Economie

Facebook Twitter
com | Accueil Nous avions publié il y a de ça plusieurs années une fiche technique éditée par Les Amis de la Terre sur le fonctionnement de la marmite norvégienne. Cerise, une des membres de l'équipe du site, a révisé cette fiche technique en l'actualisant tout en corrigeant certaines erreurs et approximations. Pour rappel, la Marmite Norvégienne (MN) désigne communément une caisse isolée avec des matériaux mauvais conducteurs de la chaleur (liège, laine, feutre, foin, couverture...) dans laquelle un plat dont la cuisson a été commencée sur le feu va continuer de cuire. L'énergie la moins chère et la plus propre étant celle qu'on ne consomme pas, la Marmite Norvégienne mérite d'être connue comme un auxiliaire de cuisine qui, utilisé régulièrement, permet d'économiser au moins 50%, si ce n'est davantage, de l'énergie consacrée à la cuisson des plats... lire la suite...

com | Accueil

En finir, une fois pour toutes, avec le développement, par Serge Latouche Les mirages de l’occidentalisation du monde Présenté comme la solution aux problèmes du Sud, le développement n’est souvent qu’un autre visage de l’occidentalisation du monde. Qu’il soit « durable », « soutenable » ou « endogène », il s’inscrit toujours, de manière plus ou moins violente, dans la logique destructrice de l’accumulation capitaliste. Il signifie inégalités, destruction de l’environnement et des cultures. En finir, une fois pour toutes, avec le développement, par Serge Latouche
Pour une société de décroissance, par Serge Latouche Pour une société de décroissance, par Serge Latouche « Car ce sera une satisfaction parfaitement positive que de manger des aliments sains, d’avoir moins de bruit, d’être dans un environnement équilibré, de ne plus subir de contraintes de circulation, etc. »Jacques Ellul (1) Le 14 février 2002, à Silver Spring, devant les responsables américains de la météorologie, M. George W. Bush déclarait : « Parce qu’elle est la clef du progrès environnemental, parce qu’elle fournit les ressources permettant d’investir dans les technologies propres, la croissance est la solution, non le problème. (2) » Dans le fond, cette position est largement partagée par la gauche, y compris par de nombreux altermondialistes qui considèrent que la croissance est aussi la solution du problème social en créant des emplois et en favorisant une répartition plus équitable.
Revue S!lence- Accueil

Revue S!lence- Accueil

S!lence est une revue écologiste, gérée par une association indépendante de tout mouvement ou parti, publiée depuis 1982. Elle traite de thèmes liés à l'environnement (énergies, agriculture, pollutions, santé...) et à la société (féminisme, non-violence, relations nord-sud, décroissance...), en privilégiant une approche transversale. Ces thèmes sont abordés chaque mois de manière accessible, en présentant des alternatives.

ROCADe Réseau objecteurs de croissance

ROCADe Réseau objecteurs de croissance Projet de l’association SOLIDARITÉ , 2011-2012 L’Afrique sub-saharienne a importé en 2007 78,9 % de sa consommation de blé ; 73,1 % de son déficit alimentaire en valeur a été imputable aux céréales dont 43,5 % au blé! En parallèle, les agriculteurs locaux trouvent difficilement des débouchés pour leurs productions traditionnelles de céréales tropicales. Au Sénégal, SOLIDARITÉ a donc choisi de développer avec ses partenaires un programme de formation professionnelle … Lire la suite

decroissance.info

Lien vers le bulletin à télécharger Qui sommes-nous ? Nous sommes des jeunes paysan·ne·s, des sans-terre et des paysan·ne·s en devenir, ainsi que des personnes qui veulent retrouver le contrôle de la production alimentaire. Nous appelons « paysan·ne » quelqu’un qui produit de la nourriture à petite échelle, pour sa famille ou pour la communauté, et qui éventuellement en vend une partie. Nous incluons également les travailleuses et travailleurs agricoles. decroissance.info
11-12-2012 : « Tout (...) le discours sur la croissance zéro et la décroissance est un discours réactionnaire qui condamne les pauvres à la misère. » (France 3). 15-12-2009 : « L’idée, qui devient de plus en plus à la mode, selon laquelle il faudrait souhaiter et organiser une décroissance de l’économie, pour lutter contre les destructions qu’elle engendre, peut sembler a priori totalement stupide (...) et pourtant, l’idée fait sens : si on l’entend comme un désir de mettre un terme aux errements de notre modèle de production, aux folies et aux fatigues de la vitesse, du rendement, du gaspillage, de l’accumulation et du remplacement irréfléchi de gadgets par d’autres gadgets ; et surtout comme la volonté de remettre en cause la définition marchande du mieux-être. » 24-10-2007 : « Opposer écologie et croissance est une bêtise intellectuelle profonde. En réalité on ne peut pas améliorer l’environnement sans croissance. Ce n’est pas la croissance qui pollue, c’est la production »

Institut d'Etudes Economiques et Sociales pour la Décroissance Soutenable

Institut d'Etudes Economiques et Sociales pour la Décroissance Soutenable
Page personnelle d'Herv de Quengo
www.economie2000.com