu. Traditionnellement, les études se sont concentrées sur la mémoire explicite où nous pouvons nous rappeler consciemment les faits et les choses. On demande par exemple à quelqu'un de mémoriser un matériel donné (liste de mots, images, etc.) qu'il doit ensuite se remémorer verbalement.

Introduction. L'essentiel à savoir pour réussir sans travailler plus mais mieux.

Introduction

"notre chance d’avenir repose sur ce qui fait notre risque présent : le retard de notre esprit par rapport à ses possibilités" Edgar Morin, dans La méthode, tome 3 : La connaissance de la connaissance Si la capacité à apprendre est innée, car dans la nature du cerveau, le "savoir apprendre", qui favorise la réussite et mène à une véritable autonomie, est une compétence complexe qui nécessite d'acquérir une méthodologie d'apprentissage, et d'accepter de modifier ses représentations sur l'apprentissage, et parfois même ses représentations de soi. Tout apprentissage est une transformation profonde, il faut changer pour apprendre et on change en apprenant. Facteurs Biologiques / La mémoire. Plus on mémorise, mieux on apprend, et plus on peut apprendre, c'est un effet qui va en s'amplifiant !

Facteurs Biologiques / La mémoire

La mémoire est essentielle à l'apprentissage. Fort heureusement, nous ne sommes pas entièrement déterminés par nos prédispositions génétiques, car il n'y a pas une, mais des mémoires. Mémoire (définition) Historique.

Mémoire (définition)

Neurophysiologie, neuropsychologie et anatomie de la mémoire. La neurologie, la psychologie et l'anatomie de la mémoire commencent à voir le jour il y a 50 ans grâce au travail de Hebb un chercheur en neurophysiologie qui propose une loi décrivant les modifications de certains neurones du système nerveux central.

Neurophysiologie, neuropsychologie et anatomie de la mémoire

Donald Hebb né en 1904, mort en 1985, est un psychologue et neuropsychologue canadien. Il effectue des travaux sur l'apprentissage par des réseaux de neurones artificiels qui auront une influence décisive sur les neurosciences cognitives et l'intelligence artificielle. Ces travaux seront la source de la révolution cognitive aux États-Unis permettant ainsi une alternative au béhaviorisme. Hippocampe du cerveau (définition, anatomie, maladies) LA MEMOIRE. Mnemosyne. Une histoire de la mémoire - Achille Weinberg, article Psychologie. Platon et Aristote concevaient la mémoire comme une écriture.

Une histoire de la mémoire - Achille Weinberg, article Psychologie

Les traces du passé étaient gravées sur une tablette de cire, dont les inscriptions étaient plus ou moins durables. Se souvenir consistait donc à relire ce qui avait été inscrit quelque part au coin de son âme. Saint Augustin, quant à lui, comparait la mémoire à un entrepôt où l’on déposait les vieux souvenirs. La métaphore des lieux (palais, labyrinthe, ou théâtre) a servi longtemps à penser la mémoire. Cette image des « lieux de mémoire » était d’ailleurs utilisée par les « arts de la mémoire » durant l’Antiquité et au Moyen Âge : pour apprendre par cœur des listes de mots ou des parties de long discours, il était d’usage d’associer chaque élément à mémoriser à un « lieu » imaginaire (un bâtiment) où dans chaque pièce était déposé un souvenir particulier.

Mnémosyne. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mnémosyne

Elle aurait inventé les mots et le langage. Elle a donné un nom à chaque chose, ce qui rendit possible le fait de s'exprimer. Aimée de Zeus, de qui elle conçut les neuf Muses (assimilées parfois aux Piérides), elle est représentée par une femme qui soutient son menton, attitude de la méditation. Quelques Anciens l'ont peinte sous les traits d'une femme d'âge presque mûr ; elle a une coiffure enrichie de perles et de pierreries, et se tient le bout de l'oreille avec les deux premiers doigts de la main droite. Le cognitivisme : schéma intégrateur. Activité du cerveau et mémoire. Une approche cognitive du fonctionnement de la mémoire épisodique et de la mémoire autobiographique. Jean Piaget – L'œuvre. Une approche originale de la mémoireQuelques définitionsUn aperçu de la méthode de rechercheUn bilan général des recherches Une approche originale de la mémoire Quelques sources théoriques Dès ses premières réflexions sur la pensée humaine, Piaget a été amené à prendre acte de l’importance de la mémoire pour l’explication psychologique puisque l’un des grands auteurs à avoir fortement marqué son adolescence n’était autre que Bergson.

Jean Piaget – L'œuvre

Pour Bergson, qui déjà distinguait deux grands types de mémoire, la mémoire-habitude et la mémoire-souvenir, la pensée s’oppose à la matière par le fait qu’elle est mémoire, qu’elle peut conserver le passé, le rassembler dans le présent, et ainsi créer véritablement le futur. Matière et mémoire. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Matière et mémoire

Matière et Mémoire est un ouvrage d'Henri Bergson traitant de la question de la mémoire et plus particulièrement du problème des rapports entre le corps et l'esprit. Il a été écrit en 1896. Présentation générale[modifier | modifier le code] Il constitue une analyse du problème classique de l'union de l'âme et du corps. Mémoire (sciences humaines) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pour les articles homonymes, voir mémoire. Techniques de mémorisation  Si on doit faire apprendre des choses par coeur aux élèves (et ce n’est jamais de gaieté de coeur qu’ils le font), aussi bien leur enseigner des procédés mnémoniques. L’effet est peut-être de courte durée, mais cela peut servir au moment des examens. MindTools offre une série d’une quinzaine d’articles sur les diverses techniques et méthodes de mémorisation en fonction du sujet à apprendre. Quoique ces méthodes ne conviennent pas à tout le monde, je crois que les stratégies suggérées pour optimiser la mémorisation, présentées en introduction, sont autant de conseils pédagogiques que l’enseignant devrait exploiter, car ils servent à capter l’attention des élèves et à marquer l’esprit. Plutôt que de les énumérer, j’ai cru bon prêcher par l’exemple en les illustrant (cliquez sur l’image pour l’agrandir). Et pendant que j’y étais, j’ai fait une traduction pour le bénéfice des lecteurs francophones.

Imagination : Association : Emplacement : Par ricochet : Les utilisations du mind mapping. Mind Map Branch: Techniques de mémorisation appropriées. Alain Lieury. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Alain Lieury, professeur de psychologie cognitive. Mémoire. La Mémoire Humaine.